Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le Bloc-notes de Louis Boutrin
LE SECTARISME DE SERGE LETCHIMY : CHASSEZ LE NATUREL, IL REVIENT AU GALOP !
Louis BOUTRIN

Eh oui, ceux qui ont bien voulu croire aux belles promesses du Président du PPM sur la démocratie et tout son bla-bla-bla déversé éhontément lors de la campagne électorale en ont pour leur grade. Un mois à peine après le clap de fin pour un scrutin marqué, notamment, par des propos mensongers sur le déclin de la Martinique, le constat nous révèle qu’en politique, la critique est aisée mais l’art est difficile. A cet effet, en matière de pratiques anti-démocratiques, le dernier épisode relatif au rejet d’une demande de salle du groupe GRAN SANBLÉ POU MATINIK (GSPM) illustre bien le degré de sectarisme de Serge LETCHIMY.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Covid-19 :  contestation et désobéissance aux Antilles : quelle sortie de crise possible ?
Jean-Marie Nol

  La société antillaise accorde une grande importance à la culture de la contestation, au respect de la tradition et au principe d'égalité. Mais elle est aussi régulièrement secouée par toutes sortes de rébellions, de dissidences ou de désobéissance, voire par de véritables révoltes. 

Le Bloc-notes de Hughes SAINT-FORT
Réfléchir scientifiquement sur la langue kreyòl
Hughes Saint-Fort

De plus en plus de locuteurs haïtiens s’intéressent à leur langue maternelle, le kreyòl1. Certains font des efforts pour écrire leurs textes selon l’orthographe officielle qui existe, rappelons-le, depuis 1980. Ces locuteurs savent que, même si le kreyòl est leur première langue (L1) et qu’ils le parlent couramment, il leur est nécessaire d’apprendre à l’écrire; d’autres prennent l’habitude d’écrire spontanément en kreyòl dans leurs échanges avec des amis, se donnant ainsi les moyens de maitriser rapidement l’écriture de leur langue maternelle; d’autres encore se mettent à la pratique de la lecture créole; certains se constituent en créolistes amateurs. Il y a parfois de bons amateurs: le livre de Jules Faine, Philologie créole: études historiques et étymologiques sur la langue créole d’Haïti (1937) révèle un brillant amateur bien qu’à l’époque les linguistes n’étaient pas aussi impliqués dans les recherches sur les langues créoles.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
ENTRETIEN MANQUE AVEC ALFRED MARIE-JEANNE  II : « CE N’EST PAS POSSIBLE »
Yves-Léopold MONTHIEUX

Comme promis, vous trouverez ci-dessous copie du questionnaire qu’à sa demande, j’avais adressé à Alfred Marie-Jeanne alors qu’il était président de la Région de Martinique. J’ai indiqué dans quelles circonstances j’avais été amené à lui adresser cette missive[1]. « Pas de problème » avait-il répondu dans un premier temps à ma demande d’entretien. En fin de compte, il me fit savoir que « ce n’était pas possible ».

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
 Jusqu'où ira l'utopie identitaire martiniquaise ?
Jean-Marie Nol

 Hier en Martinique, des extrémistes identitaires ont percuté les valeurs républicaines de l'Etat. En dépit d’arguments sanitaires puissants, une grosse majorité  de la population martiniquaise se montre rétive à la vaccination contre la covid.

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
L'inquiétant déni de réalité va -t- il finir par miner l'économie de la Martinique et de la Guadeloupe ?
Jean-Marie Nol

Aujourd’hui, on se désole partout à travers le monde, de ce que l’économie soit une des principales victimes collatérales de la pandémie actuelle.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
CTM : PAS DE VRAIE DEMOCRATIE SANS SEPARATION DES POUVOIRS
Yves-Léopold MONTHIEUX

Plusieurs curiosités ont pu apparaître lors de la mise en place des nouveaux dirigeants de la collectivité territoriale de Martinique. Elles ont été camouflées par la résolution de tous de ramener la sérénité dans une collectivité qui en avait grand besoin. S’il est normal qu’une collectivité comportant une assemblée avec une commission permanente faisant toujours partie de celle-ci autorise la confusion entre l’exécutif et l’instance délibérante, comme naguère le conseil général et la région, une collectivité qui fait la distinction entre un exécutif et une assemblée (CTM) suppose le respect d’un principe fondamental en démocratie : le principe de la séparation des pouvoirs.

Le bloc-notes de Roland DAVIDAS
Aimé Césaire et la philosophie : trop de Hegel… pas assez de Spinoza !
Roland DAVIDAS

Aimé Césaire (1913-2008) est un phénomène au sens littéral du terme : il est « apparu» sur la scène politique et littéraire de la Martinique en frappant par sa nouveauté et par le caractère exceptionnel de son œuvre émancipatrice.

Ce brillant intellectuel est le symbole de l’excellence martiniquaise : excellent élève, excellent professeur, excellent orateur, excellent poète, excellent dramaturge et excellent essayiste. On peut aussi ajouter, excellent philosophe.

L’œuvre littéraire d’Aimé Césaire est en effet une réponse sublime à la question fondamentale de la philosophie classique, « Qui suis-je ?».

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
L'autosuffisance alimentaire aux Antilles : mythe ou réalité à travers l'exemple de Cuba ?
Jean-Marie Nol

 L'autosuffisance alimentaire est-elle une chimère en Martinique et en Guadeloupe comme le montre l'exemple actuel de Cuba ?  

Le bloc-notes de Jean-Marie NOL
Et si demain aux Antilles, les derniers avatars d'une démocratie déceptive ?
Jean-Marie Nol

  Une poudrière prête à sauter à tout instant. Voilà comment les économistes voient la société française et Antillaise. Avis de gros temps au sommet de l'Etat français avec l'épidémie de Covid qui s’éternise, risques d’explosion sociale et de surendettement des entreprises. 

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Entretien manqué avec Alfred MARIE-JEANNE (I)
Yves-Léopold MONTHIEUX

Nous sommes au début de l’année 2008. Au cours d’une rencontre fortuite dans les locaux d’ATV, le président de la région Alfred Marie-Jeanne me promet de m’accorder un entretien à son bureau de Plateau Roy. Après les révélations courageuses qu’il me fait ce jour-là, je m’attends à un entretien fructueux dans son bureau. Aussi je serai déçu quand sa secrétaire me fera connaître que le président souhaite que l’entretien se fasse par écrit. Avec réticence, je fais suite à son vœu en lui adressant un questionnaire sans complaisance.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Un certain 29 juillet 1969, à Port-au-Prince... (2è partie)
Raphaël CONFIANT

   Sous le règne dictatorial de François Duvalier et de son fils Jean-Claude, en dépit des conditions misérables dans lequel vivait le peuple haïtien, il n'y avait ni assassinats en pleine rue ni kidnappings ni demandes de rançons exorbitantes.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Un certain 29 juillet 1969, à Port-au-Prince... (1è partie)
Raphaël CONFIANT

   Ce texte n'est aucunement une manière d'éloge de la dictature. Celle des Duvalier, père et fils, a causé un tort si immense à Haïti qu'il n'est plus besoin de s'appesantir sur le sujet.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
LE VOTE « BLAN-DOUVAN-BLAN-DEYE » DE CHABEN AVAIT COMPTE
Yves-Léopold MONTHIEUX

Ainsi donc, Serge Letchimy devient le deuxième président de la collectivité territoriale de Martinique (CTM) avec une voix de majorité. Il redevient en quelque sorte le Mister Président of Martinique qu’il a pu apparaître aux yeux des pays de la Caraïbe lorsqu’il était président de la Région. En effet, en cette dernière qualité il avait eu, pas seulement à l’étranger, la préséance par rapport à sa collègue du conseil général qu’il avait contribué à faire élire, Josette Manin. Sauf l’estime que j’ai pour Lucien Saliber, il devrait en être de même à l’égard du président de l’Assemblée que Serge Letchimy a choisi. On aura vu l’utilité de la disposition statutaire qui fut la plus contestée de toutes, la bonification de 11 élus accordée à l’équipe gagnante. Sans celle-ci l’assemblée serait peut-être ingouvernable aujourd’hui.

Le bloc-notes de Jean Samuel SAHAÏ
HENRY MOUTOU SIDÀMBAROM. L’épopée non-violente d’un Guadeloupéen fils d’Indiens
Jean SAHAI

«Nous ne sommes même pas compris pour
 former la quatrième roue du char social.»
(Le Procès Politique, 1922)

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
5 juillet 1962 : l'Algérie devient indépendante
Raphaël CONFIANT

   Le plus vaste pays du continent africain (depuis que le Soudan s'est divisé en deux états distincts en 2011) peut nous sembler lointain à la fois par la langue, la culture, la religion et l'ethnie, mais nombre d'Antillais, de soldats antillais, y ont perdu la vie au cours de la terrible guerre (1 million de morts du côté algérien/30.000 du côté français) qui s'y est déroulée de 1954 à 1962.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
En décembre 1961, Frantz Fanon était inhumé en terre algérienne
Raphaël CONFIANT

   Décédé dans un hôpital étasunien d'une leucémie à seulement 36 ans, Frantz Fanon ou plutôt Ibrahim Omar Fanon, patronyme figurant sur le passeport que lui avait attribué la Lybie, fit le voeu d'être enterré en terre algérienne aux côtés de ses frères moudjahidines.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Bet-long lan mwen mové ki dé sèten moun
Raphaël Confiant

 Okontrè di sa nou ka kwè, Bet-long Matinik la sé an bet ki pa ka janmen chèché terbolizé lavi nonm. I ka viv lavi'y an manniè nofwap adan sé laforé-nou an, nan bòdaj sé lariviè-a ek nan bonmitan sé pié-foujè-a.

Le Bloc-notes de Louis Boutrin
TERRITORIALES 2021 : REMERCIEMENTS & HOMMAGE À ALFRED MARIE-JEANNE
Louis BOUTRIN

Mes Chers compatriotes,

FÉLICITATIONS À TOUS CEUX QUI ONT FAIT LEUR DEVOIR DE CITOYEN et singulièrement aux 46.857 électeurs qui ont fait confiance à la liste de GRAN SANBLE POU MATINIK conduite par Alfred MARIE-JEANNE.

 

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
De moratoires en renoncements, c’est bien "la fin d’une époque"
Yves-Léopold Monthieux

 Faisant écho à un article paru dans la presse où l’échec d’Alfred MARIE-JEANNE, ce dimanche soir, est plus que suggéré, la vraie question peut se poser de savoir quel aura été son bilan politique. On peut s’y coller même si, nouveau miracle, la liste conduite par AMJ sortait en tête ce soir

Pages