Accueil

PENSÉES AU PRÉSENT !

Par Maxette Olsson

{Tout ce que nous faisons n´est pas important, mais il est important de le faire.}
{{Mahatma Gandhi}}

Partager ces extraits de mes écrits et te révéler le dialogue intérieur de cette belle journée est honorer ton bel Esprit. C´est toi qui m´inspire :

Il est douceur de vivre de communiquer avec les personnes conscientes soient responsables de leurs pensées et leurs actes bons ou mauvais car il n´y a ni bon ni mauvais. Il y a être ou ne pas être.

En pensant aux films violents, aux informations lamentables et désastreuses, au rappel des ressentiments dus au maltraitements de mes ancêtres, au racisme que je ne peux m´empêcher de remarquer autour de moi et d´entrevoir à la télévision ou la presse, éteindre le dialogue négatif intérieur par la méditation, la joie, la lecture, la danse, l´écriture, la poésie, la musique, la cuisine... est mon loisir quotidien, autrement je serais un monstre chaque jour.

Que nous nous l´admettions ou non, toutes nos occupations, nos carrières, nos réussites, nos gloires, nos loisirs, notre altruisme se font dans un seul but : celui de mourir illuminé. Personne ne veut disparaître pingre, obscur et ignorant.

Méfie toi de celui ou celle qui n´aime pas ses voisins, mais te brandit son apanage de spiritualité : au nom de l´esprit de lumière, il te coince dans les ténèbres afin de mieux te couillonner. Ce n´est pas de sa faute, l´insatisfaction fait des siennes, mais sois une vigie dans un phare !

La méditation est le silence total de la prière.

Prier est la science de se convaincre que nos moindres désirs sont exaucés à l´instant où l´intention s´empare de l´espace en sachant que la Terre est un grain dans l´espace.

L´espace entre les mots est la toute-puissance du mot. Motus ! Le souffle du mot.

Ne pas s´identifier au mot, mais à son espace est prééminente maîtrise.

Pour un auteur, écrire un livre est consciemment ou inconsciemment une prière : une conversation sans interruption avec lui-même.

Être chaque instant présente : ma seule et unique appétence.

Vivre au passé est passion de l´ego, source de dissensions donc se ravir le bonheur présent.

Seul le présent est cadeau et les petits cadeaux entretiennent la présence. Le reste est échange.

La perception claire et distincte de soi est l´antidote du jugement.

Observe bien ! Celui ou celle qui se maltraite, te maltraite. Celui ou celle qui se fait du bien est source de bonheur.

Le stress : diable moderne qui vous usurpe le présent en faisant miroiter l´enchanteresse existence au passé ou futur.

Si tu cherches l´infernal en une personne qui t´ouvre sa porte céleste, tu risques de le trouver à la fois en toi et en elle.

Je suis à la fois une simple émigrante et une pure immigrante d´où l´impeccabilité de mes voyages intérieurs dans l´infini de la vastitude.

Accepter pleinement sa propre disparition soit la dissolution de son corps physique est éradiquer sa présomption de supériorité ou d´infériorité.

L´ultime identification est divine et suprême.

J´aime les gens, c´est-à-dire que je suis indubitablement toujours branchée avec leur absolu. Je ne fréquente que leur perfection, une attitude qui irrite ceux qui s´identifient à leur impuissance et leur mauvaise foi en reniant leur omnipotence, les mêmes qui ne sont pas conscients de leur espace, mais je ne sais pas faire autrement. J´ai lu quelque part que le monde contient 98 % d´inconscients, néanmoins une Conscience se développe afin de créer une Nouvelle Terre. C´est géant !

Pardonner n´est pas fréquenter celui qui vous offense. Pardonner est se convaincre que le ressentiment ne sert à rien d´autre que de saffaiblir et en vouloir aux inconscients est s´aliéner soi-même. Honore donc son esprit parfait et évite au maximum son corps vampirique de souffrance.

Savoir que toutes les frousses (colère, furie, rage, violence, angoisse, effroi, épouvante, frayeur, inquiétude, panique, terreur ) s´extraient de la colossale peur de la dissolution de l´ego donc de la mort et que l´instinct de survie dans toute son autocratie, est nourriture de cet ego, facilite le pardon.

En vue de bienfaits et de bien-être, faire attention à ce qu´on pense, ce qu´on dit et ce qu´on fait devrait être une occupation permanente.

Ma seule économie est de ne pas croire au hasard, mais à la générosité et la splendeur de mes rêves... en état d´éveil.

L´intention est le moteur de l´Amour.

Amitié. Amour. Aimer signifie être connecté à la divinité, l´espace, l´invisible en tous et en tout et nous sommes tous et tout sans exception des divinités que nous le reconnaissions ou non.

La gratitude s´exprime exclusivement en état de présence : c´est le charisme authentique.

À vous tous merci ! Merci n´est qu´un mot, mais toutes les fois que je dis merci, je suis spontanément en contact direct avec ma source de richesse intérieure, lequel me met en communication avec tous et tout, et me donne tout ce dont j´ai besoin à l´instant et chaque jour, parce que je suis convaincue que c´est L´Esprit qui me guide et me donne à travers les gens : tous ces êtres divins, même ceux qui ne croient pas en Dieu, Jéhovah, Bouddha, Brahmâ, Soi-même, L´Être Supérieure, la Conscience, quel que soit le nom ou l´Intitulé.
Merci tout simplement d´être !

Bonne journée pleine de lumière !

{{Maxette Olsson}}

DIEU LE PERE est le titre de cette sculpture de Carl Milles. Un monument de paix qui arrose le port de Stockholm à Nacka Strand. C'est un arc en acier de 18 mètres de haut terminé par un Dieu qui accroche des étoiles et un jet d'eau (Cliquez pour agrandir).

Document: 

Commentaires

mone | 20/06/2008 - 21:12 :
bonjour, je suis une fan de votre site. J'habite à St Laurent du Maroni en Guyane et cela fait énormément de bien d'avoir vos textes que je partage bien volontiers avec mes enfants et des amis. Je suis ravie par cette lecture et beaucoup de gens devraient se remettre en question. Mone

Pages