Accueil

RAPPORT DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES : LA MAIRIE DE FORT-DE-FRANCE CONTRAINTE DE REMBOURSER DES PRIMES INDUES

    RAPPORT DE LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES : LA MAIRIE DE FORT-DE-FRANCE CONTRAINTE DE REMBOURSER DES PRIMES INDUES

   "Indues", en voici un mot que TI SONSON n'est pas certain de comprendre.

  En clair, cela veut dire qui n'auraient jamais dû être données ou versées. La municipalité de Fort-de-France, pourtant en grave déficit depuis moult années, a donc versé sans sourciller des primes abusives à certains de ses cadres et même à un certain DGS dont le nom est sur toutes les lèvres. Aujourd'hui, piteusement, le maire, Didier LAGUERRE, annonce que :
 "Des mesures correctrices ont déjà été prises et des titres de recettes ont été émis pour le remboursement des trop perçus."
 Or, qu'en est-il de celles et ceux qui ont accordé lesdites primes indues ? Quelles mesures seront prises contre celles et ceux qui les ont touchées ? Motus et bouche cousue bien évidemment. Autre question tout aussi grave, sinon plus grave : l'ancien maire et l'actuel maire pouvaient-ils ne pas être au courant de l'octroi de ces primes "indues" ?
 Toutes questions auxquelles TI SONSON n'aura vraisemblablement pas de réponse mais qui reposent pour la énième fois la question de la corruption. Car c'est bien beau d'aller gesticuler devant des magasins békés, mais si DES MAINTENANT, nous ne combattons pas férocement ce mal qui gangrène les pays d'Afrique noire notamment, comme ferons-nous le jour où nous serons indépendants ?
 CREDIT MARTINIQUAIS CEREGMIA, BOODOM, X-PAY, SODEM, ANTENNE DE BELEM DU CONSEIL REGIONAL etc...etc...
  On n'en finirait pas d'égrener la liste des scandales de corruption qui ont affecté la Martinique tout a long de ces dernières années. Bien seuls se sont retrouvés celles et ceux qui ont osé les dénoncer et surtout se battre pour que la vérité éclate. Et cela quand bien même, chacun sait que la justice-sous-les-cocotiers est plus prompte à sévir contre les voleurs de mobylettes et les dealers de 10g d'herbe que contre les voyous en col blanc.
 Cette indifférence (tolérance ?) envers la corruption chez ceux qui s'(auto-)proclament plus martiniquais que quiconque ne serait-il pas le signe qu'hélas, demain ou après-demain matin, les petits BONGO, EYADEMA, BIYA et autres M'BIANG se pavaneront à la tête de la future Nation rouge-vert-noir ?...
Image: 

Pages