Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Qu'est-il arrivé à nos librairies emblématiques ?
Raphael CONFIANT

   Emblématiques, le mot n'est pas trop fort. Quasi centenaire pour l'ex-Librairie Alexandre située au mitan de Fort-de-France, presque sexagénaire pour la Librairie Générale Jasor située, elle, au mitan de Pointe-à-Pitre, ces deux établissements furent longtemps des temples de la culture.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Mikaella, nou toujou ké chonjé'w...
Raphaël Confiant

   Lavi sé an bagay ki dwol toubannman. Lanmò tou. Ou pa janmen sav ki koté lavi ké mennen'w alé menm manniè ou pa janmen sav ki tan lanmò ké baré'w.  

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
   Alain Finkielkraut ou le droit d'être français
Raphael CONFIANT

   Il est donc réapparu à la télé suite à son "agression" par des Gilets Jaunes et son verbiage n'a pas pris une ride. Ou plutôt oui : il y ajoute une couche avec la notion de "Grand Remplacement" en pointant du doigt l'un des manifestants barbu "qui n'a pas l'air d'un Petit Blanc". Entendez par là : c'est un métèque. Et de quel droit ce métèque lui lance-t-il au visage "La France est à moi ?".

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 18)

   Les visages de la grande majorité d'entre elles et d'entre eux vous sont probablement inconnus. Parfois, un nom__Oswald DURAND, Gilbert Gratiant ou Rémy NAINSOUTA__vous dit quelque chose, mais vous seriez bien en peine de dire à propos de quoi. Pourtant, cela fait presque deux siècles que des non-Antillais (Français, Allemands, Anglais, Canadiens, Etasuniens etc.) comme des Antillais réfléchissent sur notre langue créole et ses différents dialectes. Certains l'étudient scientifiquement (linguistes, sociolinguistes etc.), d'autres l'illustrent littérairement (poètes, romanciers, dramaturges etc.), d'autres encore la diffusent pédagogiquement (enseignants de créole du primaire, du secondaire et du supérieur), d'autres enfin se battent pour lui donner une existence socio-politique (militants linguistiques).

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Classement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO : Emmanuel Macron choisira-t-il le phare de l'infamie ("commerce triangulaire") ?
Raphaël Confiant

   Ils étaient trois en liste s'agissant de l'inscription au Patrimoine Mondial de l'UNESCO : le Phare du Cordouan (dans l'estuaire de la Gironde), La Maison Carrée (de Nîmes) et la Montagne Pelée ainsi que les Pitons du Carbet (de la Martinique). Il n'en reste désormais plus que deux : Cordouan et Montagne Pelée/Pitons du Carbet.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 17)

   Commencée il y a bientôt deux mois, la liste qui suit a bénéficié du concours de nombre d'acteurs de la cause de la langue créole ou de la culture créole en général : Yv-Mari SERALINE (Martinique), Marie-Noëlle RECOQUE (Guadeloupe), Emmanuel RICHON (île Maurice), Eric MARTHELI (Martinique/France) etc...Ils et elles ont rectifié des erreurs de dates ou de titres d'ouvrages ou nous ont signalé des éléments que nous n'avions pas indiqués faute d'en avoir eu connaissance. Qu'ils en soient remerciés !

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Ils comprennent maintenant ce que vivent les Palestiniens depuis...70 ans

    Il y a très exactement 70 ans, en 1948 donc, l'état d'Israël était créé sous l'égide de l'ONU pour servir de patrie aux Juifs que l'Europe avait tenté de génocider. La population arabe locale fut alors chassée de ses terres ancestrales en quasi-totalité et repoussée vers la Jordanie et le Liban où elle croupit depuis dans des camps de réfugiés.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 16)

   Si l'objectif premier de cette liste, qui ne sera jamais close, est d'informer le grand public sur les différentes œuvres écrite en créole publiées depuis 3 siècles et demi dans les différents pays créolophones du monde (Amérique et Océan indien) ainsi que sur les travaux scientifiques (en linguistique, sociolinguistique, histoire, anthropologie, sociologie, psychologie, didactique, traductologie etc.), elle sert aussi à mettre des visages sur des noms. En effet, si presque tout le monde connaît ceux de nos grands auteurs francophones (CESAIRE, FANON, GLISSANT, CONDE, SCWARZ-BART, ROUMAIN, ALEXIS, DEPESTRE etc.) ou bilingues (GAUVIN, CONFIANT etc.), peu de gens savent à quoi ressemblent le poète haïtien Oswald DURAND, le nouvelliste guadeloupéen Gilbert de CHAMBERTRAND, le fabuliste martiniquais Gilbert GRATIANT, la romancière mauricienne Lindsey COLLEEN, le linguiste saint-lucien Dalphinis MORGAN ou encore la traductrice seychelloise Penda CHOPPY.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 15)

   La langue créole a intéressé, depuis près de trois siècles, toutes sortes d'esprits brillants, originaires tant des pays créolophones que de France, d'Allemagne, des Etats-Unis, du Canada, du Congo-Kinshasa, du Brésil, du Japon etc...Erudits locaux, missionnaires européens et étasuniens, linguistes et sociolinguistes de haut vol, traductologues, didacticiens, écrivains ou encore journalistes, mais aussi simples militants de la langue n'ont cessé d'œuvrer pour cet idiome que paradoxalement nombre de ses locuteurs dénigrent ou délaissent.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 14)

   La présente liste ne s'adresse bien évidemment pas aux spécialistes du créole (ou créolistes) lesquels connaissent ou en tout cas sont censés connaître la plupart des publications ainsi que des événements autour de la langue créole mentionnés ci-après. Cette liste a une cible prioritaire : le grand public (surtout celui qui est dit "cultivé").

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Le mauvais procès fait aux études décoloniales
Raphaël Confiant

   N'y allons pas par quatre chemins ! Foin de circonvolutions intellectualo-universitaro-machin !

  Qui a inventé la notion de "race" ? Cette première question découle d'un constat : parmi les innombrables reproches fait aux tenants des études décoloniales revient comme un leitmotiv le reproche de "racialisme" ou de "vision racialiste". On l'a encore vu dernièrement lors d'un manifeste de 80 intellectuels français (plus un Africain qui n'aime pas le manioc et un Algérien allergique à l'arabe classique). Ou encore quand l'on voit l'inqualifiable Houria BOUTELDJA-bashing qui sévit dans les grands médias depuis quelque temps.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 13)

      Notre liste s'enrichit de jour en jour, de semaine en semaine, grâce à l'appui des internautes et surtout à leur vigilance qui a permis de rectifier des erreurs de dates notamment. On aura compris qu'elle ne sera jamais achevée tant le nombre de publications et de manifestations autour des créoles à base lexicale française est important. En effet, ces derniers concernent tout de même une douzaine de territoires : Louisiane, Haïti, Guadeloupe, St-Barthélémy, Dominique, Martinique, Sainte-Lucie, Trinidad, Guyane, La Réunion, Maurice et Seychelles sans compter les lieux d'implantation plus récents de la langue créole : Etats-Unis, Canada, Santo-Domingo etc.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 12)

   A quoi sert une liste ? Pas seulement à énumérer des événements, des êtres humains ou des objets. Les premières formes d'écriture de l'humanité furent des listes chez les Sumériens et les Egyptiens. C'est que la liste a vocation a ordonner le réel, à rassembler et à classer des items qui parfois peuvent sembler sans grand rapport. La liste instaure le règne de ce que Jack GOODY a appelé "la Raison graphique".

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 11)

   Le grand public cultivé de nos pays souffre de ce que l'on pourrait appeler "la créolophobie par ignorance". Autrement dit, il considère le créole et les études qui lui sont consacrées comme d'inutiles ou d'agréables passe-temps d'individus un peu farfelus. Il ignore que, de par les universités du monde entier, des milliers de mémoires de Maîtrise, de DEA (Diplôme d'Etudes Approfondies) et de Master ainsi que des centaines de thèses de doctorat ont été soutenues, à compter des années 30 du siècle dernier XXe du nom, sur un aspect ou un autre de la langue créole (phonétique et phonologie, morphologie et syntaxe, lexique, oraliture, littérature, traduction, didactique etc.).

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 10)

   Nous voici donc arrivés à la version n° 10 de cette liste qui devra être sans cesse améliorée et enrichie. La collaboration des internautes nous a été précieuse comme pour les précédentes versions. Des oublis ont été réparés, des dates corrigées, des points de détail précisés. Certains se sont interrogés sur les modalités de présentation de cette liste, notamment sur le fait que les nationalités soient indiquées. La raison en est simple : montrer au grand public (MONTRAY KREYOL est un site-web grand public, pas celui d'une revue universitaire) que toutes sortes de personnes se sont intéressées et on travaillé sur notre langue : des Haïtiens, des Martiniquais, des Guadeloupéens, des Guyanais, des Seychellois, des Mauriciens, des Réunionnais, des Trinidadiens et des Louisianais bien évidemment puisqu'il s'agit de leur langue (maternelle ou matricielle), mais aussi des Allemands, des Français, des Anglais, des Américains, des Canadiens (Québécois), des Africains etc...

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 9)
Raphaël CONFIANT

   Nous voici donc arrivés à la version n° 9 de cette liste qui devra être sans cesse améliorée et enrichie. La collaboration des internautes nous a été précieuse comme pour les précédentes versions. Des oublis ont été réparés, des dates corrigées, des points de détail précisés...

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 8)
Raphaël CONFIANT

   Nous voici donc arrivés à la version n° 8 de cette liste qui devra être sans cesse améliorée et enrichie. La collaboration des internautes nous a été précieuse comme pour les précédentes versions. Des oublis ont été réparés, des dates corrigées, des points de détail précisés...

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Les grandes dates de la langue créole (version n° 7)
Raphaël CONFIANT

   Nous voici donc arrivés à la version n° 7 de cette liste qui devra être sans cesse améliorée et enrichie. La collaboration des internautes nous a été précieuse comme pour les précédentes versions, mais il nous a fallu subir des remarques stupides et agressives de certains qui n'imaginent même pas le nombre d'heures de travail qu'exige pareille tâche (alors que leurs posts donneurs de leçons sur Facebook leur prennent à peine deux minutes). Parmi ces remarques, il a celle qui s'insurge contre le fait que nous n'ayons pas pris en compte les créoles à base lexicale portugaise et anglaise. La réponse est toute simple : il n'y a aucune intercompréhension entre ces créoles et les créoles à base lexicale française.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
"FILLETTE LALO" DE GERRY L'ETANG ET DOMINIQUE BATRAVILLE OU LA LITTERATURE AU SCALPEL
Raphaël Confiant

Si la plupart des gens connaissent l'existence des "Tontons-Macoutes", cette milice créée par François DUVALIER et continuée par son fils Jean-Claude, si les premiers ont même donné naissance à un néologisme—le macoutisme—désignant toute forme de pouvoir dictatorial se servant de nervis, peu de gens en dehors d'Haïti savent qu'elles ont eu un pendant féminin.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
Martinique : l'indépendance pour quoi faire en 2018
Raphaël Confiant
    "Pour ne pas disparaître en tant que peuple, c'est tout !"
   C'est la réponse la plus sensée à cette question que j'ai entendue depuis des années et elle n'émane pas d'un Martiniquais, mais d'un...Japonais qui aime notre pays, qui connaît sa culture (en particulier sa littérature) et qui vient chez nous de temps à autre.