Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le groupe Bernard Hayot obtient un prêt de 115 millions d’euros garanti par l’État

Le groupe Bernard Hayot obtient un prêt de 115 millions d’euros garanti par l’État

Le Groupe Bernard Hayot, sur le point d’acheter Vindémia à La Réunion, vient de se voir accorder la garantie de l’État pour un prêt de 115 millions d’euros au total, destiné à 6 de ses filiales. Parmi elles, Automobile Réunion SN (Renault), Cotrans Automobile SAS.

Pour aider les entreprises en difficulté suite à la crise sanitaire du Covid-19, le gouvernement a mis en place la possibilité de bénéficier d’un prêt garanti par l’État.
 
Un coup de pouce pour faciliter l’obtention de prêts auprès des banques, en dépit de la forte incertitude économique actuelle.
 
Et le Groupe Bernard Hayot (GBH) vient de tirer le gros lot: l’État vient d’annoncer par arrêté qu’il se porte garant d’un prêt de 115 millions d’euros accordé au géant antillais.
 
Les 115 millions sont en réalité départagés dans 6 filiales du groupe, en Martinique, en Guadeloupe, et à La Réunion.
 
Sur notre île, ce sont les sociétés Automobile Réunion SN (enseigne Renault) et Cotrans Automibile SAS qui reçoivent chacune une part du gâteau (environ 20 millions d’euros).
 
Pour rappel , le groupe GBH (enseigne Carrefour) a obtenu le feu vert de l’autorité de la concurrence le mois dernier pour racheter Vindémia et ses grandes surfaces Score à La Réunion et à Mayotte.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages