Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Stop à la formation de la police par Israël : lettre ouverte au maire de Minneapolis, Jacob Frey

Stop à la formation de la police par Israël : lettre ouverte au maire de Minneapolis, Jacob Frey

Vous avez presque la moitié de mon âge. C’est une bénédiction pour vous et pour Minneapolis, et très franchement pour les États-Unis. Mais l’âge a aussi ses vertus ; ce dont vous êtes témoin maintenant, nous qui avons protesté dans les années soixante avons subi un sort similaire.

Mon frère Jack a été confronté à l’illégalité du Bureau de conscription en tant que professeur de jeunes sur la façon d’échapper à la conscription au Hobart and William Smith College et a été envoyé au pénitencier de Lewisburg pour avoir défié le soutien de l’état à ce que la cour Suprême reconnaissait être un emprisonnement illégal.

Il m’est apparu en regardant votre condamnation poignante du meurtre commis en plein jour par la police que la colère de votre communauté, et alors qu’elle explosait à travers les États-Unis, est la reconnaissance par ceux qui ont été témoins du passé de l’Amérique qu’il est façonné sur l’occultation de ses fondements dans l’exploitation, la soumission, la répression et la cupidité par ceux qui détiennent le pouvoir en Europe, principalement, et revêt la forme du Rêve américain que l’on vend aux pauvres et aux désespérés qu’ils viennent de Lituanie, de Pologne, de Russie, ou sous couvert d’exploration et de découverte de l’octroi de la liberté sur une terre vide. Une telle propagande a permis à ceux qui sont au pouvoir de garder le contrôle des villes, des états depuis la Guerre Civile jusqu’à aujourd’hui.

Une fois dans mon existence, une mère, une femme noire rebelle, a dévoilé la vérité sur ce passé en exposant l’horreur du meurtre de son fils, et les horribles tortures qu’il avait subies et son visage déformé tandis que des milliers de personnes attendaient pour se recueillir devant le cercueil ouvert d’Emmet Till. Sa mort s’est soldée par l’acquittement des meurtriers alors même qu’ils se sont fait de l’argent en vendant leur histoire à Look Magazine puisqu’ils ne pouvaient être poursuivis une deuxième fois pour le même crime. Nous avons l’habitude de permettre à notre police de contrôler le peuple. Tant que nous n’affronterons pas cette question, le fait que les gens de couleur n’ont pas droit à un traitement équitable ne changera pas.

En tant qu’avocat, vous avez vu le crime, et l’avez nommé comme tel. Mais la loi dans ce pays ne fonctionne pas sur le principe de la justice, elle fonctionne sur une base commerciale, la protection de votre client à tout prix. Le problème pour mon frère en tant qu’objecteur de conscience et pour vous en tant qu’avocat qui devez affronter ce qui a rendu la police complice de crimes vient d’un modèle commercial, de la formation de la police aux États-Unis.

Aux États-Unis, environ 33 états ont été formés par la même entreprise, l’état israélien, parmi lesquels le Michigan, l’Alabama, l’Arizona, la Floride, New York, et Washington, D.C. Pendant vingt-sept ans, les services de police de la Géorgie ont reçu des subventions du Ministère de la Justice des E.U. pour financer ces formations. « Des militants en Géorgie réclament qu’il soit mis fin au programme d’échange de policiers d’Atlanta. »

De nombreux groupes sont impliqués dont Jewish Voice for Peace et Project South. Pourquoi cette opposition ? Parce que Israël a un bilan explicite de violations des droits de l’homme et de violence d’état à l’encontre des Palestiniens. « Au cours de l’année qui a suivi le début en 2018 des manifestations de la Grande Marche du Retour plus de 250 Palestiniens ont été tués et 23000 ont été blessés par les forces israéliennes. »

Pourquoi les Américains devraient-ils payer pour la formation de la police qui utilise comme méthodologie d’action les tactiques que l’état d’Israël a apprises en utilisant l’emprisonnement et la torture et les tactiques de contrôle expérimentées sur des personnes qu’il ne reconnaît pas comme citoyens, des personnes à qui on refuse l’accès aux autoroutes construites par Israël pour l’usage exclusif des juifs, ce qui s’appelle de l’apartheid et un comportement non démocratique, c’est à dire des Palestiniens ?

Votre action visant à faire inculper pour meurtre l’agent de police implique, n’est-ce pas, que la responsabilité de la formation de la police américaine incombe aux états en collaboration avec le gouvernement fédéral. Qu’un état étranger forme notre police n’est pas conforme aux principes de la Démocratie américaine ni à la manière de déterminer le comportement de la police.

Il est certain, que la diversité du peuple américain nécessite de faire l’objet d’un programme d’étude, dans le cadre des American Studies, depuis le début décrit ci-dessus, une connaissance approfondie de la Traite des Esclaves et de l’expansion brutale de l’Amérique à travers le continent aux 18ième et 19ième siècles, y compris aux Philippines, en Alaska, et à Puerto Rico. Je dirais que vos études de droit, et même encore plus au College of William and Mary, exigeraient de bannir le fait que la formation juridique soit basée sur le modèle commercial. Il ne peut y avoir de justice si le profit est son objectif.

Pour finir, je dirais que vos citoyens trouveraient édifiant d’apprendre comment la police en Amérique est formée, depuis quand cette formation existe et sur quelles bases est fondée sa méthodologie.

Et pour terminer je vous suggère ce lien très instructif.

* Le Dr William A. Cook est professeur émérite d’anglais à l’université de La Verne. Son dernier livre est Age of Fools, publié par Dandelion Books en 2017.

Pages