Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
1848, année de l'abolition : Schoelcher, Bissette et le 22 mai, trois mythes pour une République
Yves-Léopold Monthieux

 Je n’oublierai pas la phrase de l’un des médecins qui ont rédigé le rapport d’autopsie de la seconde victime de février 1974, le jeune ouvrier en bâtiment Georges Marie-Louise.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Lin Canfrin, chanteur et danseur de mayolè
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

J’ai eu le privilège de voir et d’entendre, deux ans avant sa mort survenue en 2005, un musicien marie-galantais, Lin Canfrin, se produisant dans le cadre de la remise du Prix Carbet, à la Ramée, Sainte-Rose. Je ne sais qu’écouter la musique mais j’ai gardé un souvenir empreint d’émotion de cette prestation.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Crise économique et sociale de la covid 19 : agir avant qu’il ne soit trop tard  !
Jean-Marie Nol

 Depuis plus d’un an, la question du creusement des inégalités et donc de l'accélération de la pauvreté dans le monde est en première ligne de la pandémie de COVID-19. Ces problématiques  sont  en effet au cœur des débats en Europe, aux Etats-Unis et dans nombre d’économies émergentes.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Quid de l'accélération de la numérisation de l’économie Antillaise en raison de la crise du Covid 19 ?
Jean-Marie Nol

  Avec l'essor considérable de la numérisation ou digitalisation de l’économie depuis la crise du coronavirus, l'on peut craindre un risque de déstabilisation des grands équilibres économiques, sociaux, sociétaux et démographiques de la société antillaise.

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Sur L’Audace de Changer, de Louis Boutrin
Par Gerry L’Etang

Dans L’Audace de changer, Louis Boutrin propose un ouvrage analytique et prospectif sur la Martinique, ses problèmes politiques, économiques, écologiques, et des solutions à y apporter.

Le bloc-notes de Jean BELLETERRE
A PROPOS DE « L’AUDACE DE CHANGER »
Jean Belleterre

Louis BOUTRIN, dont le dernier ouvrage comprend deux grandes parties et est intitulé « L’AUDACE DE CHANGER », propose un New-deal écologique pour la Martinique.

Cet ouvrage dans sa 1è partie indique sa vision de l’évolution politique et institutionnelle.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Guadeloupéen, ALAIN-PIERRE PRADEL, compose de la musique de concert.
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Alain-Pierre Pradel est né en 1949 d’une mère saint-claudienne. Son père originaire de Deshaies a perdu ses parents, très jeune, et il a grandi en France chez un frère commissionnaire dans un grand magasin parisien. Cet aîné, volontaire et rigoureux, était avide de connaissances et de promotion sociale. Le père d’Alain-Pierre fera carrière dans la marine avant de revenir en Guadeloupe. Au Lamentin, où lui et son épouse travaillent comme infirmiers au dispensaire de la Rosière, il a du mal à s’adapter à la vie antillaise et chez lui, c’est encore la France.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Le “quoi qu’il en coûte" mène  la France au bord d'un gouffre financier, avec en prévision, des répercussions violentes sur les Antilles !
Jean-Marie Nol

 La facture économique de la pandémie ne cesse de s'alourdir avec les nouvelles annonces de confinement à compter du 1er avril 2021. La facture financière augmente encore et toujours.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
« Fusillade » du Lamentin : une autre histoire à côté de l’Histoire.
Yves-Léopold MONTHIEUX

Quel historien martiniquais, nourri au marxisme ou non, s’est donné le mal de faire des recherches et d’aider à écrire une histoire neutre dans l’affaire de mars 1961 au Lamentin ?

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
L'utopie identitaire martiniquaise sera semée d'embûches, si rien ne bouge sur le front des institutions !
Jean-Marie Nol

En Martinique nous vivons aujourd'hui une situation des plus troublée, car actuellement ce sont les militants et activistes rouge-vert-noir qui tiennent le haut du pavé, et défrayent l'actualité par divers coups d'éclat, mais demain, c'est la population martiniquaise qui brandira l'étendard de la révolte contre les événements qui lui sont imposés et ce alors même que la crise économique et sociale provoquée par le coronavirus menace de tout embraser.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
L’HISTOIRE A CÔTE DE L’HISTOIRE CONTINUE DE S’ECRIRE
Yves-Léopold MONTHIEUX

L'absence d'historiens martiniquais dans le débat sur le pavillon des 4 serpents n'est pas anodine. Ils refusent généralement d'entrer dans ce genre de débats épidermiques où tout est dit au premier degré, écrit d'avance par les idéologues et que la moindre tentative d'apporter un codicille de rectification les fait vouer aux gémonies. Sachant que leur parole est de peu de valeur par rapport à celle des idéologues et que le dernier ignare peut les contredire, ils préfèrent se taire.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
L'économie, talon d'Achille des départements d'outre-mer
Yves-Léopold MONTHIEUX

(Suite de « Département d’Outre-Mer : la plasticité d’un statut de 75 ans »).

Il n’est pas besoin de zèle particulier ni de vocabulaire fleuri pour reconnaître les performances d’une institution qui, tout au long de ses 75 années d’existence, a su intégrer en son sein moult changements dont la plupart ont été considérés par les évolutionnistes comme des progrès : la déconcentration, la décentralisation, l’assemblée unique, la collectivité territoriale... Sa longévité dépasse la durée des deux constitutions des IVème et Vème Républiques réunies. L’étude du droit public ne saurait se désintéresser des riches enseignements du système départemental en Outre-Mer : son contenu, son évolution, son histoire. Ce cas d’école dont les contempteurs s’horrifie à sa seule évocation aura de l’intérêt même après sa disparition.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Marcel MAVOUNZY, son « petit livre-mémoire » est un trésor.
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

En 1963, MARCEL MAVOUNZY (1919-2005) réalise le premier enregistrement de gwo-ka en pleine campagne de Dampierre au Gosier, avec le tanbouyé Vélo. Le curé le menace d’excommunication  pour vouloir la dégénérescence de la culture guadeloupéenne. Le 7 mars 1966, il enregistre la version originale de « Zonbi  baré mwen », chantée sans accompagnement musical. Le curé de Pointe-à-Pitre l’accuse de « blasphème contre dieu ». Marcel Mavounzy a raconté dans un ouvrage, en s’appuyant sur ses souvenirs, cinquante ans de musique et de culture en Guadeloupe, de 1928 à 1978.

Le bloc-notes de Frédéric CONSTANT
Chlordécone, « Prescription », Menace de Non Lieu,  Violences policières meurtrières, Répression: En France l’EMIGRATION se remobilise.
Frédéric CONSTANT

En France, et notamment dans la région parisienne, vit une forte communauté de Martiniquais, Guadeloupéens et Guyanais, immigrés de première et deuxièmes générations. Dans cette région, ils sont éparpillés sur plus de 12.000 kmset parmi 12,213 millions d’habitants(1). Il existe aussi de grosses communautés dans les régions de Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Lyon, Grenoble... Ce qui se passe actuellement illustre que, peut-être, cette communauté peut recommencer à se mobiliser sur autre chose que des manifestations purement festives (concerts, zouks, foot, ti punch akra boudin...).

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Département d’Outre-Mer : la plasticité d’un statut de 75 ans
Yves-Léopold MONTHIEUX

Alors que les résultats de l’assimilation sont dévorés à pleine dents dans un consensus à peine écorné, un soin jaloux est apporté à effacer son symbole, le département, comme pour faire juste un écart à la phrase de Musset : « peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ». En l’occurrence il s’agissait carrément de jeter le flacon-image, ce qui fut fait après la consultation de 2010 par le remplacement du vocable « département » par « collectivité territoriale ». En effet, dans ce pays où les commémorations et célébrations annuelles se bousculent, c’est toujours avec une gêne non dissimulée qu’est évoquée la date de création du département d’Outre-Mer.

Le Bloc-notes de Jean-Laurent ALCIDE
Démographie : les Antillanopéens un possible recours ?
Jean-Laurent ALCIDE...

 La baisse dramatique de population et son vieillissement qui  affectent la Martinique et la Guadeloupe depuis une vingtaine d'années commencent enfin à être au premier plan des préoccupations de nos décideurs politiques de tous bords.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Créole : le Grand Remplacement lexical (5è version)
Raphaël CONFIANT

      Pour encore un trop grand nombre de gens, le créole est une langue pauvre, voire très pauvre, au plan lexical, ce qui est complètement faux.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Daenincks L'enfant du zoo. Note de lecture
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

En 1931, la France régnait  sur un immense empire dont elle s’enorgueillissait notamment par le biais de l’Exposition coloniale de Paris qui attira 8 millions de visiteurs. Une manière d’ancrer dans les esprits des préjugés racistes qui perdureront. Dans ce contexte furent exhibés comme des animaux, 111 Kanaks, dans un « zoo humain ». L’écrivain Didier Daenincks a construit, autour de ce thème, un récit pour les jeunes, « L’enfant du zoo ».

Le Bloc-notes de Jean-Laurent ALCIDE
Même sans évoquer la dette de l'esclavage...
Jean-Laurent ALCIDE

  Sur ce site, un article récent s'élève contre les propos d'une conseillère exécutive martiniquaise affirmant que nous vivons "de l'argent de la France".

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Préparation du kina ou couachi  dans du vin. Et du VIRAPIC
Léandre LITAMPHA

1 - Prendre 5 à 6 graines ou quelques fleurs ou encore 5 à 7 feuilles et même l’écorce - mouliner avec un peu de vin blanc ou rouge – couler à l’aide d’une passe et reverser dans la bouteille pour 100 cl – ajouter du miel ou du sucre rouxVous avez un quinquina.  Si le gout amer est trop fort, ajouter du vin pour un bon équilibre.

Pages