Accueil

MÈRE

L'écrivain guadeloupéen Ernest Pépin a écrit le poème ci-après en hommage à la mère de l'administrateur du site MONTRAY KREYOL, Raphaël Confiant, dont la mère, Amanthe Augustin de Valois, épouse Confiant, est décédée ce samedi 28 novembre...




Et voilà mère

Tes lèvres figées

Amarrées au silence sidéral

Ton corps dérobé aux miroirs

Et voilà que tu fais corps avec la fourmilière du temps

Te voilà lové dans nos mémoires d'enfants

Le blues noue tes mains

S'ajoute à la cathédrale de ta vie

Et si je disperse les étoiles sur ton front

C'est pour que ton voyage préserve sa lumière

Je te rendrai visite comme d'habitude

Je tamiserai le silence

Et j'écouterai pour toi le chant de la terre

La mort a fait son plein

Et demande respect

La mort indispensable pour aimer

La mort plus solidaire

Sans alibis

Et que nous maquillons en tristesse et remords

Le temps a fait du temps une mère qui s'en va

Le temps a fait du temps

Une étoile vagabonde

Une empreinte de femme

Je vous salue mère

Debout en l'autre bord

Je vous salue

Et je salue la mort




Ernest Pépin

Le 28 novembre 2009