Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

UNE CAMPAGNE HAINEUSE SUR FACEBOOK

UNE CAMPAGNE HAINEUSE SUR FACEBOOK

    Profitant de l'affaire Floyd et des manifestations à travers le monde occidental et son pré-carré néo-colonial (car les 5 milliards d'Asiatiques, eux, s'en fichent !), on assiste à un déchaînement de haine.

    Sur les réseaux sociaux évidemment ! 

   Nul ne peut plus ignorer la nocivité de ceux-ci ne serait-ce que parce que comme l'écrivait Umberto ECO, le premier crétin venu se croit plus intelligent qu'un Prix Nobel. La Martinique n'est pas épargnée et ces jours-ci, on voit apparaître, sur Facebook notamment, des montages-photos de personnes blanches avec leur fonction écrite en-dessous : directeur des Affaires culturelles, directrice de la douane, Procureur de la République etc...Le message est clair et est d'ailleurs abondamment relayé par les posts qui accompagnent lesdites photos : toutes ces personnes qui occupent ces postes importants sont des Blancs et cela est inadmissible. 

    Or, les mêmes qui diffusent ou approuvent bruyamment ces messages racistes sont celles qui en 2010, ont voté à 78% contre l'Article 74 qui aurait pu permettre à la Martinique d'accéder à un petit début de commencement d'autonomie ! 

   Ces personnes ont refusé de lâcher la main de Manman-La-France pour ne serait-ce que faire deux-trois pas tout seuls et maintenant, les voici qui viennent déverser leur torrent de haine raciste sur Facebook, Whatsap et autres. Vous ne voulez pas de Blancs qui dirigent la Martinique ? Aucun problème ! Pas besoin de s'adonner à ce genre de stupidités ! Pas besoin de jouer aux Black Panthers non plus ! La solution est simple : l'accession de la Martinique à la souveraineté nationale autrement dit en langage plus banal, l'indépendance. Vous le savez fort bien ! 

   Compère Lapin, c'était au temps de "l'Habitation", OK ?

Pages