Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Vote du Parlement européen sur l'esclavage : il faut demander des comptes aux "Républicains" antillais

Vote du Parlement européen sur l'esclavage : il faut demander des comptes aux "Républicains" antillais

 Tout à leur (mauvaise) habitude du scoop ou du buzz, journalistes et blogueurs se sont focalisés sur le seul vote de Maxette Pirbakas au Parlement européen.

 Cette dame, en effet, est Guadeloupéenne et député européenne élue sur la liste du Rassemblement National, le part de Marine Le Pen. Ce parti d'extrême-droite a tout naturellement voté contre la résolution déclarant que l'esclavage est un crime contre l'humanité et tout le monde, aux Antilles, est, à juste titre, tombé sur Pirbakas à bras raccourcis. Cette dernière a même aggravé son cas en disant après-coup qu'elle modifierait son vote en abstention, ce qui a été jugé pire que le vote contre puisqu'il signifie que la députée n'en a rien à foutre.
 Mais personne, chez nous, n'a relevé le vote des députés européens appartenant aux Républicains, le nom de la droite française ! Or, jetons un oeil au tableau illustrant cet article (pas sur la partie encerclée qui concerne les lepénises !) : on y voit que les 8 députés français du groupe PPE (Parti Populaire Européen) qui rassemble les partis de droite au Parlement européen, se sont...abstenus !!! Conclusion : la droite française n'en a rien à foutre de l'esclavage et des crimes que ce dernier a engendrés. 
 Les "Républicains" antillais doivent s'expliquer sur ce vote scandaleux. Ils et elles doivent rendre des comptes car voter contre ou s'abstenir sur un sujet aussi grave est un manque de respect total envers les peuples antillais. Sinon une forme de mépris...
Image: 

Pages