Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LA NOUVELLE GRAPHIE DU KREOL PRÉSENTÉE HIER

Le Mauricien, 23 février 2011

L'Akademi Kreol Morisien (AKM) a soumis hier au ministre de l'Éducation sa proposition pour la graphie du kreol à être utilisée dans le programme éducatif national. "Lortograf Kreol Morisien" devra d'abord être officialisé par le gouvernement avant que le ministre concerné ne le rendre public. " Nous avons franchi une étape extrêmement importante aujourd'hui", a insisté hier après-midi Vasant Bunwaree en prenant réception du document de l'AKM qui a marqué à sa manière la Journée internationale de la langue maternelle.

Une des attributions de l'AKM, entrée en fonction le 28 octobre dernier, était de faire des recommandations au gouvernement pour la graphie du kreol, qui sera enseigné comme une matière optionnelle. L'AKM avait confié cette tâche à un working group présidé par Arnaud Carpooran, Associate Professor à l'Université de Maurice et sociolinguiste de formation. S'il a fallu seulement trois mois à cette équipe pour boucler ce travail, c'est parce que le socle était déjà là, avec la Grafi Larmoni, élaborée en 2004 à la demande du gouvernement MMM/MSM et qui avait obtenu le consensus parmi les pionniers de l'écrit de cette langue. Arnaud Carpooran a fait clairement comprendre hier qu'il a fallu tout simplement y apporter "quelques retouches " là où c'était nécessaire. "Grafi Larmoni ti deza gayn linanimite e travay-la pa ti difisil. Ti bizin reget sertenn laspe, korize kot bizin korize ek amenn klarifikasion kot bizin. Se sa travay la ki nou finn fer en lespas 3 moi", a-t-il expliqué.

Dans son intervention hier, le ministre de l'Éducation a d'ailleurs reconnu que ce travail de préparation a commencé il y a plusieurs années. Il n'a pas manqué de saluer d'une manière très appuyée tous ceux qui ont contribué à la promotion et à la valorisation du kreol de différentes manières. "Enn bon parti travay ti deza fini fer avan. Mo pran sa lokazion-la pou remersie tou sa bann dimoun ki zot tou kone ki o devan de lasenn depi plis ki 15 zan, zot finn fer enn travay remarkab ki nou anrezistre avek enn lazoi. Ti deza ena Grafi Larmoni ki finn abouti azordi à Lortograf Kreol Morisien", a dit Vasant Bunwaree. Et d'ajouter qu'il devra présenter le document au cabinet avant de le rendre public et vulgariser son contenu. "Nou pe ofisializ li dan lezour ki pe vini", promet le ministre de l'Éducation.

Pour Vasant Bunwaree, la présentation de Lortograf Kreol Morisien témoigne du "travail remarquable" de l'AKM pour l'entrée de cette langue à l'école. "Nou finn fransi enn letap extrememan inportan azordi", a répété plusieurs fois le ministre. Cependant, il avoue qu'à ce stade, il ne peut dire la date exacte de l'entrée de cette matière à l'école. "Mo pa kapav dir zot kan li pe rantre me pa pou tro tarder. Travay inn fini koumanse pou formasion bann profeser".

Alors que le rapport sur la Grafi Larmoni était rédigé en anglais, la langue officielle de Maurice, celui de Lortograf Kreol Morisienest en kreol. Une différence de taille, chargée de beaucoup de symbolisme, et ce n'est pas Arnaud Carpooran qui dira le contraire. "Cette différence démontre une transformation profonde au point de vue sociologique, académique, psychologique et politique. De même qu'il aurait été choquant si le rapport de Grafi Larmoni avait été rédigé en kreol en 2004, de même il paraîtrait choquant que le rapport Lortograf Kreol Morisien soit rédigé en anglais. Cela démontre la vitesse à laquelle les choses ont changé positivement en si peu de temps", affirme Arnaud Carpooran.

 

Hookoomsing : "Nous travaillons sans arrière-pensée"

Le président de l'Akademi Kreol Morisien (AKM) est heureux que cette remise au ministre de l'Éducation du document Lortograf Kreol Morisien se soit déroulée à Aimé Césaire G.S, à Camp-Levieux, Rose-Hill. "Nous avons choisi cette école qui porte le nom d'Aimé Césaire, une référence mondiale pour la création poétique et pour la promotion des droits humains. Une manière aussi de restituer le travail de l'AKM dans le monde pour lequel nous travaillons, c'est-à-dire l'école primaire", a dit au Mauricien Vinesh Hookoomsing après la cérémonie officielle. Invité à dire son appréciation des travaux entrepris jusqu'ici par l'instance qu'il préside, il s'est emporté quelque peu à notre égard. "Je peux vous dire que cela se passe très bien et que nous travaillons sans arrière-pensée. Il y a eu un peu de scepticisme au départ, nourri par la presse qui ne sait pas faire la différence entre l'ivraie et le bon grain. Vous dites n'importe quoi ", a réagi M. Hookoomsing sur un ton irrité, en insistant pour que nous rapportions ses propos. En fait, le président de l'AKM n'a pas apprécié le contenu de notre article paru dans notre édition de vendredi dernier faisant état des quelques divergences au sein de l'Akademi concernant la manière de célébrer la Journée de la langue créole. Il est aussi mécontent des articles faisant écho des querelles internes à l'AKM durant les deux premiers mois de son fonctionnement.

Le Mauricien continuera à rendre compte à ses lecteurs de l'avancement des travaux de l'Akademi Kreol Morisien comme il le fait depuis le début. Nous n'omettrons pas non plus de relever les opinions divergentes de ses membres. Nous faisons remarquer au président de l'AKM que Le Mauricien a toujours porté une oreille attentive à la promotion de la langue kreol, contrairement à certains qui ont montré beaucoup de réserves sur la question, ignorant même certaines initiatives marquantes de ces dernières années.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages