Accueil

Matinik

Matinik
Journal "PATRIYOT" de juin 2018

Journal "PATRIYOT" de juin 2018

Matinik
Mové tan
KREYOLAD 720
Jid

Tout sé jou-tala, ou sé di tan-an mové toubannman.

Matinik
L’ÉDITORIALISTE RAJOUTE UNE COUCHE
Marie-Hélène Léotin

   « Le débat est ouvert », dit Jean-Marc Party dans son éditorial publié sur le net le 25 mai 2018. Je crois que ce débat est ouvert depuis longtemps et que nous avons un devoir de clarifier les concepts que nous utilisons.

Matinik

   Dimanch ki fini pasé a, asou plaj komin Karbé, pasé 400 moun té vini gloriyé makoumè, zanmiyez ek bokantè-nati (transgenre/transgender).

Matinik

Bonjour,

C'est avec un grand plaisir que je vous invite à la présentation de mon dernier ouvrage "Gran Tjè, Gran Lespri. Plaidoyer pour une Martinique collaborative et positive"

Matinik
An nouvo fig ?
Kréyolad 718
Jid

Kom nou pa ann avril, sé pétet pa an pwason davril mé es sé pa an fig juiyé?

Matinik

   La Martinique ne se trouve pas au Pôle Sud mais on a l'impression parfois, souvent, trop souvent même, d'y marcher sur la tête.

Matinik
L’URGENCE D’UN « GRAN CHAWA » JUDICIAIRE EN MARTINIQUE
Francis Carole

   Qu’ont en commun le scandale du CEREGMIA, l’évaporation des 3,5 millions d’euros prévus pour l’indemnisation des riverains du TCSP et les ventes de terrains des habitants de Sainte-Thérèse sans même qu’ils n’en aient été ne serait-ce qu’informés ?

Matinik
22 mé, bel dat…
Kréyolad 717
Jid

22 mé sé an bel dat pou nou chonjé libérasion zanset nou ki raché libèté yo.

Matinik

   Adan estad Dillon, jòdi 1 jwen, an salon pou défann agrikilti Matinik wouvè pot-li. Sé MATINIKAGRI ki non'y ek sé la-CTM ki ka vréyé'y douvan. Konséyé téritorial Louis BOUTRIN té ka riprézanté met-a-manyok kolektivité-a, Alfred MARIE-JEANNE, ki touvé i désann Briksel pou sa défann lentéré-nou douvan l'Ewop.

Matinik
An lanmè anfanngas
Kréyolad 716
Jid

Dépi lasimenn pasé, Matinik mènasé épi an lanmè sargas. Ni moun ki di sé an malédision. Dot di okontrè, sé an bénédiksion pou simen anlè tè épi plen klordékòn.

Matinik
Kolé tet kolé zépol
Kréyolad 715
Jid

Pa koté Wobè, anlo moun, pa vwazen selman, kolé tet kolé zépol kont zafè sargas-la.

Matinik

   En plein 22 mai, jour de l'Abolition de l'esclavage en Martinique, dans un grand hôtel du sud de l'île, les touristes et les Martiniquais présents ont pu assister à un spectacle à la fois hallucinant et du plus haut comique : un Nègre, vêtu d'un simple pagne et enchaîné, qu'un Blanc vêtu et chapeauté comme un colon, tirait par le cou, le prem

Matinik
Arrêtons le bal des hypocrites !

   Il y a une vingtaine d'années de cela, Aimé CESAIRE, Camille DARSIERES et Maurice ANTISTE (alors maire du François) s'étaient rendus sur l'Habitation CLEMENT où, en compagnie de Bernard HAYOT, de son fils Stéphane HAYOT et d'ERIC de LUCY, tous trois entrepreneurs békés, ce beau monde avait solennellement planté "le courbaril de la réconciliat

Matinik

   S'il est assez fréquent à travers la Martinique que des troupeaux d'ovins soient nuitamment attaqués par des chiens errants (dits "créoles"), il est beaucoup plus rare que les agresseurs soient des chiens dits "de race" comme les pittbulls.

Matinik
22 MÉ LACTM !
Communiqué
Collectivité Territoriale de Martinique

Un temps fort de partage  pour les 170 ans de l’abolition de l’esclavage.

Matinik

Face à la colère légitime des habitants de la Pointe de la Vierge qui attendent depuis treize ans leurs titres de propriété, le maire de Fort-De-France fait le choix de la démagogie et de la manipulation.

Matinik

   Riche programme de manifestations à l'occasion de l'Abolition de l'esclavage que celui concocté par les responsables du service "Culture" de la municipalité des Anses d'Arlets : Michel DELBOIS, Chloé LETUR et Patrick KAPELA LONSA.

Matinik

22 mé - 170 lanné

DEPART 7h30 - ECOMAX - SAINT-PIERRE

Matinik
L’URGENCE D’UN « GRAN CHAWA » JUDICIAIRE EN MARTINIQUE
Francis Carole

   Qu’ont en commun le scandale du CEREGMIA, l’évaporation des 3,5 millions d’euros prévus pour l’indemnisation des riverains du TCSP et les ventes de terrains des habitants de Sainte-Thérèse sans même qu’ils n’en aient été ne serait-ce qu’informés ?

Pages