Accueil

Selon ATV (Antilles-Télévision), le Président de la CTM est "sur la défensive" concernant la faille de la roue de Châteauboeuf !

   Selon ATV (Antilles-Télévision), le Président de la CTM est "sur la défensive" concernant la faille de la roue de Châteauboeuf !

   Personne, aucun journaliste en tout cas, n'avait accusé l'ex-Conseil régional et son président de l'époque Serge LETCHIMY, d'être responsables de l'effondrement d'une partie du Morne Calebasse. On se souvient des gros dégâts que cet éboulement avait causés, chose dont jusqu'à aujourd'hui on peut voir les cicatrices. Des habitants avaient ainsi perdu leurs maisons et avait dû être relogés à la hâte

   Or, hier, le Président de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), Alfred MARIE-JEANNE était en visite route de Châteauboeuf à l'endroit où une énorme faille s'est produite, lézardant gravement la chaussée, ce qui rend toute circulation impossible. Et forcément cause d'énormes embouteillages sur le réseau routier, notamment à la zone commerciale "Les Mangles".

   Les équipes techniques de la CTM ont très vite opéré des forages qui ont révélé qu'il y avait un gros réservoir d'eau sous cette route, eau d'origine inconnue qui est à l'origine de l'actuel effondrement de la chaussée. Puis, des investigations plus précises ont révélé que ladite eau contenait du chlore, ce qui indique qu'il s'agit d'une eau traitée et très vraisemblablement provenant de fuites sur le réseau ODYSSI.

   Or, parmi les journalistes venus couvrir la visite du président de la CTM, une conasse d'ATV s'est permise de déclarer : "Le Président MARIE-JEANNE est sur la défensive". Comme si ce dernier était responsable de la formation du réservoir d'eau souterrain qui s'est formé sous la route de Châteauboeuf ! Comme si CHABEN était responsable du fait que 43% de l'eau distribuée par ODYSSI se perd dans la...nature !!! Tiens, si cette journaliste avait un minimum de connaissances sur le pays au lieu de jouer à la porteuse de micro, elle aurait pu citer ce chiffre pour le moins ahurissant.

   Que la quasi-totalité des médias soit hostile à la majorité qui gouverne la CTM, chose dont tout le monde se rend compte depuis trois ans, n'est pas un problème. Ce qui, par contre, est un gros problème, c'est le côté ignare d'une part et malhonnête de l'autre de certains (es) journalistes dès qu'il s'agit de MARIE-JEANNE...

 

Commentaires

Balivot | 06/09/2018 - 14:07 :
Ce n'est pas nouveau les journalistes couvrent plein de sujets différents sans approfondir et passent leur temps à dire des conne***s. Après sur le fait qu'AMJ soit sur la défensive elle a peut etre pas tort, vu qu'il est tout le temps sur la défensive, ce qui lui joue des tours en terme d'image (c'est dommage). Ensuite même s'il n'est pas responsable des pertes d'odyssi (41% de l'eau pour etre précis), il est quand même à la tete de la CTM et doit maintenant se retrousser les manches pour réparer (mêmes si les erreurs ne sont pas de son fait), donc il y a de quoi générer un stress supplémentaire. Quant à l'éventuelle culpabilité d'odyssi, ils peuvent etre en parti en tort vu la vétusté des installations, mais vis à vis des pertes les fraudes expliquent aussi malheureusement en partie la différence (beaucoup de gens ne payent pas l'eau, je pense qu'on en connait tous ), et puis une rupture de canalisation peut etre due à d'autres sollicitations (vibrations, surchages, petit ou gros séisme etc...). Ce qui est dommage encore une fois c'est que ce conflit se politise de manière ridicule (ODYSSI PPM Vs CTM MIM). Heureusement pour nous martiniquais le ridicule ne tue pas
Véyative | 07/09/2018 - 05:35 :
Je dirais qu'elle voulait dire qu' AMJ s'est montré prudent. Erreur de vocabulaire comme on entend souvent.

Pages