Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Bahamas

Bahamas
340 haïtiens déportés des Bahamas

Samedi 16 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Des migrants haïtiens, au nombre de 340, ont été rapatriés par les autorités des Bahamas. Parmi eux, 153 ont été interrogés par l’ONM (Office National de la Migration) et de l’OIM (Office International de la Migration) à leur arrivée aux aéroports de Port-au-Prince et de Cap-Haïtien.

Bahamas
http://www.journal509.com/

Wayne Munroe, un nom que les Haïtiens ne devraient pas oublier. Particulièrement ceux-là qui ont émigré aux Bahamas. Cet avocat, membre du parti libéral progressiste des Bahamas, a sans doute réussi à faire plus fort que Donald Trump cette semaine. Si le dernier n’a fait que demander l’interdiction d’entrer des musulmans sur le sol américain, l’avocat bahaméen va plus loin, il faut fouetter les immigrants haïtiens de moins de 18 ans et flageller ceux qui dépassent cet âge.

Bahamas
http://lenouvelliste.com/

Un député bahaméen du nom de Wayne Munroe a appelé le gouvernement de son pays à torturer et tuer les Haïtiens qui vivent illégalement sur le territoire bahaméen. L’ambassade d’Haïti aux Bahamas a, dans une déclaration, dénoncée et condamnée les propos du parlementaire. Selon l’ambassade d’Haïti, il s’agit d’une déclaration empreinte de xénophobie et d’intolérance.