Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LES MARIONNETTES DE FRED CELIMENE

LES MARIONNETTES DE FRED CELIMENE

Décidément le très inquiétant directeur du Ceregmia, Fred Célimène, a encore réussi à diviser pour mieux régner. La nouvelle polémique entre les deux exécutifs régionaux de Guadeloupe et de Martinique, crée un réel malaise donnant l’impression  que Victorin Lurel et Serge Letchimy sont bien deux marionnettes entre les mains de Fred Célimène. Tantôt complices, tantôt fâchés, Victorin et Serge se renvoient la patate chaude du Ceregmia.

Il est, en effet, hallucinant que Victorin Lurel, sur un ton mi-ironique, mi-agacé, ait pu dire le  vendredi 24 octobre 2014, sur les ondes des deux îles : « Serge Letchimy vient ici-même en Guadeloupe défendre Ceregmia ».

S’il est clair que Victorin Lurel ne compte pas laisser exploser entre ses mains la bombe à retardement du Ceregmia, la position adoptée par Serge Letchimy semble beaucoup plus périlleuse, puisqu’il n’hésite pas à laisser Fred Célimène s’afficher dans un congrès du PPM, quand la majorité des chefs de parti auraient mis en congé du parti, pour bien moins que cela, des militants au passé bien moins sulfureux ! Les rumeurs qui agitent le parti seraient-elles donc vraies ? Serge Letchimy adopterait-il  cette attitude suicidaire pour le PPM, parce qu’il serait tenu par Fred Célimène, ce dernier menaçant  de ne pas tomber seul ?

Ceci paraît d’autant moins farfelu que  Célimène s’est vanté déjà auprès de nombreuses personnes d’obtenir tout  ce qu’il désire  des politiques de nos régions.  Comment expliquer une telle mainmise, une telle assurance dans son pouvoir de diriger l’avenir de nos pays ?

Devant ce jeu de ping-pong médiatique entre les deux exécutifs et Fred  Célimène – jeu sponsorisé par le Ceregmia-  on est en droit de se demander : Qui porte vraiment la culotte  politique ? Qui est le vrai patron ?

Beaucoup de militants du PPM restent sans voix devant l’aveuglement de leur chef, s’interrogent et attendent qu’il remette sans délai à sa place  ce marionnettiste sans envergure. Les faits sont effectivement accablants et parlent d’eux-mêmes. Rappelons-les cependant  :

-Fred Célimène, le « vrai » chef d’orchestre, a obtenu des deux présidents de région qu’ils annulent la déprogrammation pourtant fondée sur des critères solides et objectifs ;

-il a failli piéger  tous les élus de la Région Martinique et mis en difficulté  le Président de Région, en voulant faire voter  en décembre 2013 une subvention fallacieuse de 1.3 million d’euros

-il n’a pas hésité  à tenter de jeter le discrédit sur un rapport du Sénat auquel ont pourtant activement participé deux sénateurs martiniquais aux couleurs politiques connues, Serge Larcher et Maurice Antiste, qu’on n’a curieusement jamais entendu protester (deux marionnettes de plus entre les mains du très inquiétant directeur du Ceregmia)

-il a aussi considéré que les experts (Cour des Comptes, Inspection Générale, OLAF...)  qui se sont penchés sur sa gestion désastreuse du Ceregmia étaient totalement incompétents ! Au feu tous les rapports !

-il a fait croire, par la voix de ses deux pantins  d’avocats, que sa suspension était injustifiée et relevait d’un abus de pouvoir évident pour cause de complot politique.

Et mieux encore, il a inspiré fortement un courrier du directeur de cabinet du President de région Martinique, Jean-François Lafontaine (une sous-marionnette de plus), visant à discréditer la responsabilité institutionnelle, dès lors qu’elle est portée par une femme !

Quand aux thèses de chabinerie aux allures xénophobes de l’aboyeur du PPM (une autre sous-sous-marionnette), elles ressemblent bien à une célimènerie de plus !

 

Mais le pire dans tout ça, c’est qu’il a réussi à faire gober à des élus politiques, à des représentants à qui le peuple martiniquais a accordé  sa confiance, qu’il pouvait s’asseoir sur toutes les autorités officielles, sur toutes les institutions, comme si de rien n’était, comme si on pouvait délibérément faire comme si des millions d’euros n’avaient pas disparu dans la nature !

Quelle insulte à la jeunesse que ces millions volatilisés !

Depuis plus de trente ans, le marionnettiste sans scrupules a eu le temps de peaufiner sa méthode, grâce à une bonne connaissance des modes de fonctionnement des réseaux et des sphères d’influence. Réussissant à infiltrer les institutions de pouvoir et à imposer sa version des faits en se positionnant comme l’interlocuteur privilégié de tous, par-dessus les vrais responsables, il manipule, manœuvre pour servir ses propres intérêts.

Heureusement que les  divers rapports établis par des experts indépendants et extérieurs ont permis de mettre à jour le système céliménien !

Les instances de tutelle de l’université, le Conseil d’Etat, ses propres collègues et étudiants, mais aussi bon nombre de nos concitoyens en Martinique et en Guadeloupe  ont  déjà pris la mesure des dégâts ! Bon sens populaire oblige !

 Il ne reste plus qu’à espérer que les dirigeants de nos pays ouvrent  enfin les yeux  et cessent d’être les  marionnettes de ce sinistre personnage ! Il est grand  temps qu’ils se libèrent de la tutelle de leur marionnettiste préféré,  avant que toute cette  gangrène n’empoisonne définitivement  la sève de nos pays !

 

Commentaires

louise_alexan | 05/11/2014 - 13:53 :
Quel congrès du PPM ? Où? Quand ?

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages