Accueil

TEDDY IAFARE-GANGAMA

Auteur de pièces de théâtre et de contes,Teddy Iafare‐Gangama parcourt les scènes depuis près de six ans,surtout en tant que poète-performeur, à La Réunion comme ailleurs.

Teddy Iafare-Gangama fait du fonnkèr, pratique déclamatoire qui n’est ni du conte, ni du slam. Cette pratique s’inscrit dans des kabars, lieux de partage et de parole.

BIOGRAPHIE

Né le 12 novembre 1974 à La Réunion, Teddy IAFARE-GANGAMA connaît une enfance partagée entre l’Eperon, chez ses grands-parents et Saint-Denis, sa ville natale. Jusqu’à son adolescence, il vit les nombreuses et flagrantes différences qui existent entre ces deux mondes ruraux et urbains. Après dix années à travailler dans le tourisme et toujours dans l’observation de cette Réunion qui bouge à grande vitesse, ce n’est qu’en 2003, après une Licence de Créoles et surtout à la naissance de sa fille qu’il se met à écrire. De nombreux poèmes sont publiés dans les revues réunionnaises Nout Lang et Akoz, dans des recueils collectifs (Rimeurs, slammeurs et autres rencontres, UDIR 2008, Rougay lo mo, K’A 2009), ainsi que dans son premier recueil Si ou té un frui, paru en 2009.

En 2004, Zamal Game, un texte poétique long (genre nouveau qu’il nomme fonntèks) est adapté au théâtre sous plusieurs versions, jusqu’à être programmé par le Centre Dramatique de l’Océan Indien en 2008, puis édité en octobre 2009.Zamal Game prend pour décor un village réunionnais des Hauts, sorte de carrefour de destins où chacun partage avec son voisin les mêmes souffrances et les mêmes violences. Basée sur une structure en flash backs, la pièce lève progressivement le voile sur les conséquences dramatiques qu’ont ces habitudes éthyliques et toxiques sur la population, détruisant des hommes et des familles sous les dehors de la convivialité.
En 2005, en réaction au projet de loi sur « les bienfaits de la colonisation française», il écrit Dékolonant pa nou, dont la représentation théâtrale sera proposée à l’ouverture du Leu Tempo Festival en 2006.

Des articles scientifiques traitant de la situation du réunionnais ou du thème du maloya ont été publiés à la Réunion et dans une revue de l’université de Bologne. En 2007, il valide un Master de Lettres Modernes à l’Université de La Réunion intitulé Maloya la pa nou la fé, d’une créolisation à la réinvention des traditions réunionnaises, sous la direction du professeur Carpanin Marimoutou, et dans lequel il traite selon une approche littéraire l’évolution et l’analyse de la musique et des textes de maloya.

Responsable d’un magazine bilingue réunionnais/français, Teddy est aussi sollicité pour corriger et traduire des textes en créole réunionnais. Son conte bilingue français/réunionnais Tigouya, lo margouya té i vé alé voir la mèr, est distribué à une échelle nationale. En 2010, ce texte a reçu le Prix Littérature de Jeunesse au Salon International du livre insulaire de Ouessant et le Prix Paille-en-queue du Salon du livre de la jeunesse du Port (et nominé pour le Prix Nausicaa 2011, Boulogne sur mer). En 2011, ce conte adapté au théâtre pour le très jeune public par la compagnie réunionnaise le Théâtre des Alberts rencontre un très grand succès, il a déjà été joué plus d’une centaine de fois dans l’île et ailleurs et affiche complet au Leu Tempo Festival ou encore au Festival Zétinsel.

Depuis 2008, l’auteur effectue des ateliers d’écriture de contes, de poésie et de sirandanes (devinettes créoles). La qualité de son travail est reconnue en dehors des frontières réunionnaises et son professionnalisme le conduit souvent à parcourir le monde à la rencontre d’autres cultures. C’est alors l’occasion pour lui de renouer avec sa passion pour le voyage : la Nouvelle-Calédonie, les Seychelles, Mayotte, la Bretagne, le Sénégal, les Comores, Madagascar sont des destinations où il a pu faire valoir son expérience.

Son dernieralbum jeunesse, « Les Ogres de Barbara », illustré par Solen Coeffic et publié en octobre 2012 est dans l’attente du support audio qui doit l’accompagner et dont la direction artistique a été laissée à Gérald Loricourt. L’adaptation en conte musical slamé en français voit le jour en mars 2013.

BIBLIOGRAPHIE

2012 Les Ogres de Barbara, conte, Lédision ZAMALAK, La Réunion.

2011 Isi Anndan, recueil de fonnkèr, Lédision ZAMALAK, La Réunion.

2010

Lucky Luke, Billy the Kid, lo Dézordèr, traduction, Epsilon Editions, La Réunion.

Lo Pti Spirou, Sa pou ou mème nou fé sa, traduction, Epsilon Editions, La Réunion.

2009

Kozmandkèr mon kozmandkèr, M’i port, Mon dégingn, Rougay lo mo, Editions K’A, Ille-sur-Têt.

Si ou té in frui, recueil de fonnkèr, Lédision ZAMALAK, La Réunion.

En ville, fonnkèr, texte-affiche, Lédision ZAMALAK, La Réunion.

Lucky Luke, la vil Dalton, traduction, Epsilon Editions, La Réunion.

Tigouya, lo margouya té i vé alé voir la mèr, conte, Epsilon Editions, La Réunion

Lo Pti Spirou, Bin koué ou la pou fé ?, traduction, Epsilon Editions, La Réunion.

Zamal Game, théâtre, Lédision ZAMALAK, La Réunion.

2008

Écrire le maloya, un discours du ressassement, revue Francofonia n°53, les littératures réunionnaises, Université de Bologne.

Kozmandkèr mon kozmandkèr, Enfant de la lune, Tousala, Zanzibar, fonnkèr, Rimeurs slameurs et autres rencontres, UDIR, La Réunion.

Koudkongn mon kèr, fonnkèr, revue Kivi n°1, La Réunion.

2007

Pars, Kwélafé n°28, Leu Tempo Festival, De l'aire!, La Réunion.

Lire et écrire en créole, des difficultés rencontrées entre textes poétiques et journalistiques ; l’expérience de Nout Lang, revue Expressions, IUFM de La Réunion.

2006

Kozmandkèr mon kozmandkèr, Nout Lang n°12, 20 désanm, La Réunion.

Dolo, fonnkèr, commande de la DRAC contre le chikungunya, La Réunion.

Dékolonant pa nou, fonntèks (livre-poème), auto-édition, La Réunion.
Avan, Atizër lo mo, fonnkèr, Nout Lang n°13, Sïperstision, movézam, kroiyans, bébèt, La Réunion.

Anatopie, fonnkèr, Akoz n°26, Tir malol dann zié, la chanson engagée à La Réunion.

2005

In voiyaz zistoir, Le tifiy ki té i gingn pa rakont zistoir, Zistoir Ti Gouya, contes, Nout Lang n°11, Fé in kont ansanm Sominn kréol 2005, La Réunion.

CREATIONS ARTISTIQUES

2011

Tigouya, lo margouya té i vé alé voir la mèr, théâtre d’objet, Cie de Théâtre Les Alberts

2008

In désans, théâtre, Sat Maron, CDROI, Saint-Denis, La Réunion.

Isi anndan, spectacle de fonnkèr, Off du Leu Tempo Festival/ Salle Canter, Université de La Réunion/ La Chapelle et FOROM des langues du Monde, Toulouse

2007

Zamal Game, théâtre, CDROI, Saint-Denis, La Réunion

2006

Dékolonant pa nou, théâtre, Leu Tempo Festival/ Salle Vladimir Canter/ Salle Antoine Roussin, le Port

2006

Dolo, court-métrage réalisé avec Laurent Pantaléon

2004/ 2005

Zamal Game, théâtre, salle Vladimir Canter, La Réunion

Contact:

Association Lantant Zamalak, zartis militan an lang é ar kréol / LEDISION ZAMALAK

4, chemin des cyprès (appt. 5)

97490 Sainte-Clotilde

Courriel : zamalakr@wanadoo.fr

(0033+) 06.93.93. 04.06 / (0033+) 06. 93.80.20.67

Zamalak : http://www.facebook.com/lantant.zamalak

Teddy Iafare-Gangama : http://www.facebook.com/teddy.iafaregangam

Pages