Accueil

Luc Ferry est sûrement d'origine antillaise

Luc Ferry est sûrement d'origine antillaise

    L'ancien ministre de l'Education nationale, dont ses compatriotes n'ont pas gardé un souvenir impérissable, vient de sortir une de ces sentences hilarantes dont il a le secret.

    Il n'y a pas très longtemps, c'était :
    "Les mathématiques ne servent à rien !"
  Sous-entendu dans la vie de tous les jours. Sauf que si Jojo le pâtissier, Georgette, la secrétaire, Mimile, l'agriculteur, Fred, le médecin, Bébert l'avocat ou Rico, l'ouvrier du bâtiment n'ont effectivement pas besoin de résoudre des équations au deuxième degré, l'ordinateur, le téléphone portable, la voiture, la télévision etc...dont ils se servent quotidiennement, n'ont pu voir le jour que grâce aux mathématiques. En réalité, ces dernières sont partout dans notre vie quotidienne !  
    Aujourd'hui, L. FERRY récidive :
    "Quand je serai mort, j'aimerais qu'on se souvienne de moi comme un philosophe."
   Ben dis donc ! On pensait jusque-là qu'il n'y avait qu'aux Antilles où l'on confondait "prof de lettres" et "écrivain", "prof de maths" et "mathématicien" ou "prof de physique" et "physicien". Ou encore "prof d'histoire" et "historien". Ou encore-encore "prof de sport" et "athlète". Apparemment cette maladie touche aussi certains (réputés) beaux esprits des bords de la Seine.
   A moins que FERRY n'ait du "sang antillais". Un peu comme Fessebouc  nous apprend que Platon, Galilée, Descartes, Kant, Newton, Shakespeare, Darwin, Einstein et consorts ont tous "du sang noir". (Ouf, pas Hitler ni Staline ! si l'on en croit toujours Fessebouc)... En tout cas, sacré, Ferry, va ! Tu nous fais bien marrer cat t'as l'esbroufe chevillée au corps comme nous z'autres...

Pages