Accueil

SOMMET DES AMERIQUES : GANT DE VELOURS ET MAIN DE FER DES ETATS-UNIS

Le 5è Sommet des Amériques vient de s’achever à Port-of-Spain (Trinidad) sur un constat d’échec. En effet, nombre de dirigeants sud-américains et non des moindres (Hugo Chavez, Evo Morales etc.), ont carrément refusé de signer la déclaration finale. C’est dire que les beaux sourires et les paroles lénifiantes de l’élégantissime président étasunien, Barack Obama, n’ont pas convaincu.

Les Etats-Unis restent les Etats-Unis.

Seule la façade a changé. Bush pratiquait la politique de la main de fer dans un gant de fer tandis qu’Obama pratique celle de la main de fer dans un gant de velours. Ce qui revient à peu près au même puisque le gant n’étant qu’un postiche, seule la main compte.

C’est ainsi que malgré la demande unanime des 34 chefs d’état sud-américains et caribéens de lever l’embargo qui frappe Cuba depuis un demi-siècle, le 35è chef d’Etat des Amérques, celui de la première puissance mondiale, Obama, a refusé de céder. Il a donc montré par là que son pays pouvait faire fi de l’opinion du reste du continent qui, dans le fond, demeure son arrière-cour.

En dehors du continent américain, ce n’est pas mieux :

. les Etats-Unis ont décidé l’envoi de 15.000 soldats supplémentaires en Afghanistan

. les Etats-Unis ont refusé, au 5è Sommet mondial de l’Eau qui s’est tenu à Istanbul le mois dernier, de voter le principe de « l’accès à l’eau potable pour tous »

. les Etats-Unis se sont retiré de la conférence de l’Onu sur le racisme, Durban II, au motif qu’ils craignaient que comme lors de Durban 1, le sionisme ne soit assimilé au racisme

. les Etats-Unis, par le biais d’Hilary Clinton, font semblant d’avoir une position équilibrée dans le conflit israélo-palestinien tout en ne faisant rien contre la colonisation de la Cisjordanie

. Les Etats-Unis viennent de demander la libération d’une obscure journaliste irano-américaine accusée d’espionnage en Iran et condamnée à la prison pour ce délit alors qu’ils n’ont jamais ouvert la bouche sur les 10.000 prisonniers-otages palestiniens qui croupissent dans les geôles de l’entité sioniste

. les Etats-Unis n’ouvrent pas la bouche sur les massacres perpétrés par le pouvoir bouddhiste sri-lankais contre les Tamouls du nord de l’île alors qu’ils portent aux nues le dalaï-lama bouddiste

Etc…etc…etc…

Les noiristes qui avaient dansé comme des cabris au soir de l’élection d’Obama et brandi le drapeau yankee en sont pour leur frais. Seule la façade a changé. Obama est moins con et moins borné que Bush, mais c’est tout. Autrement il continue à pratiquer la même politique impérialiste que son prédécesseur et cela non pas par duplicité personnelle, mais parce que personne, aussi ouvert, aussi généreux soit-il, ne peut changer le Grand Satan.

Les Etats-Unis seraient dirigés par un Peau-Rouge qu’ils ne changeraient pas…

Pages