Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

TERRORISME : ISRAEL DETRUIT L’UNIVERSITE ISLAMIQUE DE GAZA

Cinq missiles israéliens, lancés depuis des chasseurs-bombardiers de fabrication étasunienne, viennent de détruire complètement l’Université islamique de Gaza dont les locaux sont situés au milieu de la ville. Les laboratoires de l’établissement étaient particulièrement visés, mais deux bâtiments administratifs, plusieurs autres comportant des salles de cours ainsi que la bibliothèque universitaire sont partis en fumée. A l’heure qu’il est, le nombre de morts et de blessés n’est pas connu, mais de source palestinienne, il ne saurait être inférieur à une centaine : étudiants, professeurs et agents d’administration.

Si c’étaient des Palestiniens qui avaient placé une bombe à l’Université Hébraïque de Jérusalem, on aurait immédiatement assisté à un concert de protestations indignées et de déclarations enflammées contre le terrorisme de la part des intellectuels français et européens et de leurs négro-larbins des Antilles-Guyane. On connait la promptitude de ces derniers à dénoncer l’antisémitisme et à lécher les bottes du sionisme au nom des droits de l’homme, de la démocratie, de l’universalisme et toutes les âneries que ces esclaves domestiques ont l’habitude de nous sortir sur les antennes de RFO ou dans France-Antilles.

Là, ils sont muets comme des carpes. Ou plutôt des « lapia » puisque la carpe n’existe pas en milieu tropical. Et pour nos lecteurs non créolophones, il est bon qu’il sache que ce mot de « lapia » désigne aussi une créature vile, une créature dont la principale caractéristique est la lâcheté incommensurable. Lapia oui, ceux qui lèchent les bottes de Villepin, puis de Sarkozy à travers des structures-bidon comme le Haut Conseil à l’Intégration ou la Halde ! Lapia oui, ceux qui se rassemblent autour de Jégo, sous-ministre des colonies et du Béké Hayot afin de livrer l’art antillais pieds et poings liés à ces messieurs. Lapia oui, ces pseudo-historiens révisionnistes, voire négationnistes, pour lesquels Ignace et Delgrès n’ont rien accompli de sérieux et pour lesquels l’esclavage n’était pas une institution si terrible que ça. Lapia oui, ceux qui se prétendent indépendantistes tout en paradant dans des postes de fonctionnaires d’autorité (direction d’IUFM ou d’antenne universitaire, direction de service déconcentré de l’Etat colonial). Lapia oui, ceux qui sont planqués au SNES et au SNESUP et dont la principale préoccupation est non pas de bâtir un enseignement antillano-centré, mais de faire avancer leur petite carrière de petit fonctionnaire colonial etc…etc…

Vous verrez qu’ils n’ouvriront pas la bouche pour dénoncer le terrorisme israëlien. Ils feront ceux qui ne savent pas, ceux qui ne comprennent pas, et se préoccuperont de la seule chose qui leur importe ces jours-ci à savoir la préparation du réveillon du Jour de l’An.

L’intellectuel antillo-guyanais n’existe pas. Ceux qui prétendent jouer ce rôle ne sont que des sous-merdes vendues au pouvoir colonialiste franco-européen, à l’Obamania et au sionisme.

{{RAPHAEL CONFIANT}}

Commentaires

shaka_zulu1 | 29/12/2008 - 20:16 :
Mi pèp-lasa yo di i sé rèprézantan a bondyé, pèp éli... Mé nou tout ka vwè kè 68 lanné apré sa alman té swadizan fè yo, israélyen ka fouté on jénosid an Palèstin. An ka di zòt on biten. Si Gaza é Cisjordanie pa té tou pré Israèl, lontan israélyen té fouté bonb atomik anlè palèstinyen mé yo sav si yo fè sa, yo ké pri osi! Israèl jan i ka èkzisté sa pa légal! Dayè Israèl, sé Lapalèstin. Si fò yo té séparé, sé té bay enki 20% a tè a Lapalèstin ba sé israélyen-la padavwa an 1948 palèstinyen té an majorité a kaz a yo!

Pages