Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Le billet du jour

SERGE LETCHIMY DOIT RENDRE DES COMPTES SUR L'EMBAUCHE A LA REGION DE VOYOUS MULTIRECIDIVISTES !

SERGE LETCHIMY DOIT RENDRE DES COMPTES SUR L'EMBAUCHE A LA REGION DE VOYOUS MULTIRECIDIVISTES !

   La fusillade de la boite de nuit "LE PAPARAZZI", au Lamentin, fusillade qui a fait 3 morts, a révélé au grand jour le dernier scandale en date des cinq interminables années de pouvoir PPM à la Région. Car entre "fils petite main" du trafic de drogue et neveu non assumé tentant de faire passer à l'aéroport une valise remplie de 600.000 euros, entre chauffeur régional suspecté de trafic de drogues et incarcéré et délit d'abus de bien sociaux et banqueroute, entre détournements de fonds publics en bande organisée et vedettes maritimes dont le propriétaire est mis en examen, voici que l'on a droit à l'embauche à la Région de voyous multirécidivistes dont le casier judiciaire est long comme le bras !

   Deux des protagonistes de la fusillade, dont l'un est décédé, ont, en effet, été embauchés par la Région, ce dont le procureur de la République à Fort-de-France s'est fortement étonné dans une conférence donnée hier. Si cet éminent représentant de la justice s'est senti obligé de sortir de son habituelle réserve, c'est que l'affaire est grave, très grave même. Car une Région est une collectivité territoriale, pas une entreprise privée. Elle ne peut pas se permettre d'ignorer les antécédents judiciaires de ceux qu'elle recrute et pour peu qu'elle le fasse pour des raisons humanitaires ou de réinsertion, le minimum qu'elle devrait s'imposer, serait de les placer à des postes où ces individus n'auront pas à faire usage de la force. Or, garde du corps n'est pas, jusqu'à plus ample informé, une profession apparentée à celle de gardien de musée.
   Sans empiéter sur l'enquête qui sera menée par les autorités compétentes, on peut penser sans risque de ce tromper qu'il s'agit là d'embauches népotistes ou clientélistes. Ou alors mafieuses. Cela n'a rien d'étonnant quand on observe la politique d'embauche du PPM depuis au moins quatre décennies, ne serait-ce qu'au sein de la mairie de Fort-de-France dont le personnel compte une majorité d'honnêtes travailleurs recrutés selon les règles et dont la conscience professionnelle ne peut être mise en doute, mais aussi, hélas, un certain nombre de gros bras, de "dogs", de recruteurs électoraux, de colleurs d'affiches, de diffuseurs du "PROGRESSISTE" dont l'amabilité est loin d'être la qualité première. Il n'est pas très loin le temps où l'on se faisait caillasser lorsqu'on osait prendre la parole à Fort-de-France quand on n'en était pas chassés sous la menace d'armes blanche ou à feu. Pas plus tard que la semaine dernière, au quartier Voie de Ville, des sbires du PPM ont tenté de perturber un meeting du "GRAN SANBLE". La sinistre affaire Jalta n'est pas sortie des mémoires contrairement à ce que pourraient penser les hiérarques du Réservoir de Trénelle.
   Face à ce nouveau scandale, d'aucuns réalisent enfin que la démocratie a cédé la place en Martinique à la voyoucratie (laquelle est aussi en col blanc comme dans l'affaire du CEREGMIA) et qu'il est sans doute temps de donner leur "billet-c'est-plus-la-peine" à ces messieurs-dames de Plateau Roy. Et la seule et unique façon de le faire est de ne pas voter en leur faveur lors du deuxième tour des élections pour la Collectivité Territoriale de Martinique le dimanche 13 décembre prochain.
   Sinon, il faut exiger que Serge LETCHIMY rende des comptes sur l'embauche de voyous multirécidivistes à la Région !

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages