Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Toussinelle Térèz Léotin

Le mois d'octobre est le mois du créole, c'est, nous commençons à l'intégrer, le mois où fleurit presqu'en apothéose maintenant, le 28 octobre. Cette journée réservée à l'hommage à notre culture, à notre langue, à notre patrimoine. Le mois de novembre qui le suit dans la même foulée n'est pas moins culturel, puisqu'avec la Toussaint, c'est l'occasion pour nous d'honorer ceux qui nous ont quittés, ceux qui sont partis en l'autre bord. Celui d'où l'on ne revient pas. 

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

Aujourd’hui, la journée du créole du 28 octobre est devenue l’affaire des békés ? Qui l’eût dit ? Qui l’eût cru ? Qui l’eût envisagé, que cette journée serait un jour utilisée pour faire l’apologie des békés ? Tout un vaste programme est déployé en cette faveur. Voici un avant goût des éléments du menu :

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

COCORICO ! « La France vient d'étendre son domaine maritime d'une surface presque équivalente à celle de l'Hexagone. C'est une aubaine pour Paris qui espère que l'exploitation future du sous-sol marin sera fructueuse. » COCORICO ! « Deuxième pays du monde en terme de surface maritime juste derrière les Etats-Unis, la France vient d'étendre son domaine maritime de 579.000 km2. » 

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Un élève méritant d’un lycée du Nord entre à Sciences Po, silence Radio, mutisme. Pas de bruit, pas de vague, pas de  publicité.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

« Les Brisants ? Une dame et une institution qu'il faut découvrir et encourager. Courage et merci madame ! » Ces mots inscrits sur l'un des livres d'or en 2003 sont de Maurice Antiste, celui-là même qui écrivait à propos d'un trophée reçu à Madrid par les restaurateurs le 25 janvier 2005 : « Félicitations à un couple et une entreprise que j'ai toujours connus au travail sans aucun répit » et il ajoutait « c'est vrai, on n'est jamais prophète en son pays, mais le temps est venu pour que vous soyez récompensé chez vous. Tous mes compliments. »

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Si toutes les Pintades du monde se mettaient à criailler, chacune dans son coin, elles n'arriveraient jamais à couvrir les décibels des barrissements d'un individu qui craint que l'on ne rugisse plus fort que lui et qui s'empresse de donner des noms de volatils ou d'oiseaux à tous ceux qui ne partagent pas ses méthodes.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Selon Madame Nadine Morano "pour qu’il y ait une cohésion nationale, il faut garder un équilibre dans le pays, c’est-à-dire sa majorité culturelle. La France est un pays aux racines judéo-chrétiennes, la France est un pays de race blanche, dans lequel on accueille des personnes étrangères, comme le disait, le Général de Gaulle" paraît-il. Madame Nadine Morano est une députée européenne et vice-présidente de la commission nationale d’investiture du parti Les Républicains, et elle s'exprimait ainsi le samedi 26 septembre 2015, lors de l’émission "On n'est pas couché" sur France 2.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Pourquoi cherchons-nous à nous torturer les méninges pour comprendre et commenter le fait que  l’ex-1ère vice-présidente, bien que démissionnaire depuis le 3 août 2015, puisse rester dans l’hémicycle de l’hôtel de région ? Cette affaire de démission pour une autre affaire de mise en examen, ressemble à s'y méprendre à une collusion politicienne. À bien y réfléchir, cela aurait des traits communs avec une belle connivence que nous n'en serions guère surpris.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

An lavi tounen dènié paj li, Fanott pati, Fanott kité nou.

Fanotte Fanon vient pour la première et aussi la dernière fois de jeter l'éponge dans son dernier combat mené avec courage contre la maladie d'Alzheimer qui comme à son habitude n'a aucune pitié.

Il faut dire que comme son oncle Frantz Fanon, Fanotte était une militante. Une combattante sincère et de la première heure, celle de l'époque où se battre pour la reconnaissance du créole c'était avoir la trempe des hors-la-loi. C'était, pour retenir une petite anecdote, celle qui faisait des chèques en créole sans crainte des peurs bleues qu'elle donnait aux caissières ni de la file d'attente incroyable qu'elle pouvait provoquer.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Le  ton est donné ! Il n'y a pas place pour la contradiction. "Lè ou lé, la ou lé" ! (Où tu veux, quand tu veux). "Sé pa ansel manman ka fè yich méchan." (Il n'y a pas qu'une mère à enfanter des brigands), ainsi parla, non pas Zarathoustra qui introduisit dans la société perse des prescriptions morales rigoureuses, non, cherchez l'intrus, en suivant sa méthode :

Les divergences tu réprimeras.

Les opposants tu humilieras.

De partisans dévoués farouchement à ta cause tu t'entoureras

L'adversaire tu terroriseras

Aux citoyens tu mentiras

Et vers ta dictature ainsi tu avanceras.

Tu  avanceras en te dirigeant vers le totalitarisme de Pinochet,... vers le  macoutisme de Duvalier. En avant "mach"

"Lè ou lé, la ou lé"

"Lè ou lé, la ou lé"

On avance.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Il est dit que nous mentons lorsque nous avons peur.

L'on entend aussi que la peur rend méchant, et là c'est François Mitterrand qui l'affirme. Quelqu'un ajoutait dans une autre sentence que la peur fait de nous des lâches. Napoléon III prétendait qu'elle n'est qu'un état d'esprit et qu'un état d'esprit peut se contrôler et se diriger.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Nous douterions du doute comme d'autres osent oser. Nous oserions douter comme d'autres aiment à vous croire, mais quoi, serions-nous devenus subitement incrédules ? Et  que répondriez-vous à notre incrédulité ? Votre vérité, madame.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Ô  Saint Milemplois

Bâtisseur de Paradis

Et Créateur d'emploi

Pourquoi ton paradis ressemble-t-il tant à un enfer

Pavé de bonnes intentions et jonché de magouilles ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Lettre ouverte à l'association L'UNION DES FEMMES et L'association CULTURE ÉGALITÉ.

L'Union des Femmes de Martinique a fêté ses soixante-dix ans.

Soixante-dix ans de lutte avec des femmes battantes qui avaient comme modèle l'illustre écrivaine française Olympe de Gouges et qui, comme elle, ont tracé de leur lutte le chemin de la reconnaissance de la Femme faisant partie de l'environnement "existentiel" des hommes.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Monsieur Dufrénot, permettez que je reprenne vos mots issus du texte publié sur le site de vos amis, car je me sens à mon tour "obligée de prendre ma plume aujourd’hui tant je suis excédée", mais contrairement à vous, c'est par l'entêtement de ceux qui veulent à tout prix tromper le peuple martiniquais, en cherchant à innocenter les gens du laboratoire de recherches en économie à l'Université des Antilles le CEREGMIA, accusés "d'avoir détourné l’argent de l’Université donc de l’Etat," que je me trouve excédée. Ceux qui veulent enfoncer ceux qui les dénoncent m'exaspèrent.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

 Depuis quelque temps, certains de nos concitoyens procèdent à une traque permanente des mots qu'ils croient dus ou empruntés à la langue créole, qui viendraient irrespectueusement et sans vergogne, créoliser notre bonne vieille langue française, et ils cherchent à tout prix, sans crainte du ridicule, à les en chasser.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Sur du sable gris repose un oiseau. Probablement un albatros. Ses plumes sont défaites. De son poitrail ouvert surgit une multitude de bobines et autres objets hétéroclites qui n’y ont point leur place. Ceux qui s’y connaissent en tableaux, se croyant en présence du détail d’une grande fresque figurative, avanceront des noms. «Un Buffet, un Brueghel l’Ancien, un Brueghel le Jeune» ; ou, plus près de nous, celui d'une de nos compatriotes artistes, Maryvonne Joseph. Non !

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Au vu de l'étendue ocre qui entoure la Martinique, on se croirait devant une plantation de Picardie ou du Languedoc, en présence d'un grand champ de blé maritime. Cependant, en dépit de toutes les manipulations et modifications génétiques, cela semble-t-il n'existe pas encore. Nous nous demandons alors si la Martinique ne se rapprocherait pas de sa très chère métropole.

Que nenni. Le phénomène est autre.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Serions-nous dans un pays où ce que nous faisons est d’abord soumis à ce que va penser l’autre ?

Dans un pays où tout ce qui se fait est d’abord tributaire du désir de l’autre ?

Où tout n’est réalisé qu’en fonction du bon plaisir de l’autre ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

La consommation prédomine-t-elle sur les relations sociales ? A-t-elle vocation à nous rendre à ce point insensibles ? S’est-elle si solidement incrustée dans notre façon de vivre au point de modifier notre nature ? L'espèce humaine serait-elle en voie  d'évolution, en voie de régression ou simplement de (consumérisme) ?  Serait-elle à ce point conditionnée jusqu'à passer du stade d'homo sapiens  à celui ."d'homoconsommateur ? Plus le conditionnement à la consommation évolue, plus semble-t-il nous dégringolons dans nos allures. Le propos qui suit dépeindrait-il  un comportement de consommateur, ou ne montrerait-il pas conjointement, la posture stratégique d’un animal qui craint pour sa nourriture  ? Donc pour sa survie ? Consommer réveillerait-il chez nous les vieux instincts bestiaux que nous croyions profondément enfouis ? C’est à voir.