Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Statues et noms de rues ou la décolonisation cosmétique

Statues et noms de rues ou la décolonisation cosmétique

 Un extraterrestre qui débarquerait sur la minuscule Martinique se dirait que la meilleure chose que pourrait faire cette dernière serait de se débarrasser de toute tutelle.

 Pourquoi un extraterrestre ? Parce qu'il serait vierge de tout préjugé, idée préconçue ou fausse appréciation des choses et examinerait la situation de l'île "aux fleurs" de manière objective. Mais en réalité, nul besoin d'un petit homme vert venu de Mars ou de Neptune : un Ouzbek, un Paraguayen ou un Indonésien aurait porté exactement le même diagnostic. Et ce dernier est simple : il y a urgence pour la Martinique d'accéder à la souveraineté nationale. Comme les îles qui lui sont voisines...
 Or, à quoi assiste-t-on sinon à un mauvais cinéma (à moins que ce ne soit un cirque) consistant à déboulonner des statues sans jamais prononcer les mots "indépendance" ni "souveraineté" ! Des éclopés de l'indépendantisme, sexagénaires et septuagénaires pour la plupart, se sont recyclés dans le noirisme et poussent de jeunes à moitié-incultes à se livrer à des actes que ces derniers s'imaginent révolutionnaires. Sauf que le Pouvoir colonial français s'en contrefout ! Il y a 36 ans, le maire de Rivière-Pilote de l'époque, Alfred Marie-Jeanne, avait ôté la statue de Schoelcher de sa commune. Sans réaction de l'Etat français. Il y a 23 ans, la statue du général De Gaulle, dans la commune de Morne-Rouge, avait été complètement incendiée, possiblement par des militants de l'ARC (Alliance Révolutionnaire Caraïbe).  L'Etat français n'avait procédé à aucune arrestation en Martinique.  Il y a 17 ans, la statue de Joséphine Bonaparte était décapitée place de La Savane à Fort-de-France.  Toujours zéros arrestations. Dernièrement des écervelés (mais pas des "vandales" comme les ont qualifiés S. LETCHIMY et D. LAGUERRE) s'en sont pris aux statues de Schoelcher, de D'Esnambuc et Ernest Deproge (un Mulâtre celui-là). L'Etat français n'a toujours pas réagi. 
  Cela fait donc des décennies que l'on s'en prend à des statues en Martinique.
  Rien de nouveau donc sous le soleil, sauf le fait que l'Internet, notamment la vidéo (principal organe de "pensée" des nouvelles générations) amplifie les choses et leur donne une importance exagérée ou en tout cas qu'elles n'ont pas. Or, notre extraterrestre (ou notre Ouzbek, Paraguayen ou Indonésien), en toute objectivité, constaterait que ces déplacements, incendies ou déboulonnages de statues depuis près de 40 ans n'ont pas changé un iota dans la situation catastrophique dans laquelle se trouve la Martinique. D'ailleurs, il ne reste plus guère que les statues de la Vierge Marie et de Jésus à déboulonner ! 
 Pire : les élus (es) politiques de tous bords, y compris assimilationnistes, s'empressent de créer des commissions pour changer à la hâte noms de rues, de places ou de bâtiments publics. Bientôt, il n'y aura plus que des rues A. Césaire ou F. Fanon, des places J. Zobel ou V. Placoly, des écoles Lumina Sophie ou Telgard. Leurs statues à tous fleuriront à travers la Martinique. Woulo-bravo ! Mais petite question : cela changera QUOI au statut colonial qui est en train, lentement, mais sûrement, en train d'étouffer la Martinique ? 
  Petit conseil à ces sexas et septuas éclopés de l'indépendantisme : vous avez abandonné la souveraineté nationale comme principal mot d'ordre, OK mais cessez de remplir la tête des jeunes de sottises noiristes et cherchez plutôt une place dans un Epad...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages