Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

« MAÎTRE LÉLECTÈ ET MAÎTRE DÉCLIC » OU LE REMAKE DE LA FABLE « LE CORBEAU ET LE RENARD »

Jean-Laurent ALCIDE
« MAÎTRE LÉLECTÈ ET MAÎTRE DÉCLIC » OU LE REMAKE DE LA FABLE « LE CORBEAU ET LE RENARD »

Maître LÉLECTÈ, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un bulletin de vote,

Maître DÉCLIC, par l’odeur alléché,

Lui tint à peu près ce langage :

 

Et bonjou, Misié lélectè
Que vous êtes joli, que vous me semblez bel !
San menti, si votre ramage se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes des bois d’Ajoupa-Bouillon
.

A ces mots, Maître LÉLECTÈ  ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber son biltin de vote.
Maître DÉCLIC, an nonm jok, s’en saisit flap et dit :

Mon bon Misié,
Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien un biltin de vote, sans doute
.

Maître LÉLECTÈ honteux et confus, jura, mais un peu tard,
qu’on ne l’y prendrait plus.

La morale de cette fable de Jean de La Fontaine : Par ces temps de poker menteur, de surenchère et de logorrhée électorale, il faut savoir garder la raison même quand des candidats qui n’ont jamais rien fait que pour eux-mêmes, viennent nous flatter et nous disent ce que l’on veut entendre. Au-delà des discours, la sagesse est toujours plus forte … et la réalité très éloignée des belles paroles !

Jean-Laurent ALCIDE

 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.