Accueil

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphael Confiant

Chroniqueur d’ANTILLA généralement classé à Droite, Yves-Léopold Monthieux est quelqu’un qui a au moins le courage de ses idées, ce qui n’est pas très commun dans un pays où règnent le faux-semblant et le nationalisme de pacotille.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

J’ai rencontré l’écrivain martiniquais Daniel Boukman en Algérie, en 1974, lorsque, comme bon nombre de jeunes étudiants antillais de cette époque, j’avais décidé de tout larguer pour rejoindre le rêve de la Révolution algérienne alors dirigée par le président Houari Boumédienne.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Est-ce du cynisme, de l’arrogance impérialiste ou de l’analphabétisme ? Sans doute les trois à la fois. En tout cas, ces propos de Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, propos émanant d’une femme « noire », témoignent au moins d’une chose, les « African-Americans » sont devenus aujourd’hui des Yankees comme les autres.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Le 29 novembre prochain, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, présentera devant l’Assemblée générale de l’ONU une demande d’adhésion de son « pays » en tant qu’ « état non-membre ».

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

La conférence du Pr Cyrulnik, organisée par « TOUS CREOLES », sur le campus de Schoelcher l’autre vendredi a donc été perturbée par des noiristes surfant sur la vague du mouvement anti-épandage aérien.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphael Confiant

Jamais, en cette année 2012, la langue créole n’a été autant célébrée à la Martinique. Jamais il n’y a eu autant d’initiatives autour de la Journée Internationale du 28 octobre.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Chronique du temps présent
ou la « réconciliation » sans la vérité…

Lorsque que Nelson Mandela arriva au pouvoir en Afrique du Sud, il instaura une Comité « Vérité et Réconciliation » visant à permettre l’instauration de ce qu’il a appelé « une nation arc-en-ciel » c’est-à-dire un pays au sein duquel Noirs, Blancs, Indiens, Chinois et métis vivraient en bonne intelligence.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Chronique du temps présent
Raphael Confiant

A l’heure où notre pays la Martinique traverse une crise sans précédent, crise économique, sociétale, écologique, culturelle, à l’heure où elle est menacée par une véritable « bombe démographique » puisque nous sommes le plus vieux « département » de l’ensemble français et que le taux de renouvellement des générations n’est même plus assuré, la

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
(3è partie et fin)
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Thierry Caille

Je me doutais bien que tu partirais un jour sans prévenir. C’est pourquoi je n’ai ressenti ni étonnement ni tristesse lorsque j’ai appris ce que le langage, dans sa vulgarité quotidienne, appelle « la terrible nouvelle ». Car nous sommes là, avec toi, au cœur du problème : celui de l’obscénité du quotidien.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
(1è partie)
Raphaël Confiant

Lorsque Michel Rocard devint premier ministre de la France, alors qu’il constituait son gouvernement, il fit la proposition à un député du PPM (Parti Progressiste Martiniquais), de devenir ministre de la Santé. C’était en 1988, il y a des lustres donc.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Depuis notre petite Martinique, entièrement soumise aux médias occidentaux, il nous est difficile de comprendre les soubresauts de l’actualité internationale, y compris ceux qui se déroulent dans ce continent d’où provient la majorité de nos ancêtres à savoir l’Afrique.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Chronique du temps présent
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Raphaël Confiant

Dans la refondation des « Etudes créoles » que nous appelons de nos vœux, nous avons vu qu’une réflexion philosophique sur le fait créole est indispensable. Une telle réflexion ne peut bien évidemment provenir d’étudiants de Master ni même de doctorants, corsetés qu’ils sont par les principes universitaires, mais de créolistes confirmés.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Le raffut provoqué par les propos tenus à l’Assemblée nationale française par Serge Letchimy, suite à l’affirmation scandaleuse du ministre Guéant selon laquelle « toutes les civilisations ne se valent pas », est dû au seul fait qu’il a osé évoquer le nazisme et ses abominations.