Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Solidarité à sens unique ou ignorance "yankee" du reste du monde ?

Solidarité à sens unique ou ignorance "yankee" du reste du monde ?

    Ils défilent, armés jusqu'aux dents, dans un parc de la ville d'Atlanta, aux Etats-Unis, défiant le Ku-Klux-Klan dont c'est l'un des lieux de rassemblement.

    "Ils" ce sont les Nouveaux Black Panthers. Ils défendent tout simplement leur droit de vivre normalement dans ce pays que leurs ancêtres ont largement contribué à construire et, nous qui ne sommes pas Américains mais Caribéens, Noirs d'Amérique du Sud, Africains, Kanaks ou encore Aborigènes, de regarder ce spectacle émerveillés les yeux remplis de fierté. Chaque fois que l'un des leurs est abattu par la police raciste blanche, nous nous mobilisons aussitôt aux quatre coins du "Monde noir" pour manifester nous aussi. Nous donnons même à leurs martyrs les noms de nos rues, boulevards ou places publiques.

     Mais jamais nous ne posons une question. Une question pourtant simple : nous rendent-ils la pareille ?

     A-t-on jamais vu une manifestation de Noirs américains pour protester contre les noyades de dizaines de millier d'Africains en Méditerranée depuis au moins une décennie ?

 

 

     A-t-on jamais vu une manifestation de Noirs américains pour dénoncer le génocide des Papous en Indonésie ?

 

 

     A-t-on jamais vu une manifestation de Noirs américains pour exiger la fin du système esclavagiste en Mauritanie ?

 

 

     A-t-on jamais vu une manifestation de Noirs américains pour pointer du doigt le racisme que subissent les Falashas (Juifs noirs) en Israël ?

 

 

     A-t-on vu des manifestations de Noirs américains lors de l'assassinat de la sociologue noire brésilienne Marielle da Silva, conseillère municipale d'opposition de la ville de Rio ?

 

 

     A-t-on vu des manifestations de Noirs américains pour attirer l'attention sur le sort de quasi-esclaves des coupeurs de canne haïtiens dans les plantations de Saint-Domingue ?

 

 

    LA REPONSE A TOUTES CES QUESTIONS EST : NON !

    Cette cécité n'est pas propre aux Noirs, elle est celle de la grande majorité des citoyens des Etats-Unis. Une sorte d'autisme collectif qui découle du statut d'Empire, de plus grande puissance mondiale qu'a acquis ce pays au cours du XXe siècle. Pour un Américain moyen, Blanc ou Noir, le reste du monde n'existe pas. Il n'y a guère que dans les universités où l'on s'intéresse et connait le reste du monde, mais ceux qui y travaillent ne représente que 0,05% de la population étasunienne (350 millions). Même au plus haut de l'Etat, on demeure un ignorant : chacun se souvient de cette conférence hallucinante de Ronald REAGAN au cours de laquelle celui-ci avait confondu pendant plus d'une heure l'Iran et l'Irak à la consternation de ses conseillers. Et les films anglais sont tournés une deuxième fois aux Etats-Unis, avec des acteurs américains, parce qu'aucun spectateur américain ne supporterait d'entendre l'accent britannique pendant toute la durée d'un film !!!

     Devons-nous faire grief de cet autisme aux Noirs américains ? ABSOLUMENT PAS ! Nous devons continuer à soutenir leur combat mais nous devons garder à l'esprit en même temps qu'ils ne s'intéressent pas aux nôtres. Il n'y a aucune rue Marielle DA SILVA dans aucune ville des Etats-Unis et l'ambassadeur d'Indonésie peut dormir sur ses deux oreilles : personne ne viendra manifester sous ses fenêtres à cause du massacre des Papous qui se déroule depuis des décennies dans son pays. 

    Solidaires plus que jamais donc, mais LUCIDES !

Pages