Accueil

L’HOMME ENDORMI ou ET DE NOUVEAU LA BÊTE IMMONDE...

{{AVANT – PROPOS}}

Alors que DÉLIVRANS (1995), ES LAKOU DÒ ? (2005), AGOULOULAND (2005) ont toutes été écrites majoritairement en langue créole, voilà que L’HOMME ENDORMI ou ET DE NOUVEAU LA BÊTE IMMONDE... emprunte comme unique support linguistique le français.

Que l’on ne s’empresse pas d’en déduire que, dans ma pratique théâtrale, j’ai abandonné le recours au créole.

Pour donner forme à L’HOMME ENDORMI ou ET DE NOUVEAU LE BÊTE IMMONDE..., j’ai puisé mon « inspiration » dans cette actualité tragiquement illustrée par les crimes de l’agression israélienne contre le Liban (et la Palestine) en juillet - août 2006.

En raison du contenu particulier de cette pièce-là, pour en étendre la portée, j’ai délibérément choisi de l’écrire totalement en français afin que ce qu’elle dénonce emprunte le canal de cette langue qui circule à travers le monde davantage que ne le peut – aux jours d’aujourd’hui– le créole.

Et c’est sans aucun complexe de culpabilité que j’ai ainsi opté pour cette stratégie dans la mesure où, comme je le dis souvent, je suis un écrivain créolofrancophone.

Toutefois, de nouveau, je proclame l’infinie tendresse et le profond respect que j’éprouve pour la langue créole, mienne, dont j’aurai - siplet a Dié ! pour mes ouvrages à venir, à me nourrir de sa force et de ses beautés.

{{(Extrait)}}

{{DARLING CONDOLOLA}}

Be quiet, messieurs, du calme !

{Elle se dirige vers le piano... Irael s’empresse de lui apporter un tabouret ; elle s’assied et se met à jouer le negro spiritual « When Israel was in Egypt land », qu’elle chante.}

_ Je n’suis pas la femme au cœur d’acier
_ le monstre frigide que vous croyez.
_ Ma peau noire pourrait vous raconter
_ tous ces crachats que j’ai dû essuyer .
_ Ô Alabama terre où je suis née
_ enfer qu’adolescente j’ai quitté
_ pour ne jamais jamais y retourner.
_ J’ai franchi la frontière sans hésiter
_ Je suis je sais par les miens détestée
_ mais j’ m’en balance je suis du bon côté !

{Elle essuie une larme et se met à jouer, furieusement. Sur les écrans, images de la Guerre Sans Fin.}

KANAKANON

« Alors, à Josué, fils de Nûn, l’auxiliaire de Moïse, JAWHE dit : « Moïse, mon serviteur, est mort. Il est temps d’agir et de passer le Jourdain que voici, toi et ton peuple, vers le pays que je donne aux Enfants d’Israël. »
Borborygmes de l’Homme endormi.

KANAKANON

«Tout lieu que foulera la plante de vos pieds, je vous le donne, depuis le désert et le Liban ...

L’HOMME ENDORMI

... jusqu’au grand Fleuve... de... l’Euphrate...

KANAKANON

...et jusqu’à la Grande Mer vers le soleil couchant.

{{PERSONNAGES}}

- LES 4 JUSTES
- DARLING CONDOLOLA
- IRAEL
- RAELI
- DOCTEUR KOUCH
- MAM MUTTER
- KANAKANON
- L’HOMME ENDORMI
- LE JOURNALISTE
- SARAH
- ABEL
- SAMUEL
- ADIV
- DEUX GARDES DU CORPS

Pages