Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Matinik
Mizérabilis
Kréyolad 870
Jid

Sa ja ka fè an lanné vié viryis-la débatjé tou atè Matinik... Poulemoman pèsonn pa djè sav la i sòti poutoutbon.

Archives
En 2015, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes

     Cette rubrique "ARCHIVES" est sans doute la plus importante de notre site puisque, comme le dit si bien un dicton martiniquais : Neg pa ni mémwè.

Litérati
« Petit traité du vacillement » et « Madou O »

   Serghe Kéclard nous offre un double recueil poétique accompagné de quinze dessins de SerKé, Petit traité du vacillement suivi de Madou O chez K-Editions. L’auteur aime à dire qu’il n’écrit ni en français ni en créole mais en poésie. Ecriture novatrice et belle à la fois…

Litérati
Au-delà des identités assignées...

     Ce nouveau livre de Mérine Céco surprend d'emblée. Son thème est, en effet, peu commun, voire même inédit, au sein de la littérature antillaise francophone : une jeune Africaine à la recherche de ses racines en...Martinique.

Matinik
Les grévistes martiniquais seraient-ils des anti-français ?

   Que des grévistes décident d'enchaîner les portes de leur lieu de travail pour faire entendre leurs revendications est chose assez courante en Martinique. Cela témoigne de leur exaspération devant le refus de leur employeur de les entendre ou alors d'une volonté de déchouquer ledit employeur.

Eta-Zini
‘It’s never too late.’ Florida caseworker adopts 19-year-old she bonded with in foster care

At age 19, Monyay just enjoyed her first official hug from her new mom. The embrace happened at a Bradenton youth care provider center.

Billet du Jour
"Gran Sanblé" : fausse manoeuvre ou fuite organisée ?

  Le leader du "Gran Sanblé", Alfred Marie-Jeanne, a, comme chacun sait, été le tout premier à annoncer sa candidature comme tête de liste aux élections territoriales de juin prochain. Cela des mois avant que d'autres candidats ne se décident à sortir du bois.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
CTM : S’IL EST REELU A LA PRESIDENCE, MARIE-JEANNE SE DESISTERAIT-IL EN COURS DE MANDAT EN FAVEUR D’UN PROTEGE ? ABSURDE !
Yves-Léopold Monthieux

 Il ne faudrait pas se cacher derrière une querelle de mots. Lorsqu’on parle de dictateur à la Collectivité territoriale de Martinique, chacun sait de quoi on parle. On sait qu’il y a des élections et qu’un parapluie enlève à ce mot son essence.

Le Bloc-notes de Louis Boutrin
TRANSPORTS URBAINS : LA CFTU DÉBOUTÉE DE TOUTES SES DEMANDES

Martinique – 12 avril 2021, le Tribunal Administratif s’est prononcé sur quatre requêtes déposées par la Compagnie Foyalaise de Transports Urbains (CFTU), titulaire d’une convention de délégation de service public (DSP) conclue le 2 janvier 2012 avec la CACEM pour une durée de 12 années.

Matinik
Entretien avec Raphaël Confiant
PLUTON magazine
Vanessa Massoni da Rocha

Le magazine PLUTON vient de publier un entretien avec Raphaël CONFIANT recueilli le 7 juillet 2017 par Vanessa Massoni da Rocha.

 

Billet du Jour
La phrase la plus imbécile de l'année : "On ne peut pas donner à diriger un pays à quelqu'un qui n'a jamais ouvert un ordinateur !"

  S'il existait un baromètre mondial de la phrase la plus conne prononcée par un politicien, ce serait bel et bien celle-là ! Et c'est la Martinique qui obtiendrait la Palme 2021. Sans contestation possible...

Gwadloup
La Guadeloupe ne..."Respire plus" !

   Le "Canard Enchaîné" vient de lever un sacré lièvre comme on peut le voir dans l'article ci-après. En fait de "lièvre", ce serait plutôt plusieurs Konpè Lapen sortis non pas de nos contes créoles traditionnels, mais tout droit du marécage politique insulaire. En matière de corruption, la Guadeloupe semble faire jeu égal avec la Martinique où c'est devenu un sport "national". Ah, ces Ultramarrants !...

Sa ka fèt
"Kreolistika" : une nouvelle revue au service de la créolistique

     Pendant une trentaine d'années, le GEREC (Groupe d'Etudes et de Recherches en Espace Créole) dirigé par le Pr Jean BERNABE a impulsé les "Etudes créoles" ou créolistique au sein de l'ex-Université des Antilles et de la Guyane, puis au sein de l'Université des Antilles, à travers, notamment, une revue intitulée Espace Créole.

Le Bloc-notes de Louis Boutrin
CTM : entre réforme globale et ajustements juridiques
Louis Boutrin

  La crise de la COVID-19 a mis en exergue la vulnérabilité des États-Nations et l’interdépendance qui frappe de plein fouet une économie mondialisée. Face à cette nouvelle donne mondiale, il faut que nous soyons capables de réagir vite. De nous adapter vite. De créer les organes et outils dont nous aurons besoins pour conforter notre développement.

Lédikasion
Le calvaire des lycéens du LP Places d'Armes (Lamentin)

   Entre des associations de parents d'élèves qui veulent à tout prix la reprise des cours en présentiel en dépit de l'augmentation des cas de covid en Martinique, les décisions arbitraires de certains chefs d'établissement, les mises en garde répétées des syndicats enseignants et la totale incurie rectorale, nombre d'écoliers, de collégiens et de lycéens se retrouvent comme pris en étau.

Liksanbou
Le luxembourgeois, cette langue «superflue»
Marlene Brey ("Luxemburger Wort")

Publiée mi-avril, une étude de l'Uni sur les offres d'emploi au Luxembourg entre 1984 et 2019 montre que l'anglais prend de plus en plus d'importance, même si le français reste la langue dominante. Explications avec Fernand Fehlen, sociologue à l'Uni.

Linivèsité
Université des Antilles : le culte martiniquais de la "Motion"

  Après la CTM, puis la municipalité de Schoelcher où se situe de campus du Pôle Martinique, c'est donc au tour des trois présidents d'agglos de la Martinique de prendre une motion sur la situation de l'Université des Antilles. Il ne manque donc plus que l'Evêché.

Billet du Jour
Elections territoriales : comment faire confiance à des gens qui ont fait preuve de si peu de clairvoyance ?

   Certains le connaissent et ont travaillé à ses côtés depuis un demi-siècle, d'autres depuis 40 ans, d'autres encore depuis 30 ans, certains depuis 20 ou 10 ans. Ou 6 ans pour "Ba Péyi-a an chans".

Japon
Alors que les "initil" de députés martiniquais n'ont pas voté...

   ...la loi MOLAC récemment adoptée à l'Assemblée Nationale en faveur de la promotion des langues régionales, chose qu'ils et elles auraient fort bien pu faire en donnant procuration aux collègues du groupe parlementaire dont ils/elles sont membres, démontrant par à même leur mépris de notre langue créole, regardons la vidéo ci-après !

Litérati
Mérine Céco, Le pays d’où l’on ne vient pas, Écritures, 2021
Patricia Conflon Gros-Désirs

Comme à chaque fois que je tombe sur un livre, je ne peux m’empêcher d’observer la première de couverture qui fait office de « seuil » (Gérard Genette), indiquant à toute personne bien élevée d’attendre qu’on lui ouvre la porte. C’est l’attente favorable à la contemplation, du du paysage ou à une méditation indiscrète de « makrel » regardant l’environnement tout autour ou l’intérieur de ce « monde clos » dans lequel on s’apprête à pénétrer. Ce rituel, je le répète sans honte s’agissant d’un livre. J’attache une importance particulière au titre et aux illustrations. Ils m’informent, taquinent ma curiosité et m’avertissent. Un phénomène chaque fois marqué d’un mystère. Une fois de plus, ce rituel m’a accaparée lorsque je suis tombée sur le dernier livre de Mérine Céco, Le pays d’où l’on ne vient pas.