Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

L'ASOSIASION PROFESER LANG EK KILTIR KREOL LANCEE

L'ASOSIASION PROFESER LANG EK KILTIR KREOL LANCEE

Les enseignants du Prevokbek (filière pre-professionnelle des collèges catholiques) se regroupent et ont créé l'Asosiasion profeser lang ek kiltir kreol. Cette nouvelle organisation sera lancée officiellement le 21 février, jour de la célébration internationale de la langue maternelle tandis que son bureau exécutif a été élu vendredi dernier lors d'une assemblée générale de ses membres.

Cette organisation a des objectifs bien spécifiques : promouvoir et à travailler à la reconnaissance de la langue et de la culture kreol morisyen sous toutes ses formes ; œuvrer pour l'introduction du kreol morisyin au primaire et au secondaire comme langue et medium d'enseignement sur la base de la liberté de choix des parents et en accord avec les droits universels des peuples à leurs langues et cultures.

La nouvelle association prévoit une rencontre avec la presse la semaine prochaine pour présenter en détails ses objectifs et ses activités. Ses dirigeants aborderont également ce jour-là les questions touchant le programme d'études de la filière Pre-vocational education proposé par le ministère de l'Education et interpelleront le gouvernement sur ses hésitations s'agissant de l'entrée du kreol à l'école.

L'Asosiasion profeser lang ek kiltir kreol est composée d'une trentaine d'enseignants et a pour président Cindy Desalles (St Mary's West).

Le Bureau de l'éducation catholique salue la création de cette association. "{ Après le chemin parcouru avec le Prevokeb, les profs sentent le besoin d'une association pour une reconnaissance de cette langue qui mérite d'avoir sa place à l'école comme toutes les autres langues. Sans aucun doute, le BEC et cette association peuvent ensemble faire avancer le dossier dans cette direction "}, souhaite Jimmy Harmon, responsable du dossier Kreol Morisyin au BEC.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages