Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

PRESQUE LA MEME SUPERFICIE, MAIS...

PRESQUE LA MEME SUPERFICIE, MAIS...

   Dans un précédent article, face à l'irresponsabilité de certains Martiniquais qui violent le confinement depuis l'après-Pâques, nous avions évoqué un génocide par contamination.

   D'aucuns ont aussitôt crié à l'exagération. Or, nous aurions dû même parler d'auto-génocide par contamination. DE RISQUE EN TOUT CAS ! Mais puisque il faut parfois faire un dessin pour que certains comprennent, allons-y ! Prenons le cas d'un pays, Hong-Kong qui a presqu'exactement la même superficie que la Martinique :

   __HONG-KONG : 1.104 km2/MARTINIQUE : 1.128 km2

  En 1968__hier donc, pas dans l'Antiquité ni au Moyen-âge__le virus H2N2 de la grippe A a tué pas moins d'1 million de Hong-Kongais. Oui, un bon million d'habitants ! Or, imaginons un seul instant que ce même virus ait touché la Martinique, que seraient devenus les Martiniquais ? Que seraient devenus les 380.000 Martiniquais ? Martinique, insistons là-dessus qui a pratiquement la même superficie que Hong-Kong.

   Réponse : il n'y aurait plus de peuple martiniquais à la date d'aujourd'hui.

   Où est donc l'exagération quand nous disons qu'il y a risque d'auto-génocide par contamination si des Martiniquais continuent à ignorer la consigne de confinement ? Car pas besoin d'être "grangrek" pour savoir que les chiffres donnés par la Préfecture et l'ARS sont en-dessous de la réalité. Non pas par volonté de mentir aux Martiniquais, mais tout simplement parce que pour savoir le nombre exact de personnes qui sont entrées en contact avec le Covid-19 (et donc beaucoup sont asymptomatiques !), il aurait fallu tester la totalité de la population, chose qui ne peut se faire en un claquement de doigts même si notre population est minuscule.

   Cela signifie quoi ? Que le virus circule !

   Qu'il a danger, grand danger, à persister dans la violation du confinement.

   Et savez-vous pourquoi le peuple hong-kongais n'a pas disparu, lui qui vit sur un territoire grand comme la Martinique ? Parce que les Hong-Kongais sont...7 millions, pas 380.000 comme les Martiniquais !

   Espérons que ce dessin ou cette petite démonstration aura convaincu les plus sceptiques d'entre les Martiniquais  car en ignorant le confinement, nous ne mettons pas seulement en danger notre propre personne, notre propre famille, nos amis proches, mais l'existence même du peuple Martiniquais puisque tous les scientifiques disent qu'il n'y aura pas de vaccin avant...2 ans.

   Nous avons réussi à contrer le génocide par substitution (Aimé CESAIRE), allons-nous nous livrer à un auto-génocide par contamination ? Sé nou sel ki sav !

Image: 

Pages