Accueil

GAZA : ET MAINTENANT ILS BOMBARDENT LES CIMETIERES !

Le 14 janvier au matin, des chasseurs-bombardiers F16 ont lancé une vingtaine de missiles contre le…cimetière de Cheikh Redouane, non loin du centre-ville de Gaza. Selon des témoins, des corps déterrés par l’explosion ont été projetés sur la chaussée environnante et sur la façade de plusieurs immeubles, soulevant des odeurs pestilentielles absolument insupportables pour les habitants du quartier.

Horreur de l’horreur : le corps d’un bébé palestinien, enterré quelques jours auparavant, gisait, crâne fracassé, sur le rebord d’un balcon où se terrait une famille terrorisée, au second étage d’un bâtiment aux trois-quarts détruit.

Horreur de l’horreur : les proches des défunts ne peuvent plus les enterrer car la plupart des cimetières sont désormais saturés et le plus grand d’entre eux, à l’est de Gaza, celui de Chedjaiya, est tombé sous le contrôle de l’armée sioniste. Alors, les corps sont conservés tant bien que mal, enveloppés dans des couvertures, dans les caves de certaines maisons.

Ainsi donc après avoir bombardé les ministères et les bâtiments publics, détruit l’Université de Gaza, explosé deux écoles tenues par l’ONU, attaqué à l’hélicoptère « Apache » les ambulances de la Croix-Rouge et du Croissant rouge, démoli plusieurs hôpitaux, voici que les Israéliens s’en prennent aux cimetières, n’ayant plus rien à réduire en poussière.

On comprend qu’Israël ait interdit à la presse du monde entier l’accès à la bande de Gaza ! Heureusement qu’il s’y trouvait une équipe de la chaîne panarabe Al-Jazira dont les reportages sur les crimes de guerre israéliens peuvent nous parvenir par le biais du satellite Arabsat. Lorsque le jour arrivera de juger les Livni, Olmet et Ehud Barak devant un tribunal pénal international, toutes les images de leurs forfaits seront là, preuves irréfutables de ce qui n’est autre que le premier holocauste du XXIe siècle.

Israël bombarde donc maintenant des cimetières.

Ce nouveau pas dans la barbarie a définitivement réduit à néant le discours droits-de-l’hommistes des intellectuels occidentaux et de leurs arabo-larbins et autres négro-larbins. Il ne faut plus jamais qu’ils viennent nous resservir leur bouillie pseudo-humaniste ou républicano-universaliste, ces Bernard-Henri Lévy, André Glucksman et Alain Finkielkraut, complices actifs des exactions sionistes dans la bande de Gaza, eux et leurs petits macaques de SOS-Racisme , de la HALDE et de toutes les officines-bidon inventées par la Gauche et la Droite françaises pour couillonner les « minorités visibles » comme ils disent comiquement.

Allez vous faire foutre avec vos Droits de l’homme de merde !

Et sachez que les 1.140 morts et les 5.000 blessés palestiniens seront vengés un jour et que ce jour-là, vous paierez tous le prix fort.

Pages