Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
RELEVER LE DEFI DES JEUNES ACTIVISTES
Raphaël CONSTANT

Combien de martiniquais savaient que l’entrée du Parc Aimé Césaire avait été construit en 1935 pour le tricentenaire de la conquête française de la Martinique. A la même période que l’érection de la statue de Desnambuck ?

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet
URUBU-ROI
Patrick Mathelié-Guinlet

Il est mort,

le vieux lion de la Négritude

avec sa blanche crinière

Kilti Zendien-Kréyol
Les langues de l’Inde dans tous ses états – 15 août 1947
Invitation du CGPLI

Conférence du Professeur Murugaiyan à l'occasion de la Fête nationale de l'Inde sur le statut des langues dans l’Inde indépendante et la question des langues des minorités - Approche historique et socio-linguistique

Zoom meeting : inscription obligatoire

Modérateur : Jack CAÏLACHON

(Administrateur de la Société d’Histoire de la Guadeloupe)

Le bloc-notes de Nady NELZY-ODRY (la CARBÉTIENNE)
Quand  la Scène Nationale de Martinique veut annihiler l’existence des  troupes de théâtre amateur.
Nady Nelzy-Odry

Comédie à l’Antillaise, théâtre amateur, a eu l’honneur de jouer, une première représentation dans les ruines de l’ancien théâtre de Saint Pierre, Cette pièce, adaptée de l’œuvre de  Victor Hugo «  Angélo tyran de Padoue »  est une co-écriture de deux auteurs :Ina Césaire et Nady Nelzy, avait sa place dans ce premier grand festival Martinique Merveille du Monde, initié par le Parc Régional de Martinique.  Vouloir mettre en valeur les sites de Martinique par des actes culturels est une sacrée gageure, qu’il faut saluer. Personnellement je  n’ai pas connaissance d’une telle initiative  depuis la création du SERMAC et son festival à Fort de France,  il y a cinquante ans  par Aimé Césaire . C’était là aussi un acte   politique avec le  désir de toucher la population par le prisme de la Culture .

Le bloc-notes de Khal TORABULLY
DEMAIN, EN MARTINIQUE, ON VEUT METTRE GANDHI À TERRE
Khal Torabully

On veut déboulonner le buste de Gandhi à Fort de France demain.

Kilti Zendien-Kréyol
BASSE-POINTE : INAUGURATION DU CENTRE CULTUREL "ANTOINE TENGAMEN" DIT "ZWAZO"

  Apres tous ces mois d’incertitudes, bien que nous ne soyons pas encore sortis de ce grand danger sanitaire qui nous obsède, je reviens donc vers vous pour vous inviter enfin, à cette fameuse dénomination attendue depuis son vote le 20 juin 2019 en séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique, maintenant, l’action qui devait avoir lieu déjà le 11 avril 2020, et qui nous a trouvé empêchés pour les raisons que vous savez, nous laisse l’opportunité en cette période d’accalmie sanitaire  de  procéder à cette dénomination, je vous envoie donc cette invitation  à laquelle je souhaite sincèrement vous voir répondre ;

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
Fierté recouvrée et peur du grand saut
Serghe KECLARD

Le dépotjolaj des statues de Schœlcher, de Joséphine de Beauharnais et de Pierre Belain d’Esnambuc, par les activistes Rouge Vert Noir (RVN), met en lumière, au moins, trois problématiques :

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Les petits-fils de Césaire et ses héritiers ont rendez-vous ce dimanche place José Marti.
Yves-Léopold MONTHIEUX

Il était possible d’intituler autrement cette tribune : « Les petits-fils de Césaire, maîtres des horloges » ou « Les enfants du Moratoire et les petits-enfants de « Discours » ou encore : « Les activistes ne sont pas tombés du ciel ». Mais par le titre retenu, votre serviteur a choisi de montrer que si la formule « nous sommes tous des enfants de Césaire » fait grincer des dents, le différend qui oppose le maire de Fort-de-France et ceux que l’on nomme les « activistes » n’est qu’une affaire de famille Rouge-Vert-Noir. Les jeunes ont choisi de manifester leur turbulence, mais le déboulonnage de Césaire n’est pas pour demain. Que vont-ils se dire dimanche entre deux sons de tambour ?

Le bloc-notes d'Elizabeth GRANT
TAN FE TAN... Juiyé 2020

Chak moman tan, chak nasion ka chwézi moun i ka gloriyé ; sé sé met-a-manyok péyi a ki ka désidé vréyé douvan moun larel-lidé yo égal-égo épi ta-yo.

Le bloc-notes de Steve GADET
Sans projet politique, on ira de coup d'éclat en coup d'éclat
Stee Gadet

Partout où il y a de l’injustice, il y aura des réactions. Eliminons l’injustice et il y a aura un peu moins de remous. Notre pays est jeune et il se construit.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
« GRAND CAFE MARTINIQUE » de Raphaël CONFIANT. - son dernier ouvrage, une histoire romancée du café, paru en 2020-
Léandre LITAMPHA

Ce dimanche 26 juillet 2020, il a invité du monde à une conférence, rendez-vous  à la Maison de la mangrove - Forêt Vatable au Trois-Ilets.

Le bloc-notes de Karl PAOLO
DEMOLIR DES STATUES ET DEBAPTISER LE NOM DES RUES ? TRES BIEN MAIS APRES ?
Karl PAOLO

Depuis que deux statues de Victor SCHOELCHER ont été jetées à bas, la fièvre qui s'est emparée d'une petite minorité de Martiniquais mais il est vrai très bruyante, fait couler beaucoup d'encre, chacun livrant son analyse et/ou se perdant en conjectures.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Rencontrer le "dey" dans la forêt du Morne Carabin
Raphaël Confiant

 Le serpent fer-de-lance de nos campagnes et forêts martiniquaises a recommencé frapper, nous avertit le Centre Hospitalier Universitaire. 

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Cénacle de Fort-de-France : De la nécessaire rigueur des débats sur les statues
Yves-Léopold MONTHIEUX

Que les questions que posent le choix des statues à supprimer ou à ériger soit mises en débat relève de l’élémentaire exigence. On peut craindre cependant que la pression des évènements et la précipitation induite ne viennent altérer l’objectivité du débat et ne conduisent à une grande confusion. En l’espèce tout peut porter à controverse, même le nom du lieu où se déroulent en ce moment ces débats, le Kiosque Guédon. Lorsque ceux-ci mettent en scène des historiens il paraît souhaitable qu’ils s’expriment sur des faits, selon la méthode scientifique, avant d’en arriver aux conclusions. Une telle démarche est de nature à apaiser les passions dans un auditoire chauffé par une actualité puissamment orientée, surtout par les réseaux sociaux.

Le Bloc-notes de Jid
Koulibri ek lézot zannimo-a douvan gran difé-a
Jid

 Yan kalté manman gwo difé té ka ravajé péyi-a

Le bloc-notes d'Hector POULLET
On gran-difé foufou
Hector Poullet

On gran-difé Foufou é sé lézòt zannimo-la. (dapré on pawòl anparabòl a Kalina)

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
LE DANGEREUX ZELE DE M. LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE
Raphaël Constant

 Les évènements de la nuit du 16 au 17 juillet 2020 s’inscrivent dans la droite ligne des choix provocateurs du Procureur de la République depuis septembre dernier, le début des manifestations des jeunes activistes devant les supermarchés de GBH en dénonciation du rôle de la caste békée dans l’empoisonnement au chlordécone du pays Martinique et de son peuple.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Y aura-t-il en Martinique un esprit Espace Sud ?
Yves-Léopold Monthieux

 A travers la morosité qui conduit aux blocages de toutes natures de l’action politique en Martinique, une personnalité avisée me disait que la chance de la Martinique pourrait résulter du très prochain renouvellement des élus de la Collectivité territoriale.

Le bloc-notes de Sabine CASTANDET
UNE JEUNESSE ANTILLAISE
Sabine CASTANDET

LE CHANGEMENT EST ENTRAIN DE SE FAIRE AVEC UNE JEUNESSE RÊVEUSE, AMBITIEUSE.

Le bloc-notes de Sabine CASTANDET
Cuisine créole
Sabine CASTANDET

Cuisine de saveurs, de caractère, tu es généreuse.
Piquante, envoûtante, émouvante.
Tu caresses nos papilles, tu réconfortes nos coeurs.

Pages