Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Scandale à l'Université des Antilles : un Master 2 attribué illégalement sur le campus de Schœlcher

Scandale à l'Université des Antilles : un Master 2 attribué illégalement sur le campus de Schœlcher

   D'aucuns s'imaginaient éradiquées, définitivement éradiquées, les pratiques mafieuses qui avaient régné à l'ex-UAG et dans la nouvelle UA (Université des Antilles) à l'époque où Fred CELIMENE et le CEREGMIA régnaient en maître. Le grand public avait pu suivre presqu'au jour le jour, le formidable combat mené durant quatre longues années par l'ancienne présidente de l'établissement devenue depuis professeur dans la prestigieuse université qu'est La Sorbonne. Ainsi donc, Fred CELIMENE révoqué de l'enseignement public et interdit d'exercice dans l'enseignement privé, Kinvi LOGOSSAH, son adjoint, mis à pied sans salaire pour 5 ans et Eric CARPIN, ancien doyen de la Faculté de Droit et d'Economie, mis à pied sans salaire pour 2 ans, on était en droit de penser que l'établissement reviendrait à un fonctionnement plus sain et surtout plus digne de l'enseignement supérieur.

   Hélas...

   Tel n'est, de toute évidence, pas le cas puisqu'il y a environ un mois et demi, un Master 2 d'économie a été attribué dans la plus totale illégalité à une candidate qui postulait pour une VAE (Validation des Acquis de l'Expérience). En effet, il est possible à des personnes dépourvues de diplômes mais pouvant faire état d'une grande expérience professionnelle et surtout d'une expertise particulière dans un domaine donné de les faire valoir devant une commission universitaire qui décidera ou non de leur attribuer une Licence ou un Master. Pour ce faire, le (/la) candidat (e) doit déposer un dossier qui sera scrupuleusement examiné par une commission, celle-ci ne délivrant normalement pas des diplômes comme s'il s'agissait de pochettes-surprise ou de certificats de baptême.

   Rien que de très légal et de très courant, sauf que dans le cas qui nous occupe, trois irrégularités majeures se sont produites lors de l'attribution dudit Master 2 d'économie. A savoir :

 

   . le jury n'était composé que de 2 personnes : un enseignant et un administratif du Service de Formation continue de l'UA, ce qui est parfaitement illégal.

 

   . l'enseignant membre de ce jury n'enseigne absolument pas...l'économie.

 

   . l'enseignant est étroitement apparenté à la candidate à qui le Master a été attribué.

 

   Ces trois irrégularités font que normalement cette VAE aurait dû avoir été annulée par les autorités universitaires lesquelles en ont été informées au plus haut niveau. D'autant qu'il semblerait qu'un administratif de l'Université ait lui/elle aussi obtenu une licence dans des conditions pas claires du tout. Il faut cependant laisser le temps auxdites autorités de mener leur propre enquête en souhaitant que celle-ci soit bouclée avant les grandes vacances qui approchent à grands pas.

   Car si tel n'était pas le cas, si certains (es) s'imaginent pouvoir noyer le poisson et faire oublier ce qui est un véritable scandale, nous nous faisons fort de révéler le nom de l'enseignant qui l'a commis. Nous disposons de toutes les preuves nous permettant de prouver nos dires. Nous ne tolérerons plus jamais que les méthodes de voyous du CEREGMIA se réinstallent au sein de notre université.

   A bon entendeur salut !...

Pages