Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
 Mort d’un savant: Alain Anselin
Gerry L'Etang

La Martinique vient de perdre un de ses intellectuels les plus féconds et également des plus discrets: Alain Anselin.

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Récits haïtiens de vécus aquatiques
in revue "ETUDES CREOLES" (2015)
Gerry L'Etang

   Résumé : Il existe dans la mythologie vodou haïtienne une croyance en un monde aquatique peuplé de sirènes et autres lwa. Par ailleurs, des Haïtiens assurent avoir été enlevés par ces esprits qui les ont entraînés sous l’eau afin qu’ils vivent à leur côté. Ces séjours durent plusieurs heures à plusieurs années. A l’issue de ces expériences, les concernés retournent sur la terre ferme et racontent à leurs proches leur vécu aquatique. Le présent article propose, après enquête en Haïti, trois de ces récits. Il donne également à lire deux interprétations du phénomène : l’une d’un prêtre vodou, l’autre d’un sociologue, spécialiste de la religion en question. Suit enfin un commentaire de l’auteur. 

   Mots clés :   Haïti, vodou, mythologie aquatique, lwa, eau.

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Du passage de V.S. Naipaul en Martinique
Gerry L'Etang

   Suite au décès, ce 11 août 2018, de l’écrivain trinidadien V.S. Naipaul, prix Nobel de littérature, Montray Kréyol réédite un article de l’ethnologue Gerry L’Etang paru dans la revue étasunienne L’Esprit Créateur en 201

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Hommage à Jean Bernabé
Gerry L’Etang

C’est en route pour Haïti où je me trouve présentement que j’ai appris le décès de Jean Bernabé. Il m’est revenu alors un événement, c’était il y a trente ans. J’étais retourné au pays après des études à Paris et Raphaël Confiant me l’avait présenté. Bernabé m’avait accueilli avec ces mots : « C’est donc vous qui avait fait entrer Confiant à la Sorbonne ! ». Je venais de soutenir un mémoire à l’Université Paris III sur les romans en langue créole de Ralph Confiant et cette référence à l’étude de l’œuvre d’un ami commun créa d’emblée une connivence entre nous.

Le bloc-notes de Gerry L'ÉTANG
Gerry L’Etang

Jean Bernabé, dans son dernier ouvrage, La dérive identitariste, récuse le terme « identité » et ses dérivés quand ils sont appliqués aux peuples car l’immuabilité de ces derniers est une illusion.