Accueil

Université des Antilles : le Pôle Martinique sera-t-il ponctionné de 7 millions d'euros ?

Université des Antilles : le Pôle Martinique sera-t-il ponctionné de 7 millions d'euros ?

   Depuis la création de l'Université des Antilles en 2015 (suite au départ de la Guyane) la situation n'a jamais été aussi grave. En effet, des enseignants, administratifs et étudiants ont tenu, ce vendredi 23 novembre, une assemblée générale sur le campus de Schoelcher pour dénoncer les violations régulières de l'autonomie du Pôle Martinique.

   Une motion a été votée pour demander que soit retiré de l'ordre du jour du conseil d'administration de l'université, qui se tiendra mardi 27 novembre sur le Pôle Guadeloupe, le point à l'ordre du jour concernant une nouvelle répartition des moyens que la gouvernance cherche à instaurer entre les deux pôles de l'établissement. De fait, le conseil d'administration du 24 avril 2018 avait voté des critères de répartition des moyens entre les deux pôles selon de savantes formules de calcul, critères légitimés par la commission des moyens composées de personnes choisies exclusivement par la gouvernance de l'université !!!
   A l'époque, les élus du Pôle Martinique, à commencer par la vice-présidente du pôle, Mme Odile FRANCOIS-HAUGRIN, avaient vertement dénoncé les deux procédés :
 
   . les critères de répartition.
 
   . le mode de création de la commission des moyens.
 
   En vain !
   Donc, la gouvernance mouline les chiffres (nombre d'étudiants sur les deux pôles) auxquels elle applique des coefficients de pondération en fonction des types de formations et arrive ainsi à une clef de répartition du budget et de la masse salariale de 33,64% pour le Pôle Martinique et 66,36% pour le Pôle Guadeloupe. Ces clefs la conduise à imposer une diminution du budget 2019 du Pôle Martinique de 66.000 euros et un excédent de masse salariale de 7 millions d'euros que le Pôle Martinique devrait rétrocéder au Pôle Guadeloupe !!!
  Les élus du Pôle Martinique ont réclamé les documents qui sous-tendent ces calculs ainsi que des rencontres afin de tenter de comprendre et de parvenir à un consensus. EN VAIN !… Les élus politiques martiniquais accepteront-ils sans broncher que le Pôle Martinique, qui accueille presque 5.000 étudiants, soit réduit à une simple annexe de l'Université des Antilles ? Car ce qui se passe en ce moment n'est pas une attaque contre le seul Pôle universitaire de Martinique mais contre la Martinique toute entière...

Pages