Accueil

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
LA CROATIE, QU'AIMAIT AIME CESAIRE, EN CRISE EXISTENTIELLE
Raphaël CONFIANT

   C'est l'expression qu'a employé son premier ministre, Andrej PLENKOVIC, dans une interview récente au "MONDE".

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
« J’ai eu très tôt le goût des Amériques »
Térèz Léotin

« J’ai eu très tôt le goût des Amériques » ainsi parle Gabriel-Mathieu d’Erchigny de Clieu, le maitre-pièce de cet ouvrage.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Entjet kon tatjet
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
M(L)A VERITE SUR CE QUI S’EST PASSE AU PALAIS DE JUSTICE
Raphaël CONSTANT

Tenant compte des diverses déclarations faites sur ce qui s’est passé au Palais de Justice, je pense utile de témoigner sur ce que j’ai vu.

Le bloc-notes de Joël DES ROSIERS
La faille au jardin de plantains
Joël Des Rosiers

«Dieu nous hait!» La voix hors champ très vaste de la vieille femme interviewée sur CNN me réveilla de ma torpeur. Elle avait sur le coeur de quoi offusquer le ciel.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Labim-solo
Raphaël Confiant
Le Bloc-notes de Jid
A LA LECTURE DE « Grand Café Martinique » LE DERNIER ROMAN DE Raphaël CONFIANT, VOUS NE BROYEZ PAS DU NOIR MAIS VOUS NE BOIREZ PLUS LE « P’TIT NOIR » COMME AVANT

Raphaël CONFIANT nous téléporte au 18ème siècle, plus précisément en 1702 où le jeune Dieppois Gabriel-Mathieu d’Erchigny de Clieu qui obtient ses galons d’enseigne de vaisseau est envoyé en Martinique. Il rêvait depuis longtemps de l’Amérique et son rêve devient réalité.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
France-Antilles : un accompagnement en pointillé
Yves-Léopold MONTHIEUX

La campagne faite en ce moment en faveur de France-Antilles, à laquelle je souscris, me conduit à publier dans MontrayKreyol la tribune légèrement modifiée que j’avais adressée au quotidien en novembre 2019.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
POU OU PREZANTE KO'W ADAN ELEKSION MATINIK, FOK OU NI TJE !
Raphaël Confiant

  Man pa janmen prézanté kò-mwen adan pies kalté éleksion menmsi man toujou milité.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Lanné-kannel za las rivé
Le bloc-notes de Guy FLANDRINA
Macroix et la bannière… politique
Guy FLANDRINA

En 1998, un terrible glissement de terrain, a détruit ou endommagé des dizaines de maisons au lieudit Macroix (Sainte-Marie), quartier Bezaudin.

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet
CAPRICE
(à Alain Caprice)
Par Patrick MATHELIÉ-GUINLET

Ayant appris la mort en Guadeloupe d'un ami très cher que je savais malade depuis longtemps, le poète et plasticien de talent Alain Caprice d'origine martiniquaise, j'ai par ce poème voulu lui rend

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
  LIMIE LANMOU ADAN MONTE-DESANN LAVI
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
An fifin-lapli joudlan
Raphaël Confiant
Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
LE DEGRE ZERO LE LA PENSEE POLITIQUE
Raphaël Confiant

   Il n'y a pas que la démographie de la Martinique qui soit en berne.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Selon la commission STORA, décembre 1959 n’était pas une émeute politique .
Yves-Léopold MONTHIEUX

La récupération politique des incidents des 21, 22 et 23 décembre 1959 à Fort-de-France n’a pas échappé à l’historien Benjamin STORA qui présidait la commission chargée par le ministre des outremers d’enquêter sur les évènements.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Décembre 1959 et après : entre discours identitaire et réalité assimilationniste.
Yves-Léopold MONTHIEUX

Ma dernière tribune sur les évènements de la Martinique des 20, 21 et 22 décembre 1959[1], a essayé de mettre en lumière les dérives politiques et médiatiques d’un incident fortuit.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Gisèle Pineau : « Je suis totalement guadeloupéenne. »
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

J’ai publié cet article intitulé « Un écrivain prometteur », en 1992. Accompagné d’un entretien, il est, sauf erreur, le premier consacré, en Guadeloupe,  à Gisèle PINEAU.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
COMMENT LA CORRUPTION A DETRUIT L'ALGERIE
Raphaël CONFIANT

    7 ans d'une guerre atroce. 1 million de morts du côté algérien.

Le bloc-notes de Max RIPPON
Mi nou bèkèkè an péyi-la
Max Rippon

Antra graté nou asi fal kon kochon-planch

Antra fè nou pran sonmèy afòs dousiné nou an do

Nou pa prangad

Antra monté si nou kon tik anrajé

Pages