Rubriques

Essai sur les postures et impostures féminines
Corinne Mencé-Caster

Philosophes, anthropologues, sociologues et autres psy­chologues ont forgé les concepts de «la question féminine»: domination masculine, machisme inconscient, parité, nature féminine, genre, etc.

Lorsque le pain n'est plus livré au centre hospitalier pour non paiement du fournisseur, cela doit-il nous laisser indifférents ? Pouvons-nous rester sans penser aux malades qui sont doublement pénalisés ? Pouvons-nous rester sourds et nous taire ?

Qu’il s’agisse des « Petites » ou des « Grandes Antilles », qui rassemblent respectivement les « Iles du Vent” et “Iles Sous-le-Vent” pour les premières et un groupe constitué de Cuba, d’Haïti, de la République Dominicaine, de la Jamaïque et de Puerto-Rico pour les secondes – les célébrations de

   Photo très parlante faite au vol dans les rues de Fort-de-France, au beau mitan du carnaval 2016 : le préfet, Fabrice RIGOULET-ROZE et le maire de Fort-de-France, Didier LAGUERRE. Ca rigoule bien apparemment !

   D'aucuns sont d'abord restés dubitatif devant le Vaval construit par les ateliers su SERMAC. D'autres se sont indignés que ce personnage court sur pattes, au teint bilieux, l'air arrogant et les poches du paletot débordant de billets de banque ne représente personne en particulier.

Suite à la saisine de la Chambre Régionale des Comptes par le Préfet, le Maire et son Conseil Municipal ont pris la décision de porter le taux de la taxe d’habitation de la commune de 12,08% à 23,95%.

   Contrairement aux années précédentes où le Vaval représentait tout et n'importe quoi, les ateliers du SERMAC sont enfin revenus à la tradition : le Vaval a, en effet, toujours représenté un personnage. Et un personnage qui s'est fait remarquer en mal au cours de l'année qui s'est achevée.

   Antiyé toujou enmen migannen adan bagay ki pa ka gadé yo olié yo otjipé di pwop zafè-yo. Kontel sé jou-tala, yo lé mété nen-yo adan mofwazaj lòtograf éti gouvelman fwansé désidé fè konsidiré fwansé té lang-yo.

Kréyolad 609
Jid

Kannaval 2016-la bien pati, mé asiparé ni yonn ki atè.

   Depuis l'accession, il y a à peine un mois, du GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS, à la tête de la toute nouvelle CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), pas un jour ne passe sans que les vaincus du 13 décembre dernier, le PPM en tête, ne clament sur tous les toits que rien ne va plus,

http://calvertjournal.com/

The children of Soviet Africa search for their own identity

La préservation des langues vernaculaires nationales apparaît aujourd’hui comme un défi majeur, eu égard à la marche de notre pays vers le développement; ladite préservation se posant en gage d’authenticité et de fierté, qui sont des valeurs fondamentales pour toute nation.

Le célèbre créoliste martiniquais Jean BERNABE, fondateur et directeur du GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole), au sein de la Faculté des Lettres et Sciences humaines durant une trentaine d'années, romancier à ses heures, nous revient avec une lettre à chaud adressée à Nadin

Le PPM l'avait rêvé : créer une nouvelle monnaie. Le GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS l'a fait : cette nouvelle unité monétaire s'appelle le "biyé palapenn" autrement dit en dialecte gaulois "la lettre de licenciement".

Le dernier numéro du "PROGRESSISTE" (2 février, n° 2384), organe du PPM, se déchaîne contre Alfred MARIE-JEANNE et la nouvelle majorité au pouvoir. 3 photos de "Chaben" figurent d'ailleurs en couverture !!!

   D'aucuns s'interrogent, depuis la diffusion sur ATV, jeudi dernier, de l'émission confuse et scandaleusement pro-CEREGMIA d'Alexandra ELIZE, proche parente de l'épouse du principal chef mafieux (bonjour la déontologie journalistique !) pour savoir si ces 26 minutes pourraient changer le cours

En el sentido inverso al que por décadas ha sido el más habitual, un creciente número de empresas puertorriqueñas se están abriendo paso en República Dominicana como estrategia para sobrevivir a la crisis que sufre Puerto Rico.

Poésie
Par Thomas-Diego Badia http://www.la1ere.fr/

Dans ce recueil d'une quarantaine de textes, l'auteur d'origine martiniquaise partage ses sentiments contrastés sur un monde déserté par la poésie. Il y confie son plaisir "jubilatoire de créer" mais aussi son rejet "des carcans mortifères". Extraits.

Culture
par Emmanuel Deonna http://www.gauchebdo.ch/

A Genève, le Festival Black Movie explore l’héritage littéraire et filmique du Sénégalais Ousmane Sembène. Considéré comme le père du cinéma africain, le réalisateur militant voulait donner la parole au peuple de son continent.

Il est clair que le néo-PPM et ses alliés, ici comme en France, n’ont toujours pas digéré leur défaite du 13 décembre 2015.

Alors que la connaissance n’a jamais été aussi accessible partout, notamment sur internet, la jeunesse doit pouvoir disposer de lieux pour se concentrer individuellement et travailler ensemble. L’ouverture élargie des bibliothèques est un vrai sujet.

Pages

Annonces

Commentaires

LA MEYNARD QUI SOIGNE OU LA MEYNARD QUI LAISSE MOURIR ? QUID ?

GIRIER-DUFOURNIER Nicolas :
08/02/2016 - 11:54
Soyons sûrs que les responsables de la Meynard trouveront cette tribune intempestive et exagérée. [...]

La population Saintannaise n’a pas à souffrir de l’incompétence financière des équipes municipales successives

GIRIER-DUFOURNIER Nicolas :
08/02/2016 - 07:50
Il est inadmissible que ceux qui font de la mauvaise gestion, ne soient pas sanctionnés par un prél [...]
gégé :
08/02/2016 - 05:27
c sont bien les gens de st Anne qui on voter pour eux non ??? [...]

JEAN BERNABE RÉPLIQUE A NADINE MORANO...

nadaurelius :
07/02/2016 - 06:50
Je vais lire, même si je suis un peu étonnée que Jean Bernabé réponde à Nadine Morano comme aurait [...]

"LE PROGRESSISTE" EN MODE SCHIZOPHRENIE...

nadaurelius :
07/02/2016 - 06:46
Je n'ai jamais acheté le progressiste, mais pour une fois je vais le faire . [...]