Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Rékolonmi

Ayiti
La société du Rhum Barbancourt entend élagir le commerce de ses produits
Gladimyr Galette

La nouvelle Présidente Directrice Générale de la société du Rhum Barbancourt, Delphine Gardère, annonce des innovations en vue de doubler la production du Rhum Barbancourt et renforcer sa commercialisation au niveau du marché international. Le nouveau staff de la société du Rhum Barbancourt promet de sauvegarder ce patrimoine et continuer d’œuvrer en faveur de la satisfaction de sa clientèle.

Rékolonmi
La préférence régionale légale en Corse

La préférence régionale sera prochainement possible en Corse. Les fédérations du BTP de Haute-Corse, de Corse du Sud et les élus y travaillent. Elle respectera en tous points les règles du code des marchés publics.

Rékolonmi
« Consommer sert souvent à combler un vide existentiel »
Erwan Mana'Ch (in "POLITIS")

Les aspirations à une attitude d’achat moins boulimique et plus locale constituent une tendance de fond que le Covid-19 pourrait accentuer, estime l’économiste Philippe Moati.

Rékolonmi
La destruction de l’économie Antillaise est désormais à l’ordre du jour !
Jean-Marie Nol

 Avec 37% d'augmentation depuis le mois de mars, le e.commerce représente actuellement plus de 20% du tonnage généré par le flux marchand à la Martinique, selon une étude des transitaires en douane,  Pour ce qui concerne la Guadeloupe c'est 18%.

Archives
Un Haïtien brille dans le monde de la science et des affaires aux États-Unis

À l’âge de 28 ans, Olivier Noel est apparu dans le prestigieux magazine Forbes. Noel est le co-fondateur de DNASimple, qui aide à accélérer la recherche génétique en reliant les donneurs d’ADN aux chercheurs. DNASimple donne aux scientistes un accès immédiat aux échantillons, et les donateurs obtiennent un peu d’argent supplémentaire. Les échantillons sont utilisés pour aider les chercheurs à trouver des traitements qui peuvent rapporter des millions, voire des milliards de dollars aux fabricants de médicaments selon le journal Boston Globe. Une entreprise de recherche prédit que des échantillons biologiques comme ceux collectés par DNAsimple généreront 23 milliards de dollars de revenus d’ici 2018.

Rékolonmi
Dasheen Plant Could Be The Root Of Caribbean Development
Daphne Ewing-Chow

Dasheen is among a family of root crops or “ground provisions” grown on the islands of the English-speaking Caribbean, dating back to the early 16th century. Also known as taro, blue food and kalo, historians say that the crop arrived to the Caribbean aboard Trans-Atlantic slave ships, along with African food culture and agro-ecological knowledge.

 

Rékolonmi
Ce courage que n'ont pas les maires martiniquais...

   Dans l'Hexagone, il y a une levée de boucliers des maires contre la décision gouvernementale de fermeture des commerces dits "non essentiels" comme les restaurants, les bars, les salons de coiffure ou les libraires.

Rékolonmi
Covid 19 : L'étau se resserre sur la Martinique   !
Jean-Marie Nol

Reconfinement en Martinique : le couperet est tombé avec l'annonce de nouvelles mesures annoncées par le président Emmanuel Macron. De fait, l'angoisse est palpable chez beaucoup de chefs d'entreprises. Des pans entiers de l'économie risquent l'effondrement. Un difficile équilibre va devoir être trouvé entre restrictions sanitaires et préservation de l’activité économique. 
C'est grave docteur ? Oui et Non, mais gare à l’emballement. Ce n’est un secret pour personne : les mois à venir seront durs et éprouvants pour de nombreux métiers. 
Au train où vont les choses, de couvre-feu en reconfinement , nous nous engageons, hélas, à nouveau sur le chemin périlleux de la grande dépression de l'économie Martiniquaise pire que lors de la crise sociale de 2009 .

Rékolonmi
L’Afrique est devenue le dépotoir des véhicules dont l’Europe et le Japon ne veulent plus
Par Laurence Caramel

Un rapport onusien rappelle que l’importation, souvent non règlementée, de véhicules vieux et dangereux génère une pollution massive dans les villes du continent.

Rékolonmi
Ti plantè bannann ka pwan bon fè menm

   Pa dwet ni anchay moun ki sav ki chak lanné alantou an douzenn ti plantè bannann Matinik ka disparet. Poutji ? Sé davwè yo pé pa tjébé ankò.

Rékolonmi
COMMISSION EUROPEENNE : PARTICIPATION DE LA CTM AU FORUM RUP 2020 – ECONOMIE BLEUE

12 Octobre 2020. Bruxelles.Forum RUP.Intervention du Conseiller exécutif Louis BOUTRIN au Panel sur l’économie bleue organisé par la Commission Européenne dans le cadre du Forum où interviennent les 9 régions ultrapériphériques de l’Union européenne – Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte, Ile de la Réunion, Saint-Martin (France), Açores, Madère (Portugal) et Îles Canaries (Espagne), les États membres, les institutions de l’Union européenne et la société civile. Le Premier Ministre de Curaçao, Eugène Rhuggenaath, Président de l’Association des Pays et Territoire d’Outre-Mer (OCTA) a participé à ce panel Economie bleue qui s’inscrit dans une perspective d’avenir durable.

Rékolonmi
Oswaldo ka di zot "Mèsi !"

   I té ka goumen pou lonnè ek respé'y. Li kivédi Oswaldo, an boug ki té vandè lakay konsésionnè Peugeot ek ki té trapé bab adan travay-li.

Rékolonmi
Chronologie factuelle de l'Affaire Oswaldo (Peugeot Martinique)
Collectif "Je suis Oswaldo"

Juillet 2014 : Oswaldo FLORIMONT est embauché à Peugeot Martinique

Septembre 2020 :  Oswaldo FLORIMONT est licencié pour faute grave après avoir vendu 1081 véhicules en 74 mois soit près de 15 véhicules par mois.

Que s’est-il passé pour aboutir à la situation actuelle (08 octobre 2020)

Rékolonmi
La covid 19 va-t-elle transformer  l'économie de la Martinique en bien ou en mal ?
Jean-Marie Nol

Nous vivons aujourd'hui des temps troublés avec un choc sanitaire, et un contre-choc économique et social lié à la pandémie de coronavirus. Tout laisse accroire que cela annonce des jours difficiles. Et c'est pourquoi les Martiniquais ne doivent pas être les victimes expiatoires du syndrome des délices de Capoue. Nous réitérons notre précédent avertissement à l'usage des martiniquais de ne plus s'abandonner au plaisir de l'immédiat, à la satisfaction de l'instant préférés à la mise en oeuvre de projets novateurs sûrement plus profitables à terme ; nous devons retrouver le goût de l'effort et en finir avec le choix de la facilité de vie au détriment de l'efficacité ou de la durabilité de notre mode de vie.

Rékolonmi
Des entrepreneurs antillais sauvent Corsair, aidés par la Guadeloupe et l'Etat
Pierre-Henri de Menthon

Au bord de la faillite, la compagnie contrôlée par des investisseurs allemands va être reprise par des entrepreneurs antillais. Avec l'appui de l'Etat, et du département de Guadeloupe.

Rékolonmi
La ONU declara la mandioca como el alimento del siglo XXI

La yuca o mandioca tiene numerosas y diferentes aplicaciones, como la fabricación de papel y celulosa, la panadería, industria textil, farmacéutica y cosmética, fertilizantes, en campos petroleros y siderúrgicos y como alimento.

Rékolonmi
Pauvreté dans les DOM : enfin des données précises
Centre d'Observation de la Société

La note de l’Insee sur les revenus 1  dans les départements d’outre-mer, publiée à l’été 2020, n’a pas fait grand bruit alors qu’elle offrait des données tout à fait inédites. Pour la première fois l’Insee a publié le taux de pauvreté de chacun des départements, mesuré en utilisant le seuil national fixé à 60 % du niveau de vie médian et non le seuil local. Résultat : plus de 30 % de pauvres en Martinique et en Guadeloupe en 2017, 42 % à la Réunion, 53 % en Guyane et même 77 % à Mayotte. De quoi s’alarmer.

Rékolonmi
Emmanuel Farhi, économiste et professeur à Harvard, est mort
Jean Tirole (in "Le Monde")

Brillant théoricien, il avait reçu le Prix du meilleur jeune économiste de France en 2013. Il a notamment travaillé sur la fiscalité, la macroéconomie et la finance internationale. Emmanuel Farhi est décédé le 23 juillet, à l’âge de 41 ans.

Rékolonmi
Adan lis péyi ki ké pli mapipi an 2024, ni 4 ki sé péyi l'Azi

 Lis-tala sé dé gran sikti kapitalis ki établi'y : Labank Mondial ek FMI (Fon Monétè Entènasional). Kidonk sa yo ka miziré, sé riches global sé péyi-a.

Rékolonmi
Croissance, chômage, dettes : Que nous réserve la crise économique aux Antilles ?
Tribune
Jean-Marie Nol, économiste

La mutation de la société Antillaise va forcément s'accélérer avec l'émergence d'une nouvelle économie reposant sur la théorie de la destruction créatrice et la restructuration de pans entiers du secteur des services. Le choix important auquel nous sommes confrontés est entre l’isolement nationaliste et la garantie du maintien de la solidarité nationale L’épidémie elle-même et la crise économique et sociale qui en résulte sont des problèmes mondiaux. Ils ne peuvent être résolus efficacement que par un soutien massif de l'Etat français aux entreprises et ménages de la Martinique et de la Guadeloupe.  Sans les mesures de l'Etat, le constat serait bien sans conteste la ruine de l'économie de la Martinique et de la Guadeloupe.