Accueil

Birmani

Birmani
BIRMANIE : QUAND LE BOUDDHISME PRÊCHE LA HAINE
Anon Quérouil (Texte) et Véronique De Viguerie (Photos)

Le moine Ashin Wirathu est le plus influent des prêcheurs de haine en Birmanie. Une haine anti-Rohingya et plus largement islamophobe, loin des idéaux de non-violence et de tolérance attachés au bouddhisme.