Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
2012, Centenaire de la naissance de Léon Gontran DAMAS

LIMBÉ

Léon Gontran DAMAS

13zyenm simenn
dimanch 25 -> sanmdi 31
mars 2012

 

 

 

 

 

 

 

Limbé

Pour Robert Romain

Rendez-les moi mes poupées noires
  qu'elles dissipent
  l'image des catins blêmes
  marchands d'amour qui s'en vont viennent
  sur le boulevard de mon ennui

Rendez-les moi mes poupées noires
  qu'elles dissipent
  l'image sempiternelle
  l'image hallucinante
  des fantoches empilés féssus
  dont le vent porte au nez
  la misère miséricorde
 
Donnez-moi l'illusion que je n'aurai plus à contenter
  le besoin étale
  de miséricordes ronflant
  sous l'inconscient dédain du monde
 
Rendez-les moi mes poupées noires
  que je joue avec elles
  les jeux naïfs de mon instinct
  resté à l'ombre de ses lois
  recouvrés mon courage
  mon audace
  redevenu moi-même
  nouveau moi-même
  de ce que Hier j'étais
  hier
    sans complexité
                             hier
quand est venue l'heure du déracinement
 
Le sauront-ils jamais cette rancune de mon cœur
   A l'œil de ma méfiance ouvert trop tard
   ils ont cambriolé l'espace qui était le mien
   la coutume
   les jours
   la vie
   la chanson
   le rythme
   l'effort
   le sentier
   l'eau
   la case
   la terre enfumée grise
   la sagesse
   les mots
   les palabres
   les vieux
   la cadence
   les mains
   la mesure
   les mains
  les piétinements
   le sol
 
Rendez-les moi mes poupées noires
    mes poupées noires
    poupées noires
    noires
             noires

(Léon Gontran DAMAS, Pigments, Présence Africaine, 1972, 2003, 2005, p. 45)

* * *

Pigments, avec une préface de Robert Desnos et un bois gravé de Frans Masereel. Paris: G.L.M. Éditeurs, 1937 pour la 1ère édition.
Ouvrage saisi et interdit en 1939 pour atteinte à la sûreté de l'État !!!
Édition définitive avec une préface de Robert Goffin et un dessin hors-texte de Max Pinchinat, Paris : Présence Africaine, 1962.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.