Accueil

LE PRINCE NOIR DE LILLIAN RUSSEL

Kettly Mars et Lesly Péan

Une double voix pour un roman fabuleux sur l’histoire Haïtienne. C’est assez rare dans le genre pour être souligné. Une voix de l’intérieur, celle de Kettly Mars, celle de Leslie Péan vient de « l’extérieur » puisqu’il vit aux Etats-Unis. Ces deux auteurs nous entrainent dans une fabuleuse aventure dans les Etats-Unis et l’Haïti du XIXème où déjà le préjugé de couleur était très fort.
Henry de Delva se présente comme un prince de son pays (Haïti n’est pas citée, elle reste clandestine, son nom est tenu secret est-ce vraiment pour les besoins de l’expédition ?). Ce pays d’Haïti où les intrigues pour l’accession au pouvoir semblent être de tous temps. Des aspirants au pouvoir complotent pour faire tomber l’élu en place. Le président en place doit s’entourer de conseillers « surs » pour déjouer toutes les tentatives de coup d’état ou d’atteinte à la sureté de l’Etat.
L’argent à profusion semble donner au héros une aura. L’argent de l’expédition ne leur appartient pas, mais sa présence leur procure force et confiance. Il sait qu’un non éduqué n’est rien sans le sou. Il ne se fait aucune espèce d’illusion. Une fois que l’argent a fait tomber les barrières des préjugés, on découvre alors qu’il est un homme, et non plus un nègre.
C’est précisément ce qui risque de se passer avec la belle Lillian Russel. Celle que l’amour jusqu’à présent n’a fait qu’effleurer puis la fuir ensuite. L’amour que va connaître Lillian Russel, n’est il « favoriser » par ce bijou, par le passage d’une main noire, celle de Winnie. Un roman de Kettly Mars ne saurait faire ignorer le vaudou .avec la l’influence de Erzulie Freda.
Henry de Delva est il dupe de tout ce pouvoir de l’argent ?
Dans sa détresse de clochard international il a une lueur de lucidité pour « haïr cette race d’aventuriers, de marchands de mort, prêt à tout pour amasser des millions. Ils savent reconnaîtrent dans le cœur des hommes le besoin de jouissance et se servir de ces appâts pour les manipuler, leur faire exécuter leurs basses besognes. Des hommes comme moi…
Haïti comportent-ils encore de « vrais patriotes » qui veulent changer véritablement le pays ou des manipulés par des forces extérieurs qui font et défont les gouvernants ?
Ce roman de Kettly Mars et Leslie Péan nous proposent un ouvrage ou l’Histoire teint une place prépondérante mais où l’humain avec ses forces et ses faiblesses nous est décrit dans toute sa dimension. L’amour peut-il vraiment changer ?
Si l’amour de Lillian Russel a défié les convenances dans la micro société des artistes, peut-elle changer la vision sur l’homme noir fut-il un riche de pacotille ?
L’amour peut-il nous jouer des tours ? Finalement, ne sommes-nous pas manipuler par nos sentiments en observant les personnages de ce fabuleux roman à quatre mains ?
ISBN 978 2 7152 3200 6 Mercure de France
Jid

Pages