Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

PUISSANTE MOBILISATION POUR SOUTENIR ALFRED MARIE-JEANNE

   Ce n'était pas gagné d'avance ! En effet, quitter son travail un mardi matin pour se rendre au tribunal de Fort-de-France sans savoir jusqu'à quand le procès intenté à Alfred MARIE-JEANNE s'achèverait, n'a pas dû être chose facile. Pourtant, près de 1.500 personnes venues de toute la Martinique, de Rivière-Pilote bien sûr, mais aussi du Gros-Morne, du Lorrain, de Saint-Pierre, de Rivière-Salée, de Ducos, des Anses d'Arlets ont convergé à Fort-de-France pour accompagner "Chaben", leur leader, devant la justice française.

   En fait, la mobilisation devant le Palais de justice de Fort-de-France avait commencé dès la veille au soir, quand des "tanbouyé" avaient commencé à faire rugir leur "lapo kabrit" et que les premiers manifestants se rassemblaient déjà, chantant des slogans, disposant des banderoles le long des grilles du bâtiment. Banderoles proclamant un soutien sans faille à "Chaben" et dénonçant l'iniquité du procès qui lui est intenté. 
   Pour un observateur non pas neutre car la neutralité est une chimère, elle n'existe tout simplement pas, disons, dépassionné, qu'est-ce qui peut bien provoquer cet engouement pour Alfred MARIE-JEANNE ? Les manifestants seraient-ils des indépendantistes acharnés ? Ou alors des fanatiques du "GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS", fanatiques "patriyot" et fanatiques "républicains", bras dessus bras dessous ? 
   S'il y avait évidemment des militants aguerris dans la foule, ainsi que tous les ténors de l'alliance "GRAN SANBLE" et "BA PEYI-A AN CHANS", un observateur dépassionné est amené à tirer deux conclusions s'agissant de cette ferveur populaire :
 
   . le charisme personnel d'Alfred MARIE-JEANNE. Il s'agit d'une faculté innée, inouïe même, que possède un individu pour capter l'attention des foules, les subjuguer parfois. Faculté qui en impose souvent aux adversaires, voire aux ennemis. On en avait eu la démonstration trois jours plus tôt lorsque des pompiers se disant excédés par leurs conditions de travail et leur matériel obsolète, avait déboulé à Plateau-Roy portant un cercueil et exigeant des solutions immédiates. Pendant 5 ans, on ne les avait pas entendus ainsi et personne ne croira qu'entre le soir du 13 décembre 2015 et aujourd'hui, en à peine deux mois donc, leurs véhicules soient brusquement tombés en panne, les pneus de ceux-ci devenus lisses ou le matériel de réanimation devenu hors d'usage. En fait, des alliés du PPM au sein des manifestants avaient cherché à mettre MARIE-JEANNE en difficulté, mais ce dernier, grâce à son charisme inouï, a réussi, lorsqu'il les a reçus à renverser la situation, à trouver une solution et à finalement mettre tout le monde d'accord. Ils lui ont même mis une casquette rouge de pompier sur la tête ! Ce coup de maître, seuls les hommes politiques doués d'un charisme hors du commun en sont capables.

 

   . l'honnêteté et la simplicité du mode de vie d'Alfred MARIE-JEANNE, qualités connues de tous et reconnues même par ceux d'entre ses adversaires qui ne se laissent pas submerger par la mauvaise foi. Tout le monde voit, tout le monde sait, que "Chaben" ne vit pas dans une villa de luxe, qu'il ne roule pas de grosses cylindrées, qu'il n'a pas de compte en banque en Suisse etc...Comment croire qu'après 40 de vie politique sans tâche, Alfred MARIE-JEANNE se soit tout soudain senti un appétit pour l'argent et ait fait de fausses délibérations lui permettant, à lui et sa fille, de se remplir les poches sur le dos des contribuables ? Qui peut croire une seule seconde à pareille sottise ? La vérité vraie est que même ses adversaires politiques, au fond d'eux-mêmes n'y croit pas, mais qu'ils pensent avoir trouvé là, enfin !, un moyen de le déstabiliser et pourquoi pas le faire chuter définitivement. C'est de bonne guerre...

 

   Les combats politiques sont des combats sans foi ni loi. Il n'y a pas à s'étonner ou à s'offusquer que le PPM utilise cette affaire pour attaquer "Chaben". La seule réponse à donner à ces personnes est de leur faire remarquer qu'ils ont pour certains à peine dix, quinze, maximum vingt ans de vie politique et que leur casier judiciaire est déjà (ou est en passe d'être) lourdement chargé : affaire des vedettes Madinina, affaire des loyers de Catherine Conconne, affaire des magasins de chaussures en faillite de cette dernière et renfloués par un prêt illégal, affaire EX-PAY de Daniel ROBIN qui a coulé des dizaines de petits entrepreneurs, affaire BOODOOM, affaire du GRAN CHAWA, affaire des couveuses du Saint-Esprit, affaire du "Téléphérique Vert-Nord" etc...etc... N'en jetez plus !

   Quand on compare les 40 de vie politique sans tâche de "Chaben" et leur petite quinzaine d'années dans le même domaine, un observateur dépassionné ne pourrait que leur conseiller de se taire. D'autant que leurs "affaires" commenceront à paraître bientôt en justice...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages