Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

ISRAELIENS, ASSASSINS D’ENFANTS !

Qui, parmi vous qui nous lisez, pouvez accepter ces images d’horreur qui nous viennent de la bande de Gaza ? Ces enfants déchiquetés, dégoulinant de sang, hagards, errant parmi les débris de maisons et d’immeubles. Oui, qui peut dormir la nuit en oubliant ces images d’horreur ?

Horreur de l’horreur : une équipe du Croissant rouge a retrouvé quatre enfants en bas âge en train de mourir de faim à côté du cadavre de leur mère, dans un immeuble qui avait été détruit depuis une semaine.

Déjà 950 morts et 4.000 blessés trois semaines après l’agression sioniste et chaque jour, de nouveaux bombardements, de nouveaux morts. L’usage surtout par l’armée israélienne de bombes au phosphore, arme formellement interdite par les conventions internationales, qui a la particularité de brûler le corps humain au dernier degré. Arme de destruction massive qu’aucun gouvernement occidental soi-disant démocratique, qu’aucun intellectuel occidental ou négro-larbin droit-de-l’hommiste, ne dénonceront jamais car, nous disent-ils, Israël a le droit de se défendre contre les attaques de roquettes Quassam contre le sud de son territoire.

Ce à quoi le journaliste Robert Fisk a répondu de manière magistrale : ceux qui aujourd’hui lancent des roquettes contre ce qui est devenu le sud d’Israël {{ {sont les enfants de ceux qui habitaient ce même sud à l’époque où il appartenait à une terre appelé Palestine et qui en ont été chassés, par les armes déjà, en 1948.} }}

{{Lumineux !}}

Et Youssouf Bouhoumah de préciser ce qui suit : quel effet cela fait-il de se faire voler son pays il y a 60 ans et continuer à se faire massacrer aujourd’hui par le voleur ?

{{ Lumineux à nouveau !}}

Il n’y a rien à comprendre dans le conflit israélo-palestinien. Il y a simplement un peuple, les Palestiniens, qui ont été expulsés de leur terre natale pour permettre à des gens venus principalement d’Europe d’y construire un état flambant neuf. Que ces gens aient souffert, c’est indéniable. Qu’ils aient subi l’horreur, notamment en Allemagne, qui peut le nier ?

Mais question : pourquoi sont-ce les Palestiniens qui doivent faire les frais de la barbarie nazie, barbarie européenne faut-il le préciser ? Oui, pourquoi ?

Et Mgr Renato Martino, ministre de la Justice et de la Paix du Vatican de déclarer : {« Gaza ressemble de plus en plus à un camp de concentration. »}

Pourquoi ceux dont les parents ont tant souffert dans les camps de concentration utilisent-ils un demi-siècle plus tard les mêmes méthodes sanguinaires que les nazis ?

{{ POURQUOI TUENT-ILS DES ENFANTS ? POURQUOI ?}}

{{Raphaël Confiant}}

Pages