Accueil

LA FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES EST EN GREVE RECONDUCTIBLE

      LA FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES EST EN GREVE RECONDUCTIBLE

  Ce jeudi matin, le personnel enseignant, administratif et de service s'est mis en grève. Grève reconductible.

  Mais ils n'ont mis en place aucun blocage et ont ouvert toutes les salles afin de permettre au non-grévistes d'y avoir accès s'ils le voulaient. Pas question d'employer les mêmes méthodes macoutes de ceux dont ils et elles dénoncent les comportements odieux depuis près de trois ans !
 Ce personnel gréviste dénonce notamment les comportements constamment agressifs et dictatoriaux de deux enseignants liés à la gouvernance de l'Université des Antilles, comportements qui ont transformé cette faculté en quasi-désert. En effet, les enseignants, pour la plupart, tout comme leurs étudiants, arrivent un quart d'heure avant leurs cours et s'en vont immédiatement après les avoir terminés. Pour fuir l'atmosphère irrespirable qui y règne !
 La Faculté des Lettres est devenue, à cause de ces individus et leurs affidés, une salle de pas perdus.
 Tout cela parce que ces gens ne respectent pas les règles les plus élémentaires de la démocratie, en particulier le fait que la doyenne ait été démocratiquement élue et qu'il est par conséquent inadmissible de l'invectiver en plein conseil d'UFR tout en jetant ses dossiers par terre. Il est inadmissible de faire pression sur des personnels administratifs qui travaillent consciencieusement tout en favorisant les quelques-uns qui se tournent les pouces ou sont régulièrement absents. Il est inadmissible de venir en catimini, un dimanche matin, changer les clefs de la salle de reprographie où se trouvent toutes les clés de la faculté dans le but de récupérer ces dernières afin sans doute d'empêcher tout mouvement de grève.
  TROP, C'EST TROP !
 (Nous n'avons pas mis de photos des grévistes afin d'éviter les représailles de la part des macoutes)...
Image: 

Pages