Accueil

LE (MAUVAIS) CATALOGUE DE LA REDOUTE DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR LE CHLORDECONE

LE (MAUVAIS) CATALOGUE DE LA REDOUTE DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR LE CHLORDECONE
 
   38 propositions : tel est le résultat des brillantes cogitations de la Commission dirigée par Serge LETCHIMY.
  Sauf que la plupart de celles-ci avaient déjà été faites il y a 13 ans, au moment où le scandale du chlordécone éclata sur la place publique. Faites par moult scientifiques, écologistes, associations d'agriculteurs, militants politiques etc...
   Ce rapport n'est donc qu'un copier-coller de tout ce qui a été déjà dit cent fois.
   Des exemples ? En voici, pris de ci de là :
   __Proposition 8 : l'Etat doit prendre en charge l'analyse des sols. Bof ! Déjà dit et réclamé depuis belle lurette.
   __Proposition 9 : réalisation d'une cartographie complète des terres susceptibles d'être contaminées. Ce fut l'une des toutes premières revendications des écologistes !
   __Proposition 18 : encourager l'agriculture hors sol et l'agriculture biologique. Wouaaw ! La grande découverte. On croit rêver...
   __Proposition 20 : interdire les cultures sensibles sur les terres contaminées ou soupçonnées de l'être. Déjà dit depuis longtemps, messieurs les députés !
   __Proposition 22 : mettre en place des contrôles sur les parcelles et non attendre que les produits soient sur les marchés. Du pur plagiat, messieurs-dames !
   __Proposition 23 : élaborer avec les professions agricoles, une charte et un label de production de qualité garantissant la traçabilité des produits. On  ne vous a pas attendus les gars ! Cette idée émise il y a une décennie a concrétisée dès 2018 avec le label "ZERO CHLORDECONE" mis en place par le PNM (Parc Naturel de Martinique). Mieux : le dit PNM a fait créer une application permettant à l'acheteur de tester immédiatement le produit pour savoir son lieu de production, sa date de récolte, s'il est contaminé etc...
   __Proposition 24 : renforcer le contrôle des parcelles dans l'illégalité. Déjà dit et redit, il y a treize ans
   __P. 31 : prioriser les recherches sur les techniques de dépollution. Non, mais vous ne savez pas que le plagiat est puni par la loi, vous qui êtes chargés de voter les...lois ?
   Bref, ce catalogue de propositions n'apporte absolument rien de nouveau.
  Mais le pire est qu'il fait totalement silence, hormis l'Etat (mais l'Etat, c'est qui au fait ? il habite où ?), sur les principaux responsables de l'empoisonnement de notre pays à savoir les gros planteurs békés, à commencer par les DE LAGUARRIGUE et ne propose aucune action en justice à leur encontre.
   BRAVO, SERGE LETCHIMY !...
Image: 

Pages