Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Si encore la basilique Sainte-Sophie avait été transformée en centre de recherches nucléaires...

Si encore la basilique Sainte-Sophie avait été transformée en centre de recherches nucléaires...

  Ou en Collisionneur de hadrons. Ou en Centre d'études spatiales. On aurait compris la colère et la peur de nombre d'Européens.

 Or, tel n'est pas le cas ! Le président turc, Recip ERDOGAN, a fait la Cour suprême de son pays révoquer la décision de son lointain prédécesseur (1935), Mustafa Kemal, dit "Ataturk", qui avait transformé cette basilique byzantine en musée. Sainte-Sophie devient une mosquée. Elle pointera désormais vers le ciel ses "fusées qui ne décollent pas", selon l'expression du grand écrivain algérien Kateb Yacine, à savoir ses minarets. 
 Pas de quoi fouetter un chat !
 Car, enfin, s'il a bien existé ici et là des guerres de religion, les six derniers grands conflits du demi-millénaire qui vient de s'écouler n'ont strictement rien à voir avec la religion : 1è guerre mondiale, 2è guerre mondiale, guerre de Corée, guerre d'Indochine, guerre d'Algérie, guerre du Vietnam etc. Sans même parler de la très longue "guerre froide" ! La guerre a d'abord comme causes des questions politiques et économiques : Route de la soie, Nouvelle route des épices (Christophe COLOMB), hier ; Contrôle du pétrole et du gaz ainsi que d'autres matières premières, aujourd'hui. 
 Donc ERDOGAN peut transformer tous les bâtiments turcs qu'il veut en mosquées, cela aura pour effet d'enrager l'Occident chrétien mais ce n'est pas ce qui transformera la Turquie en grande puissance capable de peser sur l'échiquier mondial. Israël, lui, dispose de 80 têtes nucléaires et ce n'est pas le Talmud qui a permis de les construire ni les fidèles qui hochent la tête comme des automates devant le Mur des lamentations. Ce sont des scientifiques !
 On peut dire tout ce que l'on veut de Kim JONG UN, le président de la Corée du Nord, mais lui au moins, il a compris cela...

Commentaires

michel mirgan | 11/07/2020 - 07:51 :
Apologie sournoise de l'islamisme (les minarets sont des fusées qui ne décollent pas ),discret antisémitisme (les fidèles qui hochent la tête comme des automates) ,subtil soutien à la dictature nord-coréenne (Kim Jong Un a compris..),haine anti-occidentale ( ils seraient à l'origine des pires conflits de l'Histoire ) L'orientation idéologique de l’article est très claire... La liste des derniers grands conflits du millénaire est complètement fausse.Aller sur Wikipedia et taper "Conflits les plus meurtriers de l'histoire".Très édifiant.
Balivot | 11/07/2020 - 08:23 :
Tout à fait d’accord avec Michel mirgan. Article édifiant et orienté totalement . Et pourquoi s en prendre à israel ? Quel est le rapport ? On vit dans une époque triste ou tout le monde se revendique d un peuple pour aller « casser la gueule » a un autre ... pourquoi ? Sans parler des fameux complots qui enlevent le peu d intelligence qu il restait (les juifs, les francs maçons, les gens qui noyautent la ctm etc ). Et de notre côté, on voit de plus en plus de panafricanistes ridicules qui confondent tout et qui devient le débat sur « l’autre » qui est le mal (le juif , le blanc etc, cf. Le très intelligent Kemi Seba (ironie) qui fait parti des personnes qui « apaisent le débat »(ironie) sous couvert d une persécution qu il vivrait au quotidien En revanche Erdogan peut faire ce qu il veut de sainte Sophie , et je pense qu une majorité d européen s en moque totalement, ce n est qu un bâtiment (très beau au passage), s il manque de lieu de culte ou s il veut faire un symbole il peut totalement .
Frentzy | 12/07/2020 - 06:58 :
Bien vu, Michel Mirgan et Balivot. pour ma part, je rajouterais un détail certes mineur : pourquoi vouloir faire "enrager l'Occident chrétien", pour reprendre les termes de l'article, alors que depuis près de 35 ans, la Turquie insiste pour adhérer à l'Union Européenne, cela dit, le berceau même des idées que ce pays méprise ? J'y vois une provocation délibérée, permettant de se victimiser par la suite en disant que l'Europe ne veut pas de nous parce que nous sommes musulmans. Cela dit, Erdogan peut bien utiliser comme bon lui semble ses monuments.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.