Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Pourquoi au 2ème tour je soutiens la liste du «Gran Sanblé» pilotée par Alfred MARIE-JEANNE ?

Frédéric Constant
Pourquoi au 2ème tour je soutiens la liste du «Gran Sanblé» pilotée par Alfred MARIE-JEANNE ?

 Ce n’est pas le GRAN SANBLE qui avait ma préférence pour le 1er tour. Vivant dans l’émigration, je reste Martiniquais. Pour le 2è tour j’aurais voté pour le GSPM piloté par Alfred MARIE-JEANNE. Pourquoi ?

  1°) La CTM doit être pilotée par de bons gestionnaires. Il ne suffit pas d’afficher de bonnes idées, il faut refuser de plonger le pays dans les déficits et l’endettement, comme le fit le P«P»M pour la Région (1983-1992 + 2010-2015) et Fòyal. Le GS de 2015 a réussi à sortir de cette ornière les CG-CG fusionnés, et réaliser certains travaux malgré des finances serrées. Cela prouve que des Martiniquais peuvent gérer sainement leurs propres affaires, ce qui peut redonner au peuple confiance en lui-même! Ne remettons pas la CTM aux mains de gens la replongeant dans une catastrophe financière, et se moquant des impôts que vous payez.

   2°) Il faut lutter contre la corruption endémique dans le pays ! En politique depuis 1971, AMJ a exercé différents mandats. S’il avait détourné des fonds à son profit personnel, il y aurait eu enquêtes, çà aurait «fuité», il y aurait eu des rumeurs que ses adversaires auraient exploitées. Or il n’y a aucun bruit là-dessus le concernant. Ce n’est pas le cas de toutes les têtes de listes...

  3°) L’âge d’AMJ n’est pas un pb en soi : l’essentiel, ce sont les capacités physiques et cérébrales. Il semble dans une forme que des gens de 70 ans peuvent lui envier, continuant d’aller sur le terrain ; ses discours politiques restent rationnels... Cela n’a gêné personne quand le PPM, en 1995, a poussé Césaire (82ans) et donc Aliker (88ans) à se représenter. Ils ont rempilé jusqu’à 88 ans et 95 ans. Certains présentent la colère d’AMJ vis-à-vis de Nilor comme preuve de «sénilité». Or début 2015, il y avait eu le «G20», pour mettre au rencart les «vieux» (AMJ, Lise). Nilor en était. AMJ l’a repris avec lui quand même. Et comme par hasard, aujourd’hui JPN prétexte des «diktats» et des comportements de «lider maximo» d’AMJ pour refaire le même coup ? Alors comment aurait-t-il supporté si longtemps un tel mentor pour l’ «installer » en politique ? Juché sur ses épaules, il a bien profité d’AMJ, puis veut s’en débarrasser à son profit. Double trahison. D’où colère légitime ! Nadeau aurait aussi été déloyal avec Garcin Malsa. Peut-on faire confiance à des gens pareils ?

   4°) Il faut lutter contre les abus de pouvoir. Certains disent «Chaben sé an diktatè !». Or il a prouvé pendant douze ans (CR 1998-2004; CTM 2015-2021) qu’il pouvait travailler avec des gens ayant des idées politiques opposées aux siennes. Un dictateur aurait-il fait çà ? Non. Il a piloté un travail d’équipe, et comme «chef d’équipe» il y est arrivé. Les embûches ne sont pas de son fait, quoi qu'on puisse dire. Il a géré l'existant tout en tenant compte de l'opinion formulée par les Martiniquais le 10/1/2010 (malgré son amertume probable), et du cadre imposé par l'article 73. Comparons avec l’attitude des «démocrates» P«P»PM en 2010-2015. La Vice-Pdente Conconne dit textuellement à un de ses opposants: «Imbécile! Sacré crétin! Connard! Chien abiyé an moun!» (février 2015). Et les doigts d’honneur de Chauvet ! Et le Président Letchimy tançant par «Sé lè ou lé, koté ou lé !». Insultes, menaces physiques contre les opposants ! Macoutisme ! Cela vous tente ?

   5°) Il faudrait aller plus loin dans les compétences locales. Le GS écrit vouloir approfondir les compétences actuelles de la CTM, et, pour aller plus loin, et acquérir plus de compétences. Cela rappelle la tactique «Loi-cadre Deferre» exploitée en 1956 par certains anticolonialistes.

   Bref ! La liste «Gran Sanblé» est la moins mauvaise de ce 2è tour. Mais qu’elle n’oublie pas l’émigration pour lui fournir régulièrement des informations.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages