Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

FORT-DE-FRANCE : UN BUDGET PRMITIF EN DESEQUILIBRE DE 50 MILLIONS D'EUROS

FORT-DE-FRANCE : UN BUDGET PRMITIF EN DESEQUILIBRE DE 50 MILLIONS D'EUROS

      40 millions d'euros, rétorque le maire, Didier LAGUERRE.

  Lequel compte proposer à son conseil municipal de voter une délibération en ce sens ainsi qu'un compte administratif en déséquilibre de 30 millions d'euros. Sauf que c'est la Chambre Régionale des Comptes qui, après examen, a chiffré le premier déséquilibre (budget primitif) à 50 millions et le second (compte administratif) à 41 millions.
 Bof ! 50 ou 40 pour le premier déséquilibre et 41 ou 30 pour le second déséquilibre, quelle importance pour le citoyen-lambda ? La municipalité de Fort-de-France est en tout cas obligée de reconnaître les conséquences de sa mauvaise gestion depuis des décennies. Et D. LAGUERRE a beau invoquer toutes sortes d'explications ou d'excuses : les faits sont là. La Chambre Régionale des Comptes a même pointé du doigt des écritures comptables "insincères" d'une part et d'autre part, le régime indemnitaire de la ville avec ses primes parfois exorbitantes et là encore, peu justifiables.
 Alors le maire annonce urbi et orbi qu'il ne va pas augmenter les impôts locaux comme le préconise la Chambre Régionale des Comptes, oubliant de préciser que la majorité des Foyalais ne paie presque pas d'impôts locaux ou fort peu et que toute la pression fiscale pèse lourdement, très lourdement, sur la minorité de contribuables qui sont solvables. Contribuables qui progressivement quittent la ville. Ce qui explique de Fort-de-France soit tombée sous la barre des 100.000 habitants et que l'exode ou la saignée continue.
  Alors bientôt, Foyal, ville-zombie ? Ce qu'elle est déjà dès 16h de l'après-midi d'ailleurs...