Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Blocs-notes

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Immigrés guadeloupéens et martiniquais en Haïti au XIXe siècle : Tantôt Français, tantôt Haïtiens
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

L’universitaire guadeloupéen Philippe Zacaïr enseigne aux Etats Unis, il étudie les rapports entre Haïti et ses immigrés afro-caribéens. Dans le Bulletin de la Société d’Histoire de la Guadeloupe, n°154, il nous propose un article consacré aux immigrés de la Guadeloupe et de la Martinique en Haïti, dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Gordon HENDERSON et EXILE ONE ont inventé la CADENCE-LYPSO.  Entretien avec Gordon Henderson
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Je suis né à Roseau mais j’ai grandi au nord de la Dominique à Portsmouth, Grand’Anse en créole, avec mes parents. Ma mère était mère au foyer et mon père travaillait dans la société des téléphones qui à l’époque était gérée par le gouvernement. J’ai eu une enfance calme, nous habitions à un kilomètre de la ville. J’avais un frère de onze ans plus âgé que moi, j’étais donc un peu comme un enfant unique, j’étais solitaire.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
Anba matado a...
Patrick CADROT

Tak pi tak, pi tak, pi tak, tak.
Tak pi tak, pi tak, pi tak, tak.
Son tibwa-a sonnen dri nan potab-la. Lamenm lamenm défen Mimilo koumansé bay
lavwa épi lo mizisien-y lan.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
DÉMIGANNEN MIGAN1-AN OU L'ART FASTIDIEUX DE TIRER LA CENDRE DE LA FARINE
Patrick CADROT

Soup-a-kongo. Plat antillais composé de pois-de-bois (d'Angola) et de divers tubercules. Synonyme aussi de confusion, embrouillami.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Une guérilla brésilienne sous omerta  -  ENTRETIEN avec GUIOMAR DE GRAMMONT
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

On a entendu parler des dictatures de l’Amérique du Sud et des guérillas qu’elles ont engendrées. Mais qui connait le putsch militaire survenu au Brésil en 1964 et la guérilla de l’Araguaia ? Les guérilleros de l’Araguaia étaient une poignée, quelques dizaines d’étudiants communistes aidés des paysans qu’ils avaient réussi à enrôler. 10 000 soldats furent chargés de les réduire à jamais.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
Maskilili défie Aripoter
Patrick CADROT

Une heure plus tard, Boy Ari est soudain réveillé par un immense boucan.
Dans le double sens du terme, messieurs et dames, la compagnie! C'est-à-dire, par un bruit d'enfer et en même un feu énorme qui éclaire toute la grève, et lance des flammes aux formes étranges dans le ciel de coaltar. Prudent! Il songe avec force aux mésaventures vécus plus tôt. Les caresses inédites prodiguées à ses doigts de pied par cette main céleste. La femme étrange, belle sans visage, dont la voix semble celle d'un ange, cette même créature qui voulait l'entraîner dans l'eau pour puis les abysses de la mer des Caraïbes.

Le bloc-notes d'Hector POULLET
Le 17/07/1717 : PREMIER REVOLTE BLANCHE CREOLE DES AMERIQUES
Hector Poullet

   L'écrivain guadeloupéen Hector POULLET nous rappelle un fait historique peu connu, oublié ou carrément passé sous silence : la toute première révolte de Blancs créoles contre leur métropole s'est déroulée à la Martinique. Cela à une date étrange : le 17/07/1717.

   Oui, il s'agit de la toute première révolte békée DE TOUT LE CONTINENT AMERICAIN : des décennies avant celles menées par Thomas JEFFERSON (Etats-Unis), Simon BOLIVAR (Colombie), PEDRO II (Brésil) ou encore, plus tardivement, José MARTI (Cuba). A l'époque, la Martinique comptait seulement 27.000 Noirs pour 9.000 Békés alors que de nos jours, on en est à 377.000 Noirs et autres contre 3.000 Békés.

   Pourquoi la révolte du Gaoulet a-t-elle échoué ? On le découvrira à la lecture du texte ci-après...

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
SOLILOQUE DE CONFINE (5)
Raphaël CONSTANT

Nous nous orientons vers le début de la fin.

Au moins sur ce point, le premier ministre français a été clair. Ce n’est pas la fin du confinement que le président annonçait le 13 mars.

Le bloc-notes de Raphaël CONFIANT
JEAN LE DU, CE BRETON QUI PARLAIT ET LISAIT LE CREOLE
Raphaël Confiant

 Il était la discrétion faite homme, ce professeur de Langues et Cultures Celtiques à l'Université de Bretagne Occidentale qui, après avoir tant fait pour sa langue, s'est penché sur le créole.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
Vendredi  Roots
Patrick CADROT

Vous savez une chose. Je suis un bougre très peace and love. Le problème, voyez-vous. C'est que j'ai été avant très pisse et vole. OK ! Très tiré par les cheveux... mais désolé, il n'y aura pas de dessin, de macaqueries sur une feuille blanche ou une ardoise... Pas le temps! Aux aurores, en créole avec sous-titres pour les exogènes, au pipiri, an-han! Ça même. J'ai entendu : «Bob Marley bwè soda, i pa ba mwen adan1». (Buffalo soldier), en version underground, anbafey, les amis, qui veut dire chez nous, un son jamais enregistré dans pièce studio.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
Pawol pou rété djok
Patrick CADROT

Bwa a la
Fonmajé
Kò matjé
Jik nan siel...

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
D’où te vient le droit de dire ?
Yves-Léopold MONTHIEUX

"Tu dis vrai, peut-être, mais qui es-tu et d’où te vient le droit de dire ?" C’est l’expression principale que Frédéric C a semblé retenir de la lecture de plusieurs chroniques écrites par votre serviteur. Qui en est flatté. Ce contradicteur que je salue bien semble déplorer, comme moi-même, qu’il n’y ait pas de débats d’intellectuels plus nombreux dans le pays, en particulier sur l’un des sites les plus achalandés de la Martinique. Lequel est dirigé par l’un des leurs.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Des policiers aborigènes mènent l’enquête
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Dans ce roman policier de facture classique, c’est l’origine des deux enquêteurs qui en constitue l’originalité.

Le bloc-notes de Patrick CADROT
Tirez pas sur le gri-gri
Patrick CADROT

Ne me traitez pas de chauvin ou de quelque chose du même tabac ! Le meilleur endroit où je me sens le mieux au monde, assurément, c'est bokay.

Le bloc-notes de Patrick Mathelié-Guinlet
CON…FINEMENT ! -6-
Patrick Mathelié-Guinlet

Vide !

Ce putain de COVID a coupé mon inspiration,

mon souffle poétique, se nourrissant de mon énergie

sans même s’attaquer à mes poumons !

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
27 AVRIL 2020 ANNIVERSAIRE DE L’ABOLITION DE L'ESCLAVAGE EN GUYANE, GUADELOUPE, REUNION, ET MARTINIQUE
Yves-Léopold MONTHIEUX

Les échanges qui nous ont opposés sur internet, un important élu et votre serviteur, m’ont conduit à me pencher à nouveau sur la date de l’abolition de l’esclavage et à proposer avec quelques jours de retard le contenu de cette discussion, légèrement toilettée. D’autant plus que cet évènement historique a peu retenu l’attention pendant la période de confinement.

Le bloc-notes de Raphaël CONSTANT
SOLILOQUE DE CONFINE (4)
Raphaël CONSTANT

Quand on écoute le premier ministre français présenter son plan de déconfinement, on comprend bien que non seulement nous ne sommes pas sortis de la pandémie mais surtout que le gouvernement navigue à vue.

Le bloc-notes de Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES
Un témoignage sur les grandes migrations européennes à travers l’Amérique au début du XIXe siècle …
Marie-Noëlle RECOQUE DESFONTAINES

Morris Birkbeck est né en Angleterre, en 1764, dans une famille de quakers (chrétiens dissidents) mais quoique très religieux, il s’oppose au rigorisme de sa confession d’origine. Fermier d’avant-garde, il se lance dans l’élevage de mouton mérinos. Progressiste, républicain et égalitariste, il n’accepte pas la discrimination dont il souffre sur le plan politique, notamment l’impossibilité de voter alors qu’il est contraint de payer taxes et impôts. En 1817, il prend la décision de changer de pays et de vie. Avec des parents et des amis, il se lance à l’aventure dans le Nouveau Monde. Pendant des mois, parti depuis la côte de Virginie, il voyage jusqu’au territoire de l’Illinois, où il se fixe en 1818.

Le bloc-notes de Vincent LALONDE
Frantz Fanon et le colonialisme à l’ère du numérique
Vincent LALONDE

Frantz Fanon, cet érudit qui marqua de multiples sphères sociétales, mourut de la leucémie en 1961, à l’âge de seulement 36 ans. L’étude du colonialisme fait partie des nombreux domaines où ce pourfendeur de l’asservissement laissa une trace indélébile. Encore aujourd’hui, plusieurs décennies après sa mort, ses ouvrages sur ce sujet demeurent des références, qui sont étudiés, analysés et discutés. Fanon, qui était entre autres un homme de science rationnel, savait que ses écrits sur le colonialisme, comme pour toutes autres études, pouvaient éventuellement perdre de leur fraîcheur au fur et à mesure que le sablier allait inexorablement s’écouler. Il précisa sa pensée à ce sujet dans l’introduction de son livre Peau noire, masques blancs :

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
Retour à l’école : les enseignants ne lâchent rien
Yves-Léopold MONTHIEUX

"Je ne peux dire d’emblée que nous ne pourrons pas le faire car « difficile ne veut pas dire impossible", d’une part. D’autre part, …"pour toutes ces raisons, la date du 11 mai ne me semble pas envisageable. Pour autant, il nous faut dès aujourd’hui commencer à travailler à la réussite de la prochaine rentrée scolaire". Réveillons-nous, car nous sommes en Guadeloupe ! Ce sont les paroles de Mme BOREL-LINCERTAIN, présidente du conseil général de Guadeloupe, puis de celles de Ary CHALUS président du conseil régional. On en est loin en Martinique.