Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Fwans

Fwans
DIX MILLIONS D'ELECTEURS FAVORABLES AU DISCOURS DU FRONT NATIONAL

   Avez-vous remarqué combien il est difficile d'obtenir les scores en chiffres des différents candidats au premier tour de l'élection présidentielle française ? Les journalistes, en effet, n'en ont que pour les statistiques : untel a obtenu 21% des voix ; tel autre 6% etc..., mais on cite rarement le nombre de voix auxquelles ces statistiques correspondent. Même sur Internet, il n'est pas facile d'obtenir ces chiffres et les pourcentages de voix règnent en maître.

Fwans
Mi kon sa yo ka pété fwa yich-nou ki laba-a !

   Lè nou ka wè politisien Ladwet ek Lagoch Matinik ka vini palé nou di la Fwans sisi la Fwans sila ek nou ka gadé ki manniè yo ka trété nou laba-a kivédi lot bò dlo, an péyi Blan an, atè la Fwans, nou blijé mandé kò-nou es sé politisien-tala pa ka foutépanmal di djol-nou. Sa ki pli red la sé ki si zot wè Ladwet té toujou asimilasionis kouyon, dépi an zafè "Moratwè" ki PPM té désidé nan lanné 1981, Lagoch vini otan asimilasionis ki'y. Anni gadé sou-tit liv-la ki Karine ROY-CAMILLE, ansien responsab touriz adan ansien Konsey jénéral la, fini pibliyé a : Pour une France performante. Madanm-tala sé an moun PPM kivédi parti politik Aimé CESAIRE ek ki sa nou ka konstaté ? Ki dabou-dabò, i pa ka konsivwè divini Matinik san la Fwans ek déziem bagay, ki i lé mofwazé la Fwans pou péyi-tala vini pi djok !!!

Fwans
Racisme: «Je ne vois toujours personne se révolter quand je me fais insulter»

Daniel, 44 ans, Martiniquais vivant en métropole, réagit à l'appel lancé par «Libération».

Fwans
Es yo pli initil ki sé politisien-nou an ?

   Foto-tala tris kité tris ka alé : Juvénal REMIR, Alex URI ek Hughette FATNA, an Nègres an Fwans ki adan "FRONT NATIONAL", bra dan bra adan Salon Agrilti lavil Pari a ki fini fet la. Yo fè foto-a apré yo té fini bo Marine LE PEN, yo épi dé zot tjuizinié éti ni yonn ki mapipi toubannman éti non'y sé BREDAS. Lamenm, tout moun tonbé anlè do-yo asou Twel-la, soutou Fesbouk, ek yo fann fwa sé sousè-tala. Epi rézon ! Fok té pété tjou REMIR, URI, BREDAS kisasayésa...pis yo two malpwop. Fok té dépotjolé yo !

Fwans
On a laissé s'installer ici des monopoles qui n'ont rien à envier à ceux des békés

« On veut savoir qui fixe les prix », s'agacent les Guadeloupéens, qui soupçonnent les grands distributeurs de l'île de s'en mettre plein les poches. Qu'ils se rassurent, nous aussi, en métropole, on aimerait bien savoir qui fixe les prix. Comment se fait-il que l'effondrement des prix agricoles, par exemple ceux de la viande de porc, ne se retrouve pas sur les étals des hypermarchés ? Pourquoi le prix des pâtes ne faiblit-il pas, alors que les cours du blé se sont effondrés en six mois ?

Fwans
Racisme structurel : quand allez-vous vous réveiller, M. Mélenchon ?
Olivier Mukuna

Ce qui agite en ce moment nombre d’électeurs français de gauche, rivés à des sondages (non fiables), c'est comment "fusionner" les intentions de vote pour Benoît Hamon (PS) et celles pour Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) afin d'avoir une chance d'affronter Marine Le Pen (FN) au second tour ? Et ce faisant, l'emporter en finale face au "péril fasciste" à mèches blondes (déjà vainqueur ailleurs - USA, compris). C'est évidemment le mélange de l'huile et de l'eau. L'impossible synthèse entre une seconde droite néolibérale et un populisme ancré à gauche. Cela ne fonctionnera pas. Et seuls les naïfs dépolitisés ou les adeptes de la méthode Coué s’escriment encore à l'ignorer.

Fwans
"PAROLES D'HONNEUR" : UNE EMISSION QUI REMET LES CHOSES EN PLACE

   Nous sommes tous et toutes, que nous le voulions ou non, sous la coupe des grands médias, notamment des chaînes d'information en continue lesquelles invitent toujours les mêmes politiciens et experts (souvent autoproclamés), notamment lorsqu'il s'agit des questions concernant les banlieues et donc les Arabes, les Africains et les Antillais. Grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, il est désormais possible, comme le prouve la vidéo ci-après, de faire entendre d'autres voix...

Fwans
Ils se déclarent "délinquants solidaires"
lacommere43.fr

Un action collective nationale et locale est engagée "pour en finir avec le délit de solidarité". Le réseau Education sans frontières, collectif de soutien aux migrants et sans papiers argumente.

Fwans
Quand Fillon rentrait chez lui dans son château en jet aux frais du contribuable...
blogs.mediapart.fr/le-renifleur

"Quand François Fillon était premier ministre, l'Etat lui payait ses week-ends dans la Sarthe pour un montant de 1,3 million d'euros par an", nous remémore le site Politique.net

Fwans
Violences policières : les socialistes aussi pires que la Droite

   La police agit sur ordre du Ministère de l'Intérieur et donc du gouvernement. C'est d'eux qu'elle reçoit ses ordres. Or, regardez la vidéo ci-après ! On y voit des policiers faire un usage disproportionné de la force face à des manifestants "blancs" ou Français autochtones. Imaginez donc comment cette même police se comporte lorsqu'elle pénètre dans les quartiers dits sensibles, peuplés d'Arabes, d'Africains et d'Antillais ! C'est dix fois pire bien évidemment.

Fwans
Sarcelles : Hocine veut mettre la littérature au service des quartiers
leparisien.fr

Placer la littérature au cœur des quartiers de Sarcelles. Hocine Radjai et Turkan Inan se sont lancé ce défi, à travers leur concept Biblio’Tess. L’idée : « Faire découvrir aux habitants des œuvres dont l’histoire leur ressemble ou les touche, et mettre en avant des auteurs », indique Hocine Radjai, rencontré ce mardi aux Flanades, secteur où il a grandi. Ce samedi soir, le public est invité dans un café à (re)découvrir le livre « Préjugé(s) Coupable(s) » coécrit par Aurélie Foulon, journaliste au Parisien, et Mara Kanté, habitant de Sarcelles.

Fwans
Nos luttes sont belles et fortes, elles n’ont pas besoin de vous !
fuiqp.org

Pourquoi nous ne participerons pas au rassemblement appelé entre autres par Le MRAP, SOS racisme , la CGT et l’Unef ce Samedi 18 février.
Halte a la récupération politique : nos luttes sont belles et fortes, elles n’ont pas besoin de vous !

Fwans
Affaire Théo : rassemblement citoyen ou rassemblement de faux-culs ?

   Totalement muettes devant les exactions policières qui provoquent la colère de la jeunesse noire et arabe des banlieues depuis déjà deux bonnes semaines, voici qu'une poignée d'organisations se disant de gauche cherchent à récupérer le mouvement en appelant à un "Rassemblement citoyen" à République, ce samedi à 15h. Ces organisations et leur rassemblement de faux-culs sont le SNES, syndicat petit-bourgeois qui ne s'est jamais préoccupé de l'éducation dans les quartiers dits "difficiles" ; le CRAN, lobby de Noirs également petit-bourgeois qui ne rêve que de l'élection d'un OBAMA français et donc de strapontins ministériels pour eux ; SOS RACISME, organisation fantomatique d'un certain Harlem DESIR, falot député européen, qui, dès la première élection de François MITTERAND s'est employée à berner les jeunes de banlieues avec des discours bisounours et sa fameuse main jaune fraternaliste (et paternaliste) ; la CGT, qui n'est plus ce qu'elle était et qui s'accroche à la remorque de n'importe quel mouvement pour tenter d'exister ainsi que d'autres organisations insignifiantes.

Fwans
Affaire Théo : "Les quartiers populaires de plus en plus traités comme une sorte de réserve indigène"
francetvinfo.fr

La sociologue Nacira Guénif insiste mardi sur l'isolation des quartiers depuis 30 ans pour expliquer les incidents qui ont suivi l'interpellation violente de Théo à Aulnay-sous-Bois.

Fwans
Bobigny 2017 : quand la banlieue impose la dignité
indigenes-republique.fr

Le samedi 11 février au soir à Bobigny s’est produit un événement. Entre deux et trois cents jeunes Arabes et Noirs ont pris les pierres et les briques comme arme contre la police nationale. Des scènes d’affrontements ont eu lieu dans plusieurs quartiers du centre-ville. D’abord dans la cité Paul Vaillant-Couturier, puis du côté de Jean Rostand, ensuite au niveau du rond-point entre les cités Paul Eluard et Paul Vaillant-Couturier, enfin dans les environs de la mairie et de la cité Salvador Allende.

Fwans
Alfred Marie-Jeanne à l'Assemblée nationale dans son ultime discours : "Je demande qu'à l'heure de mon trépas, il n'y ait ni annonce ni minute de silence"

   Moment émotion à l'Assemblée nationale française en ce mercredi 14 février 2017 : Alfred MARIE-JEANNE, député indépendantiste de la Martinique y prononçait son ultime discours. Après avoir remercié les uns et les autres de leur accueil et notamment Raymond CHASSAIGNE, président du groupe "Gauche Démocrate et Républicaine" auquel il a appartenu, CHABEN s'est attristé d'une "Europe qui se renazifie" et a demandé à ce qu'au moment de sa mort, aucune annonce ni aucun hommage ne lui soit rendu dans l'hémicycle.

   On notera que cet ultime discours aura surtout porté sur la destruction des terres agricoles de la Martinique depuis trois décennies et sur le fait que dans une quinzaine d'années, au rythme où vont bétonisation et bitumisation, il n'en restera plus rien.

   Ecoutons-le !...

Fwans
Bobigny : ratonnades policières après les affrontements
paris-luttes.info

Le site Lundimatin rapporte un témoignage d’un manifestant présent à la fin des événements de ce samedi à Bobigny, au moment de la dispersion. En particulier ce moment où les flics sortent les voyageurs apparemment d’origine maghrébine d’un bus pour les tabasser sur le trottoir.

Fwans
Le récit mensonger de la préfecture à propos d’une "jeune enfant dans une voiture en feu"
paris-luttes.info

La préfecture de police communique sur une prétendue petite fille dans une voiture en feu qui nécessitait une intervention des flics. Voici un témoignage qui contredit cette version policière éhontée.

Fwans
Marche pour la justice et la dignité, le 19 mars
indigenes-republique.fr

Un par mois. C’est, en moyenne, le nombre de pères, de frères, de fils que nous perdons à cause de la brutalité des forces de l’ordre. Une brutalité qui prend plusieurs formes : des techniques de pliage qui conduisent à l’asphyxie des victimes aux coups de poings, de balles ou de Taser qui, dans les pires des cas, s’avèrent mortels.

Fwans
EN 18 MOIS, EMMANUEL MACRON A GAGNE 2,4 MILLIONS D'EUROS CHEZ ROTHSCHILD
http://bfmbusiness.bfmtv.com

La déclaration de patrimoine du ministre de l'Economie a discrètement été publiée vendredi 19 décembre. Et sans surprise, l'ancien banquier de Rothschild apparaît comme l'un des plus aisés au sein du gouvernement.