Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Affaire DSK

QUAND L’INTELLIGENTSIA FRANCAISE TOUCHE LE FOND…

On croyait que l’intelligentsia française avait, surtout celle qui se prétend de gauche, atteint ses limites dans l’ignominie. L’affaire DSK démontre qu’il n’en est rien. En prenant la défense du « séducteur » impénitent, philosophes médiatiques, écrivains, journalistes, avocats ou politiciens ont cette fois touché le fond.

Et ce fond est couvert d’une vase particulièrement nauséabonde !

Alors que DSK a été inculpé de 7 chefs d’accusation, dont ceux de viol et de séquestration, par la justice étasunienne, on a assisté toute cette semaine à un véritable déferlement de propos visant soit à dédouaner le satyre du FMI soit à minimiser ses actes. Cela en dépit des évidences relevées par la police scientifique étasunienne.

Qu’en en juge :

. Jack Lang : « Il n’y a pas mort d’homme ».

. Jean-François Kahn : « C’est un simple troussage de domestique ».

. Bernard-Henry Levy : « Le DSK que je connais est incapable de tels actes »

Sans compter Me Badinter et d’autres personnalités que l’on connaissait plus à cheval sur les valeurs morales. En un mot, à leurs yeux, DSK serait un homme tout à fait respectable et l’employée africaine du Sofitel, une affabulatrice. Quant à la justice étasunienne, elle bafouerait la présomption d’innocence !

D’ailleurs, nos belles âmes n’ont pas eu un mot de compassion pour la victime. Sans doute parce qu’elle est noire et immigrée. Elle aurait été de confession israélite que des crétins congénitaux du genre Benoît Rayski seraient déjà montés sur leurs grands chevaux pour dénoncer une sauvage agression antisémite. Et puis, Anne Sinclair n’a-t-elle pas volé aussi au secours de son gentil mari ? N’a-t-elle pas hypothéqué une partie de ses biens pour payer la caution qui lui a permis de retrouver la liberté dans un luxueux appartement de Manhattan ?

Cette affaire reflète à la perfection l’image de la France actuelle : celle d’un pays dirigé par des élites, de droite ou de gauche, complètement dépassées par la mondialisation et tentant, à coup de lois ou de mesures rétrogrades (contre le voile islamique, pour les quotas de gens de couleur dans le foot etc…) d’aller à contre-courant de l’histoire. Celle d’un peuple qui, au lieu d’identifier ses oppresseurs à savoir lesdites élites, reporte sa colère (et parfois sa haine) contre l’étranger.

BHL, Jack Lang, Finkielkraut, Glucksman, Badinter, Jean-François Kahn et leurs congénères ont donc justifié une agression sexuelle et cela, nous devrons le retenir…

Commentaires

zenshine | 22/05/2011 - 17:31 :
En tant que président du FMI, DSK était le symbole de l'impérialisme occidental sur le reste du monde. Si les faits sont avérés, ce qu'il a vécu (garde à vue, emprisonnement, etc.), ce n'est rien par rapport à la souffrance physique et psychologique de cette femme noire de condition modeste qui ne peux plus travailler, qui a dû quitter son appartement, doit être protégée par la police, etc. Cet homme blanc important serait tombé grâce à cette modeste femme noire d'origine guinéenne qui a refusé dignement ce qu'il pensait pouvoir lui imposer de par son statut... Une femme noire africaine et modeste qui résiste à l'homme blanc, capitaliste et puissant, c'est tout un symbole! Les mesures imposées par le FMI aux pays pauvres sont du néocolonialisme. Ils disent aider alors qu'ils imposent la loi du plus fort sur le plus faible. C'est une forme de violence. Il n'y a qu'à voir tout ces gens qui meurt chaque jour de faim à travers le monde, alors qu'il y aurait de quoi nourrir la population mondiale. Certains, au nom du profit, préfère laisser mourir une partie de la population mondiale pour se gaver un peu plus. DSK est le symbole de tout cela. Cet homme qui se permet d'importuner les femmes et de tromper sans honte la sienne sans arrêt (un vrai macho), cet homme qui dépense sans compter, etc. Il est pour les privatisations du secteur public, il était pour le traité constitutionnel de l'Europe, il soutient beaucoup l'Etat d'Israël, etc. Jusqu'à récemment, il décidait des mesures financières à appliquer à tel ou tel pays dans le monde. Et c'est cet homme qui devait se présenter comme candidat à la présidence de la Républicaine française? Comment cet homme aurait pu nous représenter? Quelle image donne-t-il et aurait-il donné de la France? Nous ne sommes déjà pas gâté par Sarkozy, mais un doublon (qui serait peut-être pire) dit de gauche (même s'il ne l'est pas) pour représenter la Gauche, quelle horreur!

Pages