Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Péyi kréyolopal

Dominik
La Dominique mise sur un nouveau visa pour les télétravailleurs !
Auteure : Alex Ledsom

L’île de la Dominique est célèbre pour être « l’île nature des Caraïbes ». C’est la raison pour laquelle les autorités insulaires ont décidé de mettre en place un nouveau visa « Travail dans la nature » pour accueillir les télétravailleurs souhaitant vivre et travailler dans un endroit où la migration des cachalots est un évènement majeur de la vie quotidienne.

Réinion
Le créole reconnu comme langue de l’administration à La Réunion
Manuel Marchal

L’adoption le 8 avril dernier par l’Assemblée nationale de la loi sur la protection et la promotion des langues régionales a des effets sur d’autres secteurs que l’éducation. Toutes les administrations sont concernées. 

Ayiti
Ayiti-Panik anndan yon legliz katolik.

Ajan Polis Nasyonal Dayiti (PNH) gaye yon mès ak gaz lakrimojèn nan Legliz St-Pierre nan Petyon-Vil kote Evèk yo ak fidèl Katolik yo tap priye pou viktim yo.

Matinik
Les chiffres imaginaires de Yan Monplaisir

  Le leader de la droite martiniquaise a donc organisé une conférence de presse pour annoncer sa candidature comme tête de liste du mouvement "MI CHANS MATINIK" aux élections territoriales de juin prochain.

Matinik
50% des opérations chirurgicales non-vitales déprogrammées

  Telle est la difficile décision qu'a dû prendre le CHU de Martinique à cause de l'explosion des cas de covid (60 en moyenne par semaine en janvier contre 800 aujourd'hui) et l'afflux de malades. 

Ayiti
Pour les 85 ans de Frankétienne, je me souviens
Bernard Hadjadj ("Le Nouvelliste")

Frankétienne est un mystique, un être quantique. Captant les vibrations mystérieuses et souvent prémonitoires, il est en interrelation constante avec le cosmos. L’ordre et le chaos, source de création, sont intimement mêlés. Haïti s’est trouvé piégé dans deux états, la sclérose autoritaire ou encore la mort totalitaire et le désordre anarchiste. Alors que c’est bien dans l’entre-deux que se situe le mouvement, la vie.  Comme le disait Franck, notre problème en Haïti n’est pas le chaos, mais le fait que nous n’avons pas su le gérer.

Réinion
Créole langue d’enseignement à La Réunion : possibilité d’une école réunionnaise
Manuel Marchal ("Témoignages")

Après le vote de la loi sur la protection et la promotion des langues régionales

Matinik
COMMUNIQUÉ DE PRESSE : VACCINATION COVID

La ville de SAINT-PIERRE accueille le centre de vaccination mobile

Moris
Le poète et diplomate mauricien Edouard Maunick est mort
Ion News

Qualifié de « poète nègre de la deuxième génération » par Léopold Sédar Senghor, Edouard Maunick avait fait le choix de la langue française pour son œuvre.

Matinik
Pak an pak
Kréyolad 867
Jid

Dépi jédi-sen, Matinik an kouvè-difé. Tout moun pou déviré bòkay yo a sétè’d swè.

Ayiti
La didactisation du créole au cœur de l’aménagement linguistique en Haïti
Robert Berrouët-Oriol

Parution en Haïti et au Canada, en mai 2021, du livre «La didactisation du créole au cœur de l’aménagement linguistique en Haïti» (382 pages, coédition du Cidihca, Montréal, et des Éditions Zémès, Port-au-Prince).

Matinik
Loi Molac sur la protection des langues régionales et minoritaires : les 4 députés martiniquais aux abonnés absents

  La France n'avait pas voté de texte de loi sur les langues régionales depuis 1951 (Loi Deixonne) c'est-à-dire depuis exactement...70 ans. Portée par le député du Morbihan, Paul Molac, cette deuxième loi a été votée à une large majorité par l'Assemblée nationale française.

Matinik
François : les agriculteurs du quartier Vapeur Ouest enfin désenclavés

   Si la Martinique dispose d'assez bonnes routes dans ses parties urbanisées, maintes campagnes doivent encore se contenter de mauvais chemins empierrés, remplis de trous, qui sont souvent ravinés en période d'hivernage.

Dominik
Un nouveau groupe de coopérants cubains de la santé arrive en Dominique
Analyse Communiste Internationale

La Havane, 6 avril, (RHC).- Le groupe de 24 coopérants cubains du de la santé, arrivé cette fin de semaine à Roseau, la capitale de la Dominique, suit en ce moment les protocoles requis par les autorités sanitaires.

Matinik
Annou kontinié fè kouyon toujou !

  Afos simen kouyon, afos rakonté ki zafè kovid la sé an konplosité kolonialis, afos fè kannaval, gran-penteng, swaré, lafet kisasayésa, enben mi koté nou rivé jòdijou !

Matinik
Le Comité Citoyen du Sud interpelle les services de l'Etat sur l'augmentation du prix du gaz et du carburant

     Tout les Martiniquais l'ont constaté : les prix du bidon de gaz et de l'essence se sont envolés depuis 2020, rendant encore plus difficile la vie des ménages défavorisés.

Matinik
Serge Ménil, ancien secrétaire général de la FEN (Fédération de l'Education Nationale), soutient la candidature d'Alfred Marie-Jeanne

   A mesure que le mois de juin approche et donc les élections territoriales, les uns et les autres se positionnent par rapport aux candidatures déjà annoncées comme celle de l'actuel président de la CTM, Alfred Marie-Jeanne.

Ayiti
Georges Sylvain, écrivain engagé contre l’occupation américaine

Georges Sylvain naît en 1866 en République dominicaine où sa famille s’était réfugiée, après le bombardement du Cap-Haïtien par le Bull Dog et le Galathée. Après sa naissance, ses parents rentrent en Haïti et s’établissent à Port-de-Paix où il effectue sa scolarité.

Matinik
Kouvè-difé
Kréyolad 866
Jid

Wawet-la viré pran lanmen pa koté Wobè. Vié lodè-a déviré ek tibren moun malad, lè sé pa aparèy ka fini épi sa.

Guiyàn
Guyane : Deux associations écolo triomphent en justice face au lobby minier
La relève

« L’eau en amont était translucide, l’eau en aval rouge et nauséabonde, se souvient Thomas Saunier, qui a lui-même effectué les prélèvements. Les orpailleurs n’avaient pas lavé l’eau comme ils le devaient et avaient pollué un écosystème précédant une aire de captage, aux dépens de la population. »