Accueil

SI LES ARMES ETAIENT EN VENTE LIBRE DANS L'HEXAGONE...

SI LES ARMES ETAIENT EN VENTE LIBRE DANS L'HEXAGONE...

   Aucun journaliste, aucun débateur et autre expert sempiternellement invité sur les plateaux-télé de France et de Navarre n'osera le dire ou l'écrire. Pourtant cela crève les yeux !

   Quoi donc ?
   Ceci : si jamais les armes étaient en vente libre en France comme c'est le cas aux Etats-Unis, il  aurait eu depuis longtemps un aussi grand nombre de tueries de masse. Pourquoi ? Parce que les plus grands théoriciens du suprématisme blanc se trouvent dans la Patrie de COLBERT, NAPOLEON et MASSU et l'un d'entre eux, le sieur Renaud CAMUS, écrivain de son état, est régulièrement cité dans les manifestes-Internet laissés par les criminels de masse.
  Anders BREIVIK en Norvège, Brenton TARRANT en Nouvelle-Zélande, Patrick CRUSIUS à El Paso (Etats-Unis) etc... se réclament en effet du théoricien du Grand Remplacement et de la nécessité pour le "Monde blanc" de se défendre contre les hordes colorées qui les menaceraient de toutes part. Renaud CAMUS est l'icône intellectuelle de ces assassins que les médias dominants s'efforcent de présenter comme des malades mentaux. Comme c'est étrange ! Dès l'instant où il s'agit d'un tueur islamiste, il est, par contre, toujours considéré comme quelqu'un qui dispose de l'entièreté de ses facultés. Nulle part on n'a lu ou entendu que les criminels qui ont attaqué le BATACLAN étaient d'abord et avant tout des cinglés, ce qu'ils sont de toute évidence.
  Outre CAMUS, d'autres "penseurs" tels qu'Alain FINKIELRAUT (celui qui jugeait l'équipe de France de football "black-black-black" dans le JERUSALEM POST) et André GLUCKSMANN sont, eux aussi, invoqués ainsi qu'un certain nombre de "défenseurs de la civilisation occidentale" moins connus. Mais dans la Droite dite modérée, on parle aussi et beaucoup de "civilisation judéo-chrétienne", oubliant ou faisant mine d'oublier que c'est elle qui a construit les camps d'extermination nazis. Que c'est elle qui est responsable des trois plus grands crimes de l'ère moderne à savoir le génocide des Amérindiens, l'esclavage des Noirs et la destruction des Juifs d'Europe.
   Or, jamais la justice française n'a tenté de faire taire ces prophètes de malheur alors que, par exemple, elle a poursuivi DIEUDONNE et Kémi SEBA qui ne sont que des réactions, certes parfois contestables, au suprématisme blanc. Ils n'ont pourtant jamais, à l'instar de CAMUS et sa bande, incité à tuer qui que ce soit, sauf à considérer que la dénonciation des crimes de guerre israéliens ou du Franc CFA soient des actions racistes. Il existe donc dans la Patrie des Droits de l'Homme un deux poids deux mesures qui ne gène guère les classes dominantes et même, dans une certaine mesure, les classes dominées qui, contaminées, reproduisent__comme on l'a vu chez certains "Gilets Jaunes"__le discours xénophobe et raciste.
   Tout ceci constitue un terreau très dangereux qui ne produit pas pour l'instant de criminels de masse comme aux Etats-Unis parce qu'en France et en Europe en général, il n'y a pas, hormis en Corse, de culture des armes. D'ailleurs, la possession de revolvers et de fusils y est strictement réglementée, mais cette digue pourra-t-elle résister longtemps quand on sait les intenses trafics résultants notamment de la destruction de la Lybie de KHADAFI et la dispersion de son arsenal militaire ? Pour l'heure, ce sont principalement les criminels de droit commun (trafiquants de drogue, proxénètes etc.) et les terroristes islamistes qui le récupèrent, mais tôt ou tard, un jour ou l'autre, le commun des mortels pourra y avoir accès et à ce moment-là, tout sera possible.
   Montauban, La Rochelle ou Lille pourraient devenir le théâtre de scènes dignes d'El Paso.
   C'est dire qu'il est grand temps pour le gouvernement français d'agir et de mettre un holà à la prose nauséeuse des CAMUS, FINKIELKRAUT et autres. Si jamais l'inertie de la justice continue, on ne pourra pas s'exclamer comme des vierges effarouchées qu'on ne savait pas car on connaît très bien désormais le profil-type du criminel de masse suprématiste blanc : un individu biberonné par le biais de l'Internet à tous les sites et blogs qui, à longueur de journée, déversent leur fiel contre les Noirs, les Arabes, les Turcs, les Roms et, dans une mesure moindre, les Asiatiques.
   Dans l'attente d'une réaction sérieuse de l'Etat français, un El Paso est, oui, malheureusement, tout à fait possible dans l'Hexagone...